Une histoire d’amour de Noël 

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Toutes les histoires d’amour naissantes ont un petit côté magique. Magie de la rencontre, des sentiments en pleine éclosion, des moments partagés. Alors si on y ajoute un petit peu de la féérie de Noël, cela se transforme facilement en comédie romantique. Vous savez, ces films d’amour qu’on ne peut s’empêcher de regarder même si on se dit que dans la vraie vie, cela n’existe pas. Qu’on ne voit ce genre de synchronicités, de miracle, qu’à la télévision. Mais des histoires d’amour qui naissent en fin d’année, pendant la période des fêtes, il y en a forcément ! Et des belles ! Voici celle qu’ont choisi de nous partager Perrine et Jeff, leur histoire d’amour de Noël de parents solos qui n’y croyaient plus vraiment. Et vous, avez-vous une histoire d’amour de fin d’année, votre histoire, à nous partager ?

Une histoire d’amour de Noël 

Nous sommes tous les deux séparés et parents solos depuis quelques années. La période des fêtes de fin d’année est assez particulière. A la joie de voir les yeux de nos enfants briller se mêle parfois le poids de la solitude affective et l’échec de notre ancienne vie de famille.

 
 

Comme beaucoup de parents, j’ai pris l’habitude de commencer les achats de Noël en novembre. Autant pour équilibrer mon budget de maman solo que pour fuir la folie des boutiques à la dernière minute au mois de décembre. Si j’aime les décorations et les lumières des vitrines de Noël, je suis beaucoup moins adepte de la foule et des jouets en rupture de stock.

Me voilà donc, par un samedi pluvieux de novembre, mes enfants chez leur père, à la recherche d’une partie de la liste de Noël de mes deux loulous dans une grande enseigne de jouets.

Pour information, je ne suis pas très grande. Je peine à atteindre le mètre 60, mais je me suis fait une raison depuis le temps ! D’autres femmes se reconnaitront sûrement dans cette galère. Celle de ne pas réussir à attraper le jouet voulu, forcément celui placé tout en haut des rayonnages.

Alors que je m’obstinais à tenter le tout pour le tout, j’ai entendu derrière moi ce qu’on espère toutes dans ces cas-là. Un « je peux vous aider ? » d’un vendeur. Sauf que là, ce n’était pas un vendeur mais un client du magasin. Et alors que j’allais lui dire « oui je veux bien merci », ma maladresse légendaire et moi-même avons dégringolé, emportant une dizaine de boîtes de jouets au passage.

Mon amour-propre en a pris un coup. Mais en levant les yeux vers mon sauveur en retard, j’ai oublié le ridicule de la situation. Et le rouge sur mes joues n’était pas uniquement celui de la honte. Plutôt celui d’une midinette vivant son premier coup de foudre !

En face de moi, Jeff, et ses incroyables yeux noirs, grand sourire, qui m’a, je crois, demandé si je ne m’étais pas fait mal, et m’a tendu la main pour m’aider à relever.

Voilà comment tout a commencé. Notre histoire d’amour de Noël. Simplement, avec humour et naturel, à notre image.

Il m’a proposé de m’aider à ranger, m’a demandé si je pouvais l’aider dans le choix d’une poupée pour sa fille. On ne se connaissait pas ! Et voilà qu’on s’est mis à se parler de nos vies de parents solos au milieu des jouets puis sur le parking.

Comprenant vite que ni l’un ni l’autre n’avions quelqu’un dans nos vies, et curieux de nous revoir, j’ai accepté de lui donner mon numéro de téléphone.

Je ne suis plus une gamine, et Jeff n’est pas un bourreau des cœurs. Mais ce jour-là, comme on se l’est dit plus tard, il s’est passé quelque chose entre nous d’unique. Une évidence réciproque qui ne demandait qu’à se vérifier.

C’est comme si nous nous connaissions depuis longtemps déjà. Voilà ce que j’ai ressenti tout au long des semaines qui ont suivi.

Portés par cette rencontre originale, nous avons ensuite passé du temps ensemble dans les marchés de Noël, les salons de thé et les bons restaurants. Nous avions nos enfants sur les mêmes weekends, ce qui a facilité nos rendez-vous.

Notre premier baiser, je m’en rappelle encore. Nous l’avons échangé début décembre, alors que nous nous voyions pour la quatrième fois, en allant acheter mon sapin de Noël. Jeff m’avait proposé de m’aider à le choisir, le porter et l’installer chez moi avant le retour de mes enfants de chez leur père pour leur faire la surprise.

Nous avons chacun de notre côté décoré notre ardre de Noël avec nos enfants respectifs. Et à la fin, nous nous sommes envoyés des photos de notre décoration.

Ce sont des choses simples, sûrement anodines pour beaucoup Mais pour moi, cela a ajouté une nouvelle saveur aux préparatifs des fêtes de fin d’année. Et comme de nombreux parents séparés Noël est à la fois une fête et un grand moment de solitude quand mes enfants sont chez leur père.

Cette année-là, je ne les avais pas au réveillon, mais le 25 à midi. Depuis mon divorce, vivant à une demi-heure l’un de l’autre, nous avons pris l’habitude avec mon ex-mari d’avoir nos enfants à tour de rôle entre le réveillon du 24 décembre et le jour de Noël.

De son côté, Jeff n’avait pas ses enfants pour Noël. Ils étaient avec leur maman, comme pour beaucoup de familles monoparentales un an sur deux.

Les choses, là encore, se sont faites naturellement et nous avons passé le réveillon ensemble.

jeune couple qui s'embrasse à noel devant un manège

Moins de deux mois après notre rencontre, après quelques rendez-vous tous plus merveilleux les uns que les autres et beaucoup d’appels, cela nous a paru évident.

Jeff est venu chez moi pour un réveillon de Noël en amoureux. Nous avons préparé le dîner ensemble, échangé nos premiers cadeaux. Parlé tard devant le sapin clignotant et à la lumière des bougies. C’était aussi notre première nuit ensemble, et elle a été magique. Est-ce parce que c’était Noël ? J’ai envie de le croire, même si depuis, nous en avons vécu plein d’autres.

Cela s’est passé il y a 4 ans maintenant et c’est toujours un souvenir précieux que j’aime me remémorer.

Notre histoire, c’est un peu une histoire d’amour de Noël.

Et depuis 4 ans, nous aimons toujours autant cette période. Nous profitons de la magie des fêtes en amoureux et avec nos enfants. Nous sommes ce qu’on appelle une famille recomposée depuis 3 ans environ.

Le récit de notre rencontre a beaucoup fait rire nos fils et émerveillé nos filles, nous avons à nous deux 4 enfants. Alors Noël chez nous, ça commence un peu dès novembre ! Et en décembre, nous en profitons à deux et en famille. Nous avons créé de nouvelles traditions communes.

 Mais depuis quatre ans, nous n’oublions pas de nous faire notre dîner de Noël en amoureux que ce soit le 24, le 25, ou juste avant selon la garde de nos enfants, afin de célébrer notre amour.

Moi qui aimais déjà beaucoup cette période, depuis 4 ans, je crois encore plus à la féérie de cette période. A sa magie.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire