L’amour arrive au moment où on ne s’y attend pas : Une belle histoire d’amour

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Il arrive par moments que notre vie sentimentale soit sur pause. C’est comme si le bouton off s’était enclenché. Par choix ou malgré soi, on se retrouve seul dans ce qu’on appelle la solitude affective. On fait avec, on se dit que ça passera et qu’on a des choses plus importantes à régler avant. On n’est pas focalisé sur sa vie sentimentale, sur LA rencontre.  Et puis tout à coup, sans qu’on s’y attende, tout s’accélère. On ne sait pas comment ni pourquoi ça nous tombe dessus à ce moment-là ; mais cette personne arrive dans notre vie sans crier gare. Cette fameuse personne qui nous offre une rencontre inattendue, celle qu’on n’attendait plus justement et qui va tout bouleverser. Voici l’histoire d’une rencontre inattendue qui redonne le sourire. D’un amour qui s’invite par surprise. L’amour arrive au moment où on ne s’y attend pas : Une belle histoire d’amour

L’amour arrive au moment où on ne s’y attend pas

Il y a des périodes où rien ne se passe, où on a l’impression d’être dans un immobilisme total, dans un train-train quotidien. Cette zone de confort de plus en plus routinière finit par nous désabuser, nous user et l’ennui pointe le bout de son nez. Parfois même la résignation, la frustration à répéter chaque jour les mêmes gestes, à reproduire le même schéma.

Bien sûr, la vie est faite de repères, de rituels et d’habitude guidés par un quotidien sécurisant et rassurant. Mais il peut vite devenir étouffant. Gérer le métro-boulot-dodo, la maison, parfois les enfants, rien n’est laissé au hasard, il faut s’occuper de tout.

Quand on est célibataire, on met sa solitude affective de côté parce qu’on n’a pas le temps d’y penser, parce qu’on dit que ça viendra le moment venu.

Surtout, parce qu’on n’a pas le temps de s’en préoccuper ou qu’on a essayé et que ça n’a pas fonctionné. Alors on remet ça à plus tard, on est sceptique, craintif, pessimiste parfois et on se dit que si ça doit arriver ça arrivera.

Je rêvais d’une rencontre fortuite, inopinée, naturelle, sans préméditation, sans calcul. D’un cadeau de la vie, d’un homme à aimer. Parce qu’on me la assez répéter : L’amour arrive quand on s’y attend le moins.

Fuir ce monde virtuel trop présent, fait de rencontres superficielles. Préférer la vraie vie même si on n’a pas forcément le temps, l’envie ou la possibilité de se jeter dans une quête, à la recherche de l’amour.

Trop de déceptions amoureuses, trop de blessures, un passé douloureux oblige à la  prudence et on laisse notre cœur en sommeil. Et puis sans qu’on s’y attende, sans qu’on l’invite, la guette ou la recherche, une personne entre dans notre vie pour tout chambouler.

Témoignage : Quand l’amour arrive au moment où on ne s’y attend pas

« Rien ne me prédestinait à te rencontrer. Je n’ai pas cherché le contact, la rencontre. Tu es apparu dans ma vie du jour au lendemain pour ne plus jamais en sortir. Tu as surgi dans mon existence comme un agréable rayon de soleil qui réchauffe et apaise.

Avec une joie de vivre communicative, une envie de partager, d’échanger, d’amener du positif autour de toi, de rire et surtout de laisser les choses se faire naturellement.

Je crois que c’est ce que j’ai le plus apprécié chez toi, ce naturel qui a créé une familiarité d’emblée, qui m’a mise en confiance et grâce à laquelle j’ai été moi sans filtre ni blablas. Sans aucune barrière ni tabou entre toi et moi. Oui c’est avec ton naturel que tu m’as séduite.

Notre rencontre a eu lieu un soir lors d’un barbecue chez des amis en commun. Je ne devais même pas y aller, je me rappelle que je me disais que ce n’était pas forcément une bonne idée, que je ne connaissais pas grand- monde. J’avais peur de m’ennuyer, d’être mal à l’aise. Et je me réfugiais encore et toujours derrière mes soucis, mon travail, mes obligations, toutes ces choses qui m’accaparent et à la fois me servent de prétexte pour m’isoler de plus en plus.

