Nous ne sommes plus heureux ensemble

5 modèles de lettres de rupture inédites

Vous ne trouvez pas les mots pour écrire une lettre de rupture. Inspirez-vous de ces 5 modèles inédits.

Un chagrin d’amour à surmonter, une blessure amoureuse, peu importe la raison, met du temps à passer. On a tendance à croire, et c’est un peu normal, que c’est plus douloureux d’être quitté(e) que de quitter. Après tout, celle ou celui qui décide de rompre a fait son choix, et donc a priori il n’en souffre pas. C’est souvent vrai mais c’est à relativiser car parfois le partenaire qui décide de partir le fait parce qu’il a compris que son couple n’a plus d’avenir. Qu’ensemble, ils sont malheureux. Une séparation n’est pas toujours due à une infidélité, une trahison ou de la colère. Souvent, c’est une incompatibilité amoureuse devenue trop forte et les sentiments, eux, qui se sont envolés. C’est le cas de Rémi qui a fait ce triste constat, nous ne sommes plus heureux ensemble et qui a décidé de mettre un terme à son union.

Nous ne sommes plus heureux ensemble

Sylvie,

Si je t’écris cette lettre, c’est pour mettre des mots sincères sur la situation que nous sommes en train de vivre et la décision que nous venons de prendre. Ce n’est pas une lettre de colère ou de reproches, ni une lettre pour me déculpabiliser. Rien de tout cela.

Au contraire, c’est une façon pour moi de faire les choses de la manière la plus respectueuse possible et, je l’espère, de façon apaisée.

Il n’y a pas de mauvaise surprise à attendre ici, puisque nous avons déjà eu la discussion importante qui devait avoir lieu afin de prendre la meilleure décision pour nous deux.

Si elle est à mon initiative, pour autant, je pense que toi aussi ressentais la même chose depuis quelques temps déjà. Il n’est jamais évident de prendre une décision qui va bouleverser notre existence en profondeur. Changer de vie fait peur et c’est normal. Mais toi et moi méritons mieux que de rester ensemble faute de mieux, par dépit, par peur de la solitude affective.

Et puis surtout, nous nous sommes trop aimés pour en arriver au mieux à devenir indifférents l’un à l’autre ou au pire, à nous détester.

Je refuse de laisser des sentiments négatifs définir notre relation. Je ne ressens ni colère, ni haine, ni ressentiment à ton égard. Et pas non plus de l’indifférence.

Au contraire, tu m’inspires toujours autant de respect et de tendresse, d’affection et de bienveillance. Mais il faut être honnête l’un envers l’autre, cela ne suffit plus.

Nous ne sommes plus heureux ensemble et l’amour s’est doucement envolé.

J’ai vécu à tes côtés de très belles années, parmi les plus belles de ma vie, et je ne les renierai jamais. Je serai toujours plein de gratitude pour tout ce bonheur partagé ensemble. Et nos souvenirs communs resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

Mais on ne construit pas le bonheur d’un couple et son épanouissement personnel sur des souvenirs. L’amour a besoin d’être entretenu, le couple de se construire et de se projeter ensemble.

Nous avons eu de très beaux projets de couple qui ont construit les personnes que nous sommes. Mais aujourd’hui, nos projets de vie ne se rejoignent plus, nous avons pris des chemins différents.

La faute à quoi, à qui ? Au temps qui passe, à nos aspirations qui ont évolué, à nous qui avons changé ?

C’est sans doute un mélange de tout cela et quand la tiédeur s’invite, que la flamme ne parvient plus à être ravivée malgré une seconde chance, je crois qu’il ne faut plus s’entêter.

Peut-être que tu as pensé que c’était un aveu d’échec, de la lâcheté de ma part mais je t’assure que non. Et j’espère que mes mots auront su te convaincre du contraire. A aucun moment je veux que tu penses que tu es responsable de tout, ou que tu aurais pu ou dû faire autrement. Absolument pas.

Tu es une femme merveilleuse et je suis un homme chanceux d’avoir partagé ta vie. Je ne crois pas qu’on doive se déchirer parce qu’on se quitte. Evidemment, je ne t’impose rien, chacun d’entre nous doit faire le deuil de notre histoire à son rythme et à sa façon.

Mais je veux que tu saches que si j’ai pris cette décision de partir, c’est parce que je crois sincèrement que toi et moi méritons mieux que des sentiments tiédis et une routine devenue ennuyeuse.

Nous ne sommes plus heureux ensemble mais cela ne veut pas dire que nous ne l’avons jamais été.

Alors je garderai toujours précieusement au fond de moi les souvenirs heureux de notre histoire et tu seras à tout jamais une femme à part dans mon cœur.

Je te souhaite le meilleur, et c’est vraiment sincère. Sois heureuse, sois joyeuse, reste toujours toi-même.

Avec toute ma tendresse, si tu me le permets,

Rémi. 

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire