Histoire d’amour entre parents solos : nous vivons le second grand amour de notre vie

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Si les histoires d’amour d’aujourd’hui ne ressemblent plus forcément à celles de nos parents et nos grands-parents, elles n’en demeurent pas moins belles. En effet le virtuel a pris beaucoup de place dans les relations amoureuses, aussi n’est-il plus surprenant que les gens se rencontrent via un site de rencontres ou les réseaux sociaux. Et il est également courant de refaire sa vie comme on dit, de vivre plusieurs histoires d’amour en une seule vie. Ainsi des parents solos se retrouvent célibataires et cherchent comment rencontrer l’amour de leur seconde vie. L’histoire d’amour suivante réunit ces deux réalités :  c’est celle de deux parents solos, V. & F., qui ont retrouvé l’amour via un réseau social et se construisent depuis une nouvelle vie de famille recomposée. Histoire d’amour entre parents solos : nous vivons le second grand amour de notre vie.

Histoire d’amour entre parents solos : nous vivons le second grand amour de notre vie

Lasse des rencontres en soirée qui ne donnaient rien et blasée des rendez-vous via les sites de rencontre classiques qui n’aboutissaient pas, je m’étais laissée convaincre par une amie de m’inscrire sur un groupe de célibataires sur un réseau social. À la différence des sites de rencontres habituels, ce groupe de joyeux célibataires semblait prôner une certaine bienveillance et la volonté de rencontres sérieuses.

Échaudée par l’échec de mes précédentes rencontres et enfermée dans mon célibat, depuis un moment je restais dubitative tout de même. Je gardais donc une certaine distance au départ, peu convaincue par cette énième façon 2.0 de rencontrer quelqu’un.

Si j’avais bien conscience que les moyens de rencontres avaient évolué et que j’avais peu de temps et donc d’occasions de rencontrer un homme, vu mon planning chargé de maman solo, pour moi il était impensable de rencontrer l’homme de ma vie de façon virtuelle. Je trouvais que cela manquait de spontanéité, de charme, de vérité.

Une rencontre 2.0

Mais j’ai vite découvert que ce groupe était différent car il permettait de se rencontrer réellement sans passer obligatoirement par la case des messages virtuels ni sans devoir se lancer directement dans un rendez-vous en tête à tête. En effet, ce groupe avait pour vertu aussi de recréer du lien social. Bon nombre de célibataires étaient comme moi, parent solo, et cela était pris en compte.

Ainsi des rencontres conviviales étaient organisées régulièrement, des amitiés se créaient, un nouveau cercle d’amis s’étoffait au gré de soirées autour d’un verre, d’un dîner ou encore d’un karaoké ou d’une piste de danse. Mais aussi des sorties ludiques en journée le weekend entre parents solos. Cette façon d’aborder les choses, avec bienveillance et sincérité était rassurante.

Et au-delà de l’amitié, des rapprochements avaient donc lieu, des plus si affinités, ce petit truc qui ne s’explique pas et donne à deux personnes l’envie de faire connaissance, de creuser et donc de se revoir.

Lire aussi : Maman solo et l’amour : comment refaire une place à sa vie amoureuse ?

Une rencontre sous le signe de l’évidence

Est-ce ma bonne étoile qui était au-dessus de ma tête ce soir-là ou le moment était-il venu pour moi ? Toujours est-il qu’il ne me fallut qu’une soirée pour tomber sur celui qui allait devenir l‘homme de ma seconde vie. Un papa solo, comme moi j’étais maman célibataire.

C’est difficile à décrire, à expliquer car on le sait tous, quand il se passe quelque chose du domaine de l’amour, les mots sont peu de choses. Durant cette soirée, il y a eu les regards timides puis plus appuyés, les sourires échangés, quelques banalités avant d’enfin oser se parler vraiment, oser creuser. Mais tout en douceur vu le contexte, le bruit, le monde autour.

On s’est donc trouvés ce soir-là. Il m’a envoyé un message suite à cette soirée et on s’est revus rapidement, n’aimant ni l’un ni l’autre l’intermédiaire virtuel. La glace avait été brisée entre nous d’emblée, nul besoin de mettre un écran entre nous trop longtemps après cela.

Histoire d’amour entre parents solos : une autre chance d’aimer

Un tête-à-tête puis un autre, de rendez-vous en rendez-vous, des points communs apparaissaient, des sensations se confirmaient, des émotions naissaient. Le plaisir de se revoir était toujours aussi présent après plusieurs semaines. On a profité de ne pas avoir nos enfants respectifs pour s’offrir notre premier weekend en amoureux. C’était, on le savait tous les deux, une sorte de test. Deux nuits ensemble, les réveils, un condensé de quotidien en 48h.

Allait-on se supporter, la magie allait-elle continuer à opérer ? La réponse est oui, cela a ajouté autre chose à notre relation, ce qui manquait pour se lancer pleinement dans l’aventure, des sentiments.

Quelques mois ont passé avant qu’on se décide à se présenter nos enfants, quelques mois encore avant qu’on ne parte en vacances ensemble. On a eu de la chance ou plutôt on a des enfants incroyables qui ne veulent que notre bonheur et ont compris que nous étions amoureux et sincères l’un envers l’autre. Enfin je le crois.

Cette étape des présentations me paraissait irréaliste et pourtant elle s’est passée sans encombre et je n’ai pas eu peur d’ouvrir la porte de mon chez nous, à mon fils et moi, à un homme. Face à lui, mes angoisses de maman solo se sont envolées rapidement.

Lire aussi : Familles monoparentales, comment gérer ses premières vacances de parent solo ?

Vers une vie de famille recomposée

J’ai encore du mal à croire que nous venons de franchir il y a peu de temps un nouveau cap, celui de la famille recomposée vivant sous le même toit selon nos rythmes de garde respectifs. Nous avons attendu un an et demi environ pour nous lancer dans cette nouvelle aventure. Et je suis aujourd’hui une maman, une belle-mère et une femme heureuse.

Après plusieurs années de célibat, mon rôle de maman solo prenait toute la place et je croyais que ce serait impossible de rencontrer quelqu’un. Cela me paraissait improbable, je n’arrivais pas à me projeter dans une nouvelle rencontre, un nouveau couple, une nouvelle vie de famille. Si l’envie était pourtant présente, j’avais l’impression de ne plus savoir comment faire, d’être bloquée, que ma vie de parent solo ne m’en laissait ni la possibilité ni même le droit.

Je ne faisais en fait que nourrir mes angoisses et il m’aura fallu me dire que si, c’était possible, que je devais juste sortir de ma zone de confort pour rencontrer quelqu’un vraiment. Et ma bonne étoile c’est vrai, a fait le reste, en mettant sur ma route un homme et un papa exceptionnel.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire