Parler d'Amour

Exemple de lettre de pardon et de réconciliation après une dispute

Exemple de lettre de pardon et de réconciliation après une dispute

Commandez-moi une lettre sur-mesure

Besoin de le dire avec des mots ? Commandez-moi votre lettre rédigée rien que pour vous...

Auteur

Vous vous êtes disputés  pour une bricole qui a pris de (trop) grandes proportions. Vous êtes à l’origine de cette altercation et vous vous en voulez beaucoup. Vous désirez vous faire pardonner et décidez d’écrire une lettre pour expliquer, avec du recul, votre emportement. Voici donc une lettre de pardon et de réconciliation après une dispute.

Pour écrire votre propre lettre de pardon et de réconciliation, voici les questions à vous poser :

Pour quelles raisons lui écrivez-vous ?

Comment vous sentez-vous ? Triste ? Honteux(se) ? Coupable ? Confus(e) ? (…)

Excusez-vous auprès de votre moitié, exprimez-lui vos regrets et la peine que vous ressentez face à cette situation.

Prenez du recul et essayez d’analyser votre comportement.

Vous avez agi ainsi parce que vous avez toujours l’impression qu’il (elle) vous délaisse ? Parce que vous êtes jaloux(se) ? Parce que vous en voulez toujours plus ? Parce que vous êtes trop impulsif(se) ? Parce que vous avez des problèmes personnels en ce moment qui ressurgissent sur la personne qui partage votre vie ? (…).

Soyez positif(ve), parlez de votre amour

Dites-lui à quel point cette dispute vous semble dérisoire comparé à votre vie amoureuse, à quel point le comportement que vous avez eu contraste avec l’amour que vous éprouvez à son égard.

Si cette dispute vient d’un problème de jalousie comme dans la lettre qui suit, exprimez votre envie de travailler sur vous-même pour que ça ne se reproduise plus.

Exemple de lettre de pardon et de réconciliation après une dispute

(Prénom),

J’ai besoin de t’écrire parce que je m’en veux, tellement ! Mes mots ont encore dépassé ma pensée et je me sens si mal… Tu ne mérites pas cet acharnement, ces crises pour un oui ou pour un non, pour ma jalousie excessive ! Tu n’y es pour rien, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même.

Les mots peinent à sortir, j’ai du mal à écrire, j’ai le cœur qui se tort, je suis triste du mal que je te fais. Je tiens à m’excuser.

M’excuser d’avoir cette attitude, m’excuser pour ces mots violents que je te lance, m’excuser de t’en vouloir sans cesse alors que tu ne fais rien, m’excuser de te faire mal. Je me rends compte aujourd’hui, un peu tard, que c’est moi le problème, je n’en ai jamais assez, j’en demande toujours plus.

En prenant du recul, je m’aperçois que je suis toujours dans l’attente et je t’en demande trop alors que je ne fais pas le quart de tout ce que tu fais pour moi. J’espère que tu as conscience que ces mots prononcés n’ont jamais été pensés. Je sais aussi que plus je m’emporte, plus tu t’éloignes. En ayant ce comportement, j’obtiens l’exact inverse de ce que je recherche.

Nos disputes m’infligent à moi aussi une douleur atroce, même si je les initie.

Je t’aime. Aucune dispute, aussi explosive soit-elle, ne pourra retirer ce sentiment de mon cœur. Pardonne-moi, au nom de notre amour, au nom de tous les merveilleux moments que nous avons vécus depuis tout ce temps, au nom de ce que nous avons construit ensemble.

Je veux vraiment travailler sur moi, ce serait-ce que pour apprendre à contrôler mes émotions et bien sûr, pour toi, pour nous. Parfois, les sentiments sont tellement forts qu’ils nous emprisonnent dans un corps qui ne semble plus être le nôtre.

Je t’aime, plus que tout au monde.

Tu es extraordinaire, et je m’en veux énormément d’avoir pu te dire le contraire. J’espère que tu me pardonneras.

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.