Lire aussi : Coup de foudre qui dure dans le temps

Une amie m’a convaincue et je suis venue. J’ai passé une très bonne soirée, une des plus agréables de ma vie depuis longtemps avec des gens simples, drôles, entiers.

Tu m’as vue, tu es venu me parler. Je ne le savais pas encore mais tu étais un cadeau de la vie.

A côté de moi, tu étais là, un homme, pas un gamin, pas un séducteur du weekend, pas un dragueur invétéré. Juste toi avec tes failles masquées par tes blagues, ta sensibilité et ton ouverture d’esprit, ta joie de vivre.

 Et ta curiosité à mon égard, ton envie d’en savoir plus, tes yeux qui ne me quittaient plus, cette familiarité créée en quelques mots. Je te connaissais depuis à peine quelques heures que je me sentais déjà bien, à l’aise, chez moi à tes côtés, à ma place.

 Je n’étais pas venue là pour séduire ou me laisser charmer, juste pour passer une bonne soirée avec quelques amis et relancer un peu ma vie sociale.

Tu as été la rencontre inattendue qui fait du bien.

On me l’avait pourtant dit des centaines de fois : L’amour arrive quand on s’y attend le moins. Et vraiment, pour ma part, j’avais arrêté de chercher !

De fil en aiguille, de jour en jour, on a gardé contact et on s’est revus avec d’autres amis d’abord pour boire un verre ou dîner. Et à chaque fois, le lien s’étoffait entre nous, prenait de l’ampleur mais sans qu’on ne précipite les choses.

 Nos conversations à bâtons rompus, nos fous rires et cette familiarité qui de plus en plus présente. J’avoue que je mentirai si je disais que la question de l’ambiguïté n’était pas déjà là depuis le premier soir.

Entre deux personnes célibataires, hétéros et qui semblent se plaire, la question se pose forcément. Ce n’était pourtant pas le meilleur moment de ma vie pour rencontrer quelqu’un mais on ne choisit jamais quand on fait une rencontre qui peut tout bouleverser.

 J’ai tendance à trop cogiter, trop réfléchir, trop décortiquer les moindres situations alors pour une fois j’ai décidé de lâcher prise, de me laisser aller et de faire confiance.

Pas totalement car j’en suis incapable, mon passé m’empêche mais au moins de m’autoriser à creuser, à passer de bons moments avec une personne bienveillante qui a priori ne me voulait aucun mal.

J’ai eu raison, je n’ai jamais regretté. De cette rencontre inattendue est née une jolie complicité qui ne s’est jamais démentie.

Simple amitié privilégiée, désir fugace ou futur amour ?

Je me suis posée la question à plusieurs  reprises pour savoir si je voulais franchir le cap. Tu m’as laissé une porte ouverte.

Cela faisait longtemps que j’avais mis ma vie sentimentale de côté, à tel point que j’en avais sûrement perdu les codes, le mode d’emploi. Alors je m’en suis un petit peu remise à toi et je t’ai laissé te dévoiler, pour savoir si j’avais raison de penser que toi et moi, cela pouvait être autre chose qu’une jolie amitié.

J’ai découvert en toi un homme plein de bon sens avec des valeurs qui me correspondaient. Les moments partagés n’ont fait que confirmer cette première impression.

On se connaît depuis bientôt un an maintenant, notre relation a évolué sans aucune préméditation ni calcul. Et je sais que c’est pour ça que je me suis sentie en confiance. Parce que les choses ont été naturelles. On s’est apprivoisés doucement, accepté l’un l’autre avec nos forces et nos faiblesses, nos failles et nos doutes, notre passé.

Et on avance ensemble, amoureux et heureux de s’être « enfin » trouvés.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

1 réflexion au sujet de “L’amour arrive au moment où on ne s’y attend pas : Une belle histoire d’amour”

  1. Magnifique, j’adore, c’est comme si ce texte avait été écrit par moi, exactement la même histoire, chaque phrase, mot, me correspond, INCROYABLE!!!

    Répondre

Laisser un commentaire