Parler d'Amour

Histoire d’amour avec 10 ans d’écart : Témoignages de ceux qui ont compris que l’amour n’a pas d’âge

Histoire d’amour avec 10 ans d’écart : Témoignages de ceux qui ont compris que l’amour n’a pas d’âge

Envoyez de l'amour !

Votre preuve d'amour demain matin dans sa boîte aux lettres...

Auteur

La différence d’âge en amour est un sujet récurrent, qui fait beaucoup parler, couler beaucoup d’encre. Est-il possible d’aimer et de vivre une vraie relation avec quelqu’un de beaucoup plus jeune ou plus âgé, les couples qui sont ensemble malgré 10, 15, 20 ans de différence, sont-ils des couples stables ? Sont-ils sincères ? La question de l’intérêt se pose souvent dans ce modèle : attrait pour la jeunesse, pour le physique, relation purement charnelle, intérêt pour l’argent. On parle de jeunes femmes entretenues, de vieux beaux qui profitent, qui paradent au bras d’une femme plus jeune. On parle de déséquilibre, de rapport de force, de relation intéressée, motivée par l’argent ou le plaisir physique. Et l’inverse est devenu vrai, avec ces femmes qu’on appelle les cougars parce qu’elles sont avec des hommes beaucoup plus jeunes qu’elles. Mais on ne parle pas d’amour. Pas assez. Alors, oui il y a des hommes qui sont avec des femmes plus jeunes, juste pour le plaisir des yeux et du désir physique, il y a des femmes qui font pareil avec de jeunes hommes. Il  y a des femmes qui profitent de l’argent d’hommes mûrs, et il y a aussi des hommes qui font pareil, des gigolos comme on les appelle. Mais au milieu de tous ces termes péjoratifs, il y a des hommes et des femmes qui sont tout simplement tombés amoureux, sans se poser la question de l’âge. Il a des femmes qui peuvent aimer un homme plus âgé sans en vouloir à son argent et des hommes qui peuvent aimer une femme plus jeune sans ne vouloir absolument qu’une histoire superficielle. Cet article vous livre deux témoignages en ce sens sur des histoires d’amour avec 10 d’écart, deux femmes qui vivent ou ont vécu une histoire d’amour, une vraie, avec un homme plus vieux qu’elles.

A., 35 ans, en couple et vie commune avec S., 10 ans d’écart

« Nous nous sommes rencontrés sur un site de rencontres. Au premier abord il n’était pas du tout mon genre et j’avais des appréhensions par rapport à la différence d’âge. Mais au fil de la discussion nous avons décidé de nous rencontrer dans la foulée et ça a été le coup de cœur tout de suite. Notre relation a coulé de source naturellement. 

 Difficile de dire depuis combien de temps nous sommes ensemble. On a vécu une histoire « amicalement amoureuse » pendant 3 ans. Peur de se poser de la stabilité ? Je ne sais pas. 

Mais nous avons eu le déclic il y a peu et maintenant on vit ensemble sous le même toit avec un bonheur à 100%.

 La différence d’âge se ressent parfois, il est plus posé que moi en ce qui concerne les sentiments, moi je suis dans la fougue. Mais je lui apporte la fougue de ma jeunesse et il m’apporte sa sagesse. Notre différence d’âge n’a dérangé personne de mon entourage, ni marmaille ni mes amis au contraire. Mais je dois admettre que parfois c’est un peu difficile car j’ai des amis qui sont pour certains plus jeunes que moi donc pour lui les conversations peuvent être ennuyeuses.

Lire aussi : Comment gérer la différence d’âge dans le couple ?

 C’est ma première relation avec un homme vraiment plus vieux que moi, j’ai toujours eu des hommes de mon âge et mon ex-mari avait juste 3 ans de plus. 

Cette relation m’a vraiment stabilisée sur mon futur et mes envies. On sait l’un et l’autre ce que l’on souhaite et ce que l’on ne souhaite plus. On a des enfants de notre première union on n’en veut plus, on veut profiter de notre histoire et la vivre pleinement à 10000%.

Je crois qu’en lui j’ai enfin trouvé l’homme de ma vie. Il est ma plus belle histoire d’amour. »

On le voit, il n’y a pas de règles en amour et être avec quelqu’un de plus âgé n’arrive pas forcément quand on est inexpérimentée, à 20 ans à peine, cela peut arriver beaucoup plus tard. A 30 ou 40 ans, on peut également tomber amoureuse d’un homme qui a dix ans de plus que nous. C’est curieux, passé un certain âge on dirait que la différence d’âge choque moins. Comme si avant 25 ans et après 60 ans, cela était forcément un comportement malsain et intéressé, mais qu’entre les deux l’opinion considérait que cela est plus acceptable.

Ce n’est pas parce qu’on a fait sa vie une première fois avec quelqu’un dans notre tranche d’âge que cela devient un critère figé. L’amour n’obéit pas à des règles strictes. Alors oui on peut aimer et vivre une partie de sa vie avec quelqu’un de son âge puis rencontrer ensuite un homme de dix ans de plus, et trouver en lui l’homme de sa nouvelle vie.

Redémarrer une vraie histoire, sans mettre l’âge au centre de la relation, et vivre ce qu’on a à vivre, tout simplement.

Ophélie, 26 ans, en couple pendant deux ans avec un homme de 17 ans de plus qu’elle

« 17 ans nous séparaient : tu avais 37 ans, je venais de fêter mes 20 ans. Je n’avais jamais connu cette différence. Tomber amoureuse d’un homme qui était plus proche de l’âge de mes parents que du mien … et puis cela m’est tombé dessus …

 Je ne t’ai en rien choisi pour ton âge. Même si au début ta maturité avait ce côté rassurant. Ta folie était tout autant attirante et nous avions trouvé notre équilibre. Tu savais me ramener sur tête quand la fougue de ma jeunesse reprenait le dessus. Mais c’est aussi ce que tu appréciais le plus, cette femme enfant que tu aimais tant. On se demandait parfois nous-même lequel d’entre nous avait 20 ans … J’aimais celui que tu étais, ton passé, ton vécu, tes cicatrices. Je voulais simplement te rendre heureux.

Les jugements, les critiques, …nous avions appris à faire face à cela. Nous en avions fait notre force et prenions avec humour ce que l’on pouvait bien dire de nous. Les regards ne nous atteignaient pas et ne nous ont d’ailleurs jamais atteints, puisque nous étions fières d’être au bras l’un de l’autre. L’essentiel, c’était NOUS.

Ma famille t’a accepté beaucoup plus rapidement que je ne l’aurais cru, après tout, seul mon bonheur leur est égal, qu’importe son âge.

De ton côté je n’ai malheureusement jamais été acceptée, c’est ainsi …

Lire aussi : Quelle est la différence d’âge idéale dans le couple ?

Certains diront que j’avais certainement besoin de combler le manque d’un père. Eh bien absolument pas, je n’ai pas eu besoin de cela. D’autres pourront dire que je t’ai choisi pour ton argent : loupé, tu n’étais malheureusement pas riche (humour).

Alors oui, pour moi l’amour n’a pas d’âge. On ne choisit pas de qui on tombe amoureux. Je crois en cela, je suis persuadée que la différence l’âge  n’est pas un frein à une histoire d’amour.

Il est certes évident qu’il faut savoir s’adapter aux différences : on peut être à des stades différents de nos vies, ne pas avoir les mêmes centres d’intérêt … mais l’important est d’avoir les mêmes envies, continuer à évoluer ensemble, comme dans toutes relations finalement, si l’on veut que cela fonctionne. Trouver son propre équilibre, voilà l’essentiel. En fait nous n’avions même pas besoin d’évoquer tout cela puisque les choses étaient naturelles et se faisaient d’elles-mêmes entre nous.

Même si notre histoire s’est arrêtée, l’âge n’a en rien joué un rôle dans notre rupture. T’aurais-je aimé de la même manière si tu avais été plus jeune ? Peut-être, peut-être pas. »

Parfois la différence d’âge est plus importante et elle dérange, voire même elle choque. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’une jeune femme qui découvre l’amour avec un homme plus âgé directement, dès ses premières expériences sentimentales. Et cela porte à jugement, souvent on parle d’emprise ou de manipulation, on a du mal à y voir la possibilité d’un amour véritable. Il faut se défaire de cela, en tout cas arrêter de juger les autres. Si l’âge est un critère dans le fait de vivre une relation amoureuse pour certains, grand bien leur fasse, mais cette vision des choses n’est pas universelle.

Aimer quelqu’un de 10 ou 20 ans de plus ou de moins ne fait pas forcément de vous une femme enfant à la recherche de l’image du père ou avide d’argent, ni d’un homme un vieux pervers en quête de sensations fortes et de jeunesse éternelle.

Chaque histoire d’amour est différente, chacun trouve son équilibre selon ses propres critères, ses propres valeurs. Et comme pour n’importe quelle histoire d’amour, l’important est ce que vous ressentez à deux, et pas le regard des autres. Il y aura toujours quelqu’un pour juger hâtivement, pour avoir un avis sur tout, même sur quelque chose qu’il ne connaît pas, qu’il n’a pas vécu. L’amour n’obéit à aucune loi sauf celles de la sincérité et de la réciprocité, du respect et de la bienveillance.

Alors si l’homme que vous aimez a 40 ans et vous 25, 50 ans et vous 30, juste 45 ans et vous 35 ou encore 60 ans et vous pas encore 50, peu importe, si cet amour est partagé, si votre histoire est saine, si vous avez trouvé le bonheur à ses côtés.

Les sentiments ne s’expliquent pas, ils se vivent, l’amour n’a pas d’âge pour ceux qui le ressentent sincèrement et le vivent pleinement.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.