Lettre à mon mari pour faire une pause

Trouver les bons mots pour écrire une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

De nombreux couples rencontrent à un moment donné un épisode difficile à traverser. Une crise de couple, c’est un passage non obligatoire mais courant dans une histoire d’amour. Disputes, incompatibilité amoureuse, sentiments qui s’étiolent, projets de vie qui ne se rejoignent plus autour d’un projet de couple. Autant de possibilités qui peuvent amener les deux partenaires à remettre en question le bienfondé de leur relation. Surviennent alors de nombreuses questions sur le fameux break à faire ou non. Peut-il être positif pour le couple ? Pour se donner une seconde chance ou penser au recoupling ? Mais avant d’envisager une issue heureuse, il faut déjà assumer ce qui ne va pas et son besoin de prendre du recul afin d’y voir plus clair. Faire une pause, voilà ce qui peut être bénéfique parfois. C’est le sens de cette lettre d’Anne, lettre à mon mari pour faire une pause, afin de réfléchir à l’avenir de son couple.

Lettre à mon mari pour faire une pause

« Jérôme,

Nous partageons réciproquement nos vies depuis de longues années maintenant et loin de moi l’idée de critiquer l’existence que nous avons construite ensemble. Au contraire.

Je te suis infiniment reconnaissante pour tout ce qui tu m’apportes depuis notre rencontre. Et je suis heureuse du bonheur que nous avons su nous donner comme mari et femme.

Seulement, il est évident que depuis quelques temps, notre histoire connaît des turbulences.

On a perdu la saveur de ce bonheur d’antan, on se perd de plus en plus dans une routine qui nous ennuie tous les deux. Et, il faut le dire, on peine à se construire de nouveaux projets, de nouvelles envies, une nouvelle vie, ensemble.

Alors peut-être que cela est passager et crois-moi, je l’espère sincèrement. Mais il faut se rendre à l’évidence, pour le moment nous n’avons pas trouvé la solution.

Le temps passe et si les disputes se sont espacées ; si nos cœurs semblent apaisés, il n’en demeure pas moins que nous n’avons pas encore retrouvé le chemin du bonheur et de la sérénité.

Je ne te reproche rien, ce n’est pas l’objet de cette lettre. Mon intention n’est pas de se répéter les choses une énième fois ni de te faire porter seul le poids de notre éloignement et la responsabilité de nos problèmes de couple. Absolument pas.

Mais voyant que les choses ne changent pas, et que nous ne parvenons pas, malgré le dialogue un peu réamorcé, à nous comprendre et à nous retrouver, je me suis dit qu’il fallait peut-être procéder autrement.

Lettre à mon mari pour faire une pause : la dernière chance ?

A trop parler, on ressasse. A trop crier, on se fait du mal. Et le risque est d’abîmer nos sentiments et de ne plus parvenir ensuite à les conserver suffisamment forts pour nous donner une autre chance, un nouveau départ.

Ma solution ne sera peut-être pas la bonne mais en l’état actuel des choses, elle me paraît être la plus saine pour nous deux. En prenant du recul, en faisant une pause. Je ne te parle pas d’un break qui amène forcément une séparation ni d’une distance qui autorise tout et n’importe quoi.

Je pense que nous sommes au-dessus de ce genre de choses et que le respect que nous avons toujours l’un pour l’autre nous protège de ce genre de dérive.

Non, je te propose de faire une pause chacun de notre côté pour souffler, y voir plus clair, réfléchir, s’apaiser. Une pause pour faire le point sur soi, sur l’autre, sur notre couple et sur nos sentiments. Mais aussi sur le désir, sur l’envie d’avancer encore ensemble.

Et cela nous permettra de savoir si le manque s’installe, si l’autre est encore au centre de nos envies et de nos préoccupations. Si notre couple, en somme, est encore notre priorité à tous les deux.

Il faut parfois savoir s’éloigner pour mieux se retrouver, et se manquer pour mieux s’aimer.

C’est en ce sens que je te fais cette proposition. Parce que tu es mon mari et que je t’aime toujours, que je veux y croire. Et que si cette solution est notre dernière carte à jouer, alors je veux le faire, pour ne plus nous faire souffrir et n’avoir aucun regret.

J’espère que mes mots trouveront écho en toi et que nous saurons traverser cette épreuve séparément pour mieux nous réunir ensuite.

Ne doute surtout pas de ma sincérité, j’ai à cœur de nous sauver et de te retrouver.

Ta femme, Anne. »

D’autres exemples de lettres de remise en question dans le couple :

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire