Je t’aime plus que tu m’aimes : une lettre d’amour triste

Trouver les bons mots pour écrire une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Avez-vous déjà éprouvé cette sensation que votre relation de couple était déséquilibrée ? Les sentiments mis, l’engagement pris dans votre histoire n’offrent pas une saine réciprocité. En fait, vous avez l’impression de donner beaucoup plus que ce que vous recevez. Et s’il y a bien une chose incontournable dans un couple, c’est cet équilibre né de la sincérité et de la réciprocité de chacun envers l’autre. Sans cela, l’histoire est bancale, le rapport de force s’invite, l’un se retrouve malgré lui en situation de dépendance affective. C’est le constat que fait Sonia dans cette lettre d’amour triste : je t’aime plus que tu m’aimes, à son copain Tristan.

Je t’aime plus que tu m’aimes : une lettre d’amour triste

 Tristan,

Lorsque notre histoire a commencé, tout avait l’air simple et naturel. On a fait le choix de ne rien précipiter mais de donner une vraie chance à notre rencontre pour la laisser devenir une véritable histoire.

Et c’est ce qui s’est passé, du moins c’est ce que je pensais jusqu’à présent. Enfin, pour être plus juste, ce que je croyais jusqu’à il y a quelques semaines déjà.

Je n’ai pas envie que cela se transforme en mois de doutes, d’angoisses et de questions sans réponse. Voilà pourquoi j’ai décidé de t’écrire cette lettre.

Je ne vais pas tourner autour du pot plus longtemps, cela n’a aucun intérêt. Ce que j’espère c’est que tu comprendras mon ressenti sans le juger et que tu pourras m’apporter une réponse claire et honnête. C’est tout ce que je demande, de la sincérité.

Alors voilà, depuis plusieurs semaines maintenant, voire même quelques mois, j’ai la désagréable sensation que notre couple est en danger.

Il y a comme un déséquilibre entre nous deux, comme si tu étais moins concerné par nous deux, par notre histoire.

Je ne suis pas là pour t’accabler de tous les maux possibles et imaginables, ni pour t’envoyer une culpabilité sans nom au visage.

Pour faire simple, même si cela peut sembler puéril énoncé ainsi, j’ai l’impression que je t’aime plus que tu m’aimes.

Je ne fais pas un caprice de petite fille et je ne suis pas là pour compter les points entre nous. Nous sommes différents et c’est très bien ainsi, dans nos façons de penser, d’être et d’agir.

Seulement jusque-là, nos différences faisaient notre complémentarité et notre équilibre. Aujourd’hui, j’ai plutôt l’impression qu’elles nous éloignent l’un de l’autre et que la réciprocité disparaît peu à peu.

Et cela m’attriste, je ne comprends pas pourquoi ce décalage est de plus en plus important, ce qui se passe en toi. Ou alors est-ce moi qui interprète mal les choses ?

C’est comme si tu te désintéressais de notre histoire ces derniers temps, et j’aimerais comprendre pourquoi. Es-tu contrarié, agacé par quelque chose ? Ai-je dit ou fait quelque chose qui t’a dérangé ? As-tu juste la tête ailleurs en ce moment ? Ou est-ce, malheureusement, une question de sentiments ?

Ma plus grande crainte, évidemment tu t’en doutes, c’est que tes sentiments se soient refroidis. Je sens une forme de tiédeur dans tes mots, tes gestes, tes attentions, là où tu étais beaucoup plus démonstratif avant.

C’est pour cela que j’ai cette sensation que je t’aime plus que tu m’aimes.

Mis bout à bout, les indices, les comportements, les situations me donnent cette impression. J’espère me tromper, vraiment car tu sais que je suis sincère avec toi et que notre histoire compte beaucoup pour moi.

Seulement je n’ai pas envie de me ronger les sangs pendant des jours et des jours pour savoir si je me trompe ou pas, si nous sommes encore sur la même longueur d’onde.

Voilà la raison pour laquelle je t’écris. J’ai essayé de te parler mais je n’ai pas eu le courage d’aller au bout et je t’ai trouvé distant ces derniers temps. Cela rendait la discussion difficile.

Je me suis donc dit que le recul des mots serait peut-être un moyen plus facile pour aborder le sujet, même si j’espère évidemment que nous pourrons parler sereinement de tout ça ensuite.

Tout ce qui m’importe, c’est la vérité et j’ose espérer que notre relation compte suffisamment pour toi pour que nous restions sincères l’un envers l’autre, quoiqu’il arrive.

Pas de mensonges, de non-dits, on se l’est toujours promis.

On dit que dans un couple, l’un aime toujours plus que l’autre. Je ne sais pas si c’est vrai, mais si c’est le cas pour nous, jusqu’à peu, je ne le ressentais pas ainsi.

Tout ce que je souhaite, c’est une relation équilibrée et sincère avec toi. Depuis le début, c’est tout ce que j’ai toujours voulu. Alors parle-moi, dis-moi si quelque chose a changé ou si quelque chose ne va pas.

Je ne veux laisser s’installer aucun malaise ni aucune distance entre nous.

Je t’embrasse,

Sonia. 

D’autres lettres de remise en question dans son couple :

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire