Mon histoire d’amour à l’eau de rose

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Cette histoire d’amour, c’est celle de Laetitia et de son mari, Jérôme. Elle a volontairement choisi cette expression « mon histoire d’amour à l’eau de rose » car elle aime et assume ce côté un peu romantique, un peu ancien de son histoire. Si on dit d’un roman à l’eau de rose qu’il est un peu mièvre et fade, Laetitia, elle, préfère retenir l’idée d’une romance sentimentale dans laquelle on n’a pas peur d’être sensible et amoureux. Pour elle, cela n’a rien de péjoratif. Elle a ainsi choisi de nous partager son histoire d’amour, qu’elle vit depuis 20 ans avec celui qui est vite devenu son amoureux, son mari, l’homme de sa vie. Une histoire d’amour simple et tendre, mais qui n’a rien à envier aux plus folles passions.

Mon histoire d’amour à l’eau de rose

Mon amoureux, je l’ai rencontré alors que je venais à peine de fêter ma majorité. Le bac en poche, je prévoyais de devenir professeur des écoles. Lui, âgé de 3 ans de plus, était pompier volontaire et il souhaitait devenir professionnel. En parallèle, il travaillait déjà dans la sécurité.

Je vivais encore chez mes parents, lui projetait de partir rapidement, il voulait prendre son indépendance.

Notre rencontre, pour moi, c’est un conte de fées des temps modernes, sûrement un stéréotype pour beaucoup, mais moi j’aime me le rappeler.

Nos regards se sont croisés la première fois un 14 juillet lors du bal des pompiers organisé par sa caserne. Je vivais dans la ville d’à côté, j’étais venue fêter mon bac avec mes amis du lycée.

A cette époque, le moment des slows était sacré, et c’est ainsi que tout a commencé. Par une invitation à danser, quelques mots échangés et des sourires.

Il a demandé à me revoir et j’ai accepté. Notre histoire a commencé doucement, naturellement, sans qu’on se pose des milliers de questions. C’était comme une évidence.

Nous étions faits l’un pour l’autre, à cet instant j’en étais certaine. Et depuis, la vie m’a prouvé que j’avais raison.

Notre histoire d’amour a tout de suite été à la fois romantique et passionnée.

Romantique parce qu’on s’écrivait des mots doux, des cartes de Saint-Valentin et d’anniversaire, qu’il m’offrait des fleurs, qu’on se faisait des dîners aux chandelles et qu’on se disait des je t’aime de toutes les façons possibles : je t’aime à la folie, je t’aime tellement, je t’aime plus que tout.

Passionnée parce qu’on a connu la morsure du manque dans notre relation qui a dû continuer à distance pendant 2 ans lors de mes études et de sa formation.

Là, les appels téléphoniques étaient plein de mots passionnés, les retrouvailles intenses et le désir à son paroxysme.

On a découvert ensemble les joies de l’amour et de la passion amoureuse.

Mais ce qui est bien selon moi, c’est que j’avais déjà eu une histoire avant lui, même si j’étais très jeune, un amour de jeunesse comme on dit. Et lui, à 21 ans, avait évidemment connu d’autres filles avant moi. C’est aussi ce qui nous a fait comprendre que nous deux c’était différent.

Coup de foudre, histoire d’amour sincère, relation à distance, engagement, vie ensemble, mariage, enfants. On a traversé toutes ces étapes main dans la main, heureux et amoureux.

Ces années ont été parsemées de moments à deux toujours aussi tendres, doux et romantiques. Nous sommes comme ça l’un et l’autre. On a besoin et envie de preuves d’amour, de se le dire, de se le montrer, de partager nos sentiments.

On est apparemment ce qu’on appelle un couple fusionnel même si on a été capables de vivre loin l’un de l’autre 2 ans et qu’on a chacun un travail qu’on aime et qui nous accapare, notamment mon mari avec des horaires décalés. Sans oublier évidemment nos deux enfants. Ce sont d’ailleurs eux, pas encore adolescents, qui nous disent qu’on est amoureux comme des gamins.

Petits, ils trouvaient ça mignon. Aujourd’hui, on a le droit à des « papa, maman, arrêtez de vous embrasser, c’est gênant » ou carrément « vous ne pouvez pas faire ça ailleurs » ?

On en plaisante beaucoup, mais je suis fière de notre amour, et de montrer à nos enfants qu’on peut être ensemble depuis 20 ans et s’aimer toujours autant.

Depuis toutes ces années, on entretient d’ailleurs toujours notre jolie histoire d’amour à l’eau de rose !

Ce n’est pas parce qu’on est parents, qu’on est ensemble depuis 20 ans et qu’on a plus ou moins tous les deux 40 ans qu’on s’oublie. Absolument pas.

Nos dîners en amoureux sont un rituel qui n’a jamais cessé. Depuis que les enfants sont plus grands, on a repris aussi l’habitude de partir en weekend en tête à tête comme on le faisait avant d’être parents. La grasse matinée câline du weekend, quand mon mari ne travaille pas, est notre moment à nous et les enfants savent bien que ce jour-là, la porte reste fermée jusqu’au brunch en famille.

Grandir et mûrir ensemble, devenir responsables, travailler, avoir une vie de famille n’a jamais éteint la flamme entre nous.

On a appris à s’adapter à chaque évolution de notre couple au fil des années, au gré des bonnes et des mauvaises surprises que l’existence nous réserve.

Evidemment, tout n’est pas parfait entre nous tout le temps, mais on se dispute peu, on a des tempéraments calmes qui favorisent une bonne communication de couple.

Je sais la chance qui est la mienne d’avoir rencontré mon âme sœur à 18 ans. Les rares fois où il m’a fait pleurer, où on s’est mal compris, je relisais ses lettres, je repensais à tous nos souvenirs heureux. Et il y en a tant que les petites crises ne pèsent jamais bien lourd dans la balance. Surtout, à aucun moment depuis 20 ans, jamais, je n’ai douté de lui, de moi, de nous. Et jamais je n’ai eu envie ni même pensé à le quitter.

Notre histoire d’amour a beau être un peu fleur bleue, elle nous correspond, elle nous rend heureux. Je souhaite à tout le monde d’avoir un mari romantique comme le mien et de se lever chaque matin auprès de l’amour de sa vie.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire