Parler d'Amour

Lettre à mon mari qui me délaisse

Lettre à mon mari qui me délaisse

Commandez-moi une lettre sur-mesure

Besoin de le dire avec des mots ? Commandez-moi votre lettre rédigée rien que pour vous...

Auteur

Dans tous les couples, tous les mariages, il y a des hauts et des bas. Des moments difficiles succèdent à des instants de bonheur, la complicité s’étiole, le dialogue semble rompu, le couple traverse une crise. Vous êtes amoureuse de votre mari, mais vous sentez que quelque chose ne va pas. Il a changé. Moins de complicité, de désir, de temps passé ensemble, il vous délaisse et vous vous sentez abandonnée. Peu importe la raison de ce malaise amoureux, il y a une chose qu’il faut conserver pour faire avancer sa relation et ne pas perdre l’autre c’est la communication. Se parler est essentiel pour régler les problèmes et dire ce qu’on a sur le cœur. Un message, une lettre, une vraie discussion, rien n’est inutile, rien n’est futile quand il s’agit de sauver son couple. Voici la lettre d’une femme pour son mari. « Lettre à mon mari qui me délaisse ».

Lettre à mon mari qui me délaisse

« Chéri,

T’écrire alors que nous vivons ensemble et que je te parle chaque jour est étrange. Mais cela m’a paru être la meilleure solution. La seule ? J’espère que non… 

On se parle mais ce n’est plus comme avant.

Je pense que tu en as conscience, je sais que je ne me trompe pas. Seulement je ne comprends pas ce qui nous arrive. Pourquoi cet éloignement, cette distance entre nous ? J’ai peur que cela se transforme en détachement. En désamour. J’ai peur de te perdre, de nous perdre tout simplement.

Depuis quelques temps je me sens délaissée.

 Tu es souvent absent, toujours occupé, et si distant. J’aimerais comprendre. 

Le quotidien a-t-il raison de nous ? Est-ce la routine qui nous use, l’ennui qui nous guette ? Une crise de couple passagère ? Ou est-ce plus profond que cela ?

Il n’y a pas eu de dispute. Pas de cris, de conflits. Rien de tout cela. Juste cette distance entre nous et ce silence de plus en plus oppressant. Moins de mots, de regards et de sourires échangés, de gestes partagés. Où est passée notre complicité ?

Plein de scénarios s’invitent dans ma tête, du plus banal au plus dramatique. Lassitude, ennui, infidélité, double vie, perte d’emploi, maladie grave… Mais je me dis que si c’est important, que si quelque chose de grave était en train de se produire, tu ne me laisserais pas ainsi dans l’angoisse, dans l’inconnu. Ce n’est pas possible, il ne peut pas en être autrement. Alors j’essaie de ne pas imaginer le pire.

Mais si la peur est moins grande, elle n’en demeure pas moins présente. Et je ne veux pas me torturer l’esprit plus longtemps. 

Alors, dis-moi ce qui se passe. Je n’ai pas réussi à te faire parler en face.

Tu éludes, dis que tout va bien, qu’il n’y a rien de spécial, que tu es juste fatigué. Mais on sait tous les deux que c’est faux. Alors j’ai besoin de savoir de comprendre.

Sache que mon amour pour toi est toujours là. Que je m’inquiète. Que j’ai mal aussi. Mais surtout même si je t’aime, je ne peux plus rester dans l’incertitude et la solitude.

Je me sens seule. Abandonnée. Je passe ma vie à t’attendre.

 À faire les questions et les réponses. À me projeter. Nos moments à deux sont un souvenir de plus en plus lointain. Notre couple ne s’est jamais enfermé, nous avons su jusque-là trouver un équilibre. Du moins, je le croyais. 

Étouffes-tu ? Es-tu lassé, blasé de nous ? As-tu perdu l’envie d’être avec moi, de passer du temps ensemble ?

Rien n’est pire que de ne pas savoir.

Je ne peux pas continuer ainsi, à faire semblant. À te laisser me délaisser

À mettre notre mariage entre parenthèses. Sans raison ni explications. Je ne sais pas si tu as conscience de la gravité de la situation. Si tu en mesures l’ampleur.

J’ose espérer que tes sentiments ne sont pas la cause de cette indifférence de ces derniers temps. Que tu sauras m’expliquer pourquoi tu es devenu si solitaire.

Je préfère la vérité à ce simulacre de vie à deux. Je t’ai dit oui, pour le meilleur et pour le pire. Ce n’était pas de vains mots. Ne laisse pas sombrer notre mariage pour de mauvaises raisons.

J’attends avec impatience une réponse de ta part à mes mots, à cet appel au secours en quelque sorte. Je souhaite de tout cœur que tu prennes la mesure de tout cela, que l’on puisse se parler, s’entendre et se comprendre. Que tout s’arrange entre nous. Je m’accroche à cela, à cet espoir que tes mots sauront dénouer la situation. Et que nous serons à nouveau deux vraiment, complètement, comme avant, très bientôt. »

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.