Une histoire d’amour courte mais intense, belle mais triste (Par Philippe)

Aujourd’hui, c’est Philippe qui nous raconte une histoire d’amour courte mais intense qu’il a vécue en 1991 ! Une histoire d’amour qui a à peine commencé et qui pourtant, a remué deux coeurs au cours d’un trajet en train.

L’histoire d’amour courte mais intense de Philippe :

Décembre 1991, en début d’après-midi, TGV Paris-Lyon Part Dieu.
J’effectue mon service militaire.
J’ai 22 ans. Une permission exceptionnelle pour les fêtes que je vais partagée avec ma soeur, son mari et quelques amis.

Le train est bondé de monde ! Beaucoup vont au ski !

Mon voisin est un camarade en permission lui aussi et nous discutons de notre expérience commune avec l’armée. Il est sympa, et je me sens bien ! Dans deux heures je suis à Lyon et je sais que je vais bien faire la fête !

Nous sommes encore en région parisienne lorsque, d’un bref mouvement de tête vers les voyageurs en général, je remarque une jeune femme aux cheveux blonds qui me fixe.

Immédiatement, mon regard revient sur elle.

Elle ne lâche pas son attention sur moi, elle me regarde par intermittence. Assise à environ quatre mètres de moi, je la devine assez grande bien qu’elle soit assise. Elle doit avoir mon âge et voyage avec ses parents qui sont en face d’elle, une table les sépare et elle a son frère à sa droite. Son visage est doux, très agréable, et j’y décèle immédiatement une certaine attirance envers moi !

Elle a déjà gagné, captivé mon attention. Je ne résiste plus à l’envie de la regarder toutes les … trois secondes ?!!!

Mon camarade décide de faire une sieste. Je suis alors libre d’admirer mon inconnue !

Elle ne dit pas grand chose, me regarde juste, échange un mot ou deux de temps en temps avec ses proches ! Et revient poser ses yeux sur moi !
Elle est italienne et j’adore l’entendre parler, même si je ne distingue pas bien sa voix, trop de bruit !

Nous nous aimons en silence et je sais que je vis un moment extraordinaire !

Une rencontre unique et sans précédent que je ne ferai qu’une seule fois dans ma vie.

Lire aussi : Je vous raconte mon coup de foudre à Paris

Je suis hypnotisé par son visage d’ange, je SAIS qu’elle est douce, aimante et attentionnée. Ses yeux, sa bouche, ses sourcils délicats, ses sourires me le disent, me le crient ! J’ai envie d’aller lui prendre la main pour la lever de son fauteuil, la serrer dans mes bras et l’embrasser avec tendresse. La situation m’en empêche bien sûr, et je suis frustré de savoir que je ne peux prendre contact avec elle ! Alors je la dévore des yeux et je bois cet instant de pur bonheur !

Soudain, après avoir prononcé une phrase, elle se lève et me fixe d’un regard appuyé, tout particulièrement cette fois !

Le message est clair ! Je lui fais un petit oui de la tête et je sais que je vais la suivre ! Je pense qu’elle a dit à ses parents qu’elle devait se soulager d’un besoin naturel. Nous allons donc avoir…. trois minutes à nous !!!

Mon coeur s’enflamme et je m’apprête à me lever. Mais au même moment que sa fille, la mère se lève, elle l’accompagne !!!

Je me ravise instantanément, trop timide pour les suivre et faire semblant d’être le suivant pour un passage au petit coin ! Quel idiot j’ai fait, j’aurais au moins pu l’approcher, plonger mes yeux dans les siens de très près et sentir son parfum ! Mon Dieu qu’elle est belle !!!

Elles ne mirent pas longtemps à revenir s’asseoir !

Elle me fixe à nouveau d’un regard presque triste, je lis sa déception, la comprends, je vis la même !

Mes sentiments intérieurs sont partagés par l’amour que je ressens et la tristesse car je sais que ça va prendre fin dans quelques instants ! Le micro annonce l’arrivée en gare de Lyon Part Dieu.

Nos visages ne rient plus, nous nous dévisageons d’un regard tendre !

Le train s’arrête dans un sifflement strident que je ne détesterai jamais autant que ce jour-là !!!

Ma belle, mon amour, te voilà déjà descendue sur le quai ! Je salue mon collègue militaire et je sors aussi vite que je peux !

Elle a pris au moins une minute d’avance sur moi et je panique à l’idée que c’est fini, que je ne la verrai plus !

Jamais je n’ai vu un quai de gare aussi bondé que ce jour-là !

Où est-elle, mes yeux survolent la foule mais je ne parviens pas à la trouver !

Je suis si déçu !!!

Et puis un homme fait un pas, et là je vois le visage de ma fée italienne qui me cherche et me trouve aussi au même instant !!!

Elle me voit, une dernière fois, et m’adresse un dernier regard avec les lèvres pincées et un haussement d’épaule comme pour me dire « c’est dommage ! c’est vraiment dommage !!! Mais on ne pourra pas faire mieux ! »

Je suis paralysé, mon sac à dos à la main que je n’ai pas pris le temps d’enfiler ! Une personne me bouscule, s’excuse, mais je ne la calcule pas, je n’ai que la force d’adresser à ma reine d’un jour ce même regard triste et déçu ! Ce même pincement de lèvres. Nos coeur nous font mal !

Nos yeux se disent je t’aime… Une dernière fois !

Avec près de trente années de recul, je crois ne pas une seule fois avoir échangé un tel regard, de façon aussi intense qu’avec cet ange blond !!!

Lire aussi : Une histoire d’amour vraie et touchante à lire avant de s’endormir

Cela fait 28 ans, mais je me souviendrai à jamais de la beauté de cette journée, de ces deux heures passées à nous dévorer des yeux, à nous aimer, tout simplement !!!

De l’autre côté du quai, il y avait un train de couleur bordeaux, sur lequel j’ai pu lire une pancarte marquée « Turin ». J’imagine à quel point la fin de son voyage n’a pas dû être facile, et que mon souvenir l’a hanté autant que le sien m’a suivi durant plusieurs semaines, plusieurs mois, des années même ! Une histoire d’amour courte mais intense, que je n’oublierai jamais.

La vie est parfois cruelle et si belle à la fois, car ce jour-là, j’ai aimé un ange !

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire