Je ne suis pas celle qu’il te faut 

5 modèles de lettres de rupture inédites

Vous ne trouvez pas les mots pour écrire une lettre de rupture. Inspirez-vous de ces 5 modèles inédits.

Avez-vous déjà tenté une histoire et réalisé au bout de quelques temps que c’était vain ? Vous avez rencontré un homme bien a priori, et vous vous dites pourquoi pas ? Au premier abord, le courant passe suffisamment pour vous revoir, faire connaissance, et basculer vers un « plus si affinités ». Seulement après quelques rendez-vous ou quelques semaines de relation, il faut vous rendre à l’évidence. Vous n’êtes pas faits l’un pour l’autre. Quelque chose vous met mal à l’aise chez lui. Vos attentes respectives sont trop différentes. Le désir est absent ou aucun sentiment ne vient. Il peut y avoir plein de raisons à une incompatibilité amoureuse entre vous. Le fameux « et si on restait amis ? » n’est pas la meilleure chose à dire pour en rester là. Mais soyez honnête en lui avouant « je ne suis pas celle qu’il te faut » pour rompre si c’est vraiment votre vérité. Voici un exemple de lettre à ce sujet.

Je ne suis pas celle qu’il te faut : modèle de lettre de rupture

Cher S.,

Je t’écris cette lettre car c’est pour moi le meilleur moyen d’être totalement honnête et transparente avec toi. Il y a des situations pour lesquelles un vulgaire SMS me semble déplacé, comme un appel. Bien sûr, nous pourrons nous voir si tu en éprouves le besoin, mais je ne voulais pas t’imposer cela si ce n’est pas ton souhait.

Avant toute chose, je tiens à te remercier pour les moments que nous avons partagés. Il y en a eu des agréables, des drôles, des tendres. En tout cas, ils ont un point commun : ils ont tous été sincères.

Et c’est justement parce que la sincérité et l’honnêteté sont mes leitmotivs et ont été au cœur de notre relation depuis ses débuts que je t’adresse cette lettre.

Je ne veux ni te manquer de respect en t’écrivant, ni te faire de mal. Et à aucun moment, tu n’es responsable de mon ressenti et de mes émotions.

Seulement, je ne peux pas faire semblant en continuant ainsi. Mentir serait abîmer les instants que nous avons partagés tous les deux.

femme ombre

Si je t’écris aujourd’hui, c’est pour te dire ce que je pense depuis quelques temps. Je ne suis pas celle qu’il te faut.

Non, je ne pense pas être la femme faite pour toi et j’en suis désolée. Désolée si tu avais l’espoir que je puisse te correspondre.

Nous avons essayé et je ne regrette rien. Seulement je crois qu’il est grand temps de nous rendre à l’évidence. Nous ne partageons pas grand-chose tous les deux. Et tu t’en es sûrement rendu compte également.

Rester ensemble faute de mieux ou pour partager nos deux solitudes affectives ? Toi comme moi méritons bien mieux que cela.

Nous sommes très différents et si, parfois dans un couple, cela ne pose pas de problème, dans notre cas, nos différences très marquées nous empêchent d’avancer ensemble.

Le couple, la famille, le quotidien, nous ne les envisageons pas de la même façon. Et nos deux sensibilités sont à l’opposé également, l’une trop et l’autre peut-être pas assez, en tout cas incompatibles pour se comprendre.

Crois-moi, je suis sincèrement désolée. J’aurais aimé découvrir en toi celui fait pour moi et être celle faite pour toi, mais continuer serait se leurrer.

Je ne renie en rien ce que nous avons partagé pendant ces quelques semaines, ni tes qualités et ta sincérité à mon égard. Et je t’en remercie du fond du cœur.

Si nous avons des valeurs de respect et d’honnêteté communes, elles ne suffisent pas à construire un couple, à bâtir une histoire d’amour solide et durable.

Je n’ai jamais joué avec tes sentiments, sois-en sûr et à aucun moment je n’ai pris notre relation à la légère. C’est bien pour cela que je préfère en rester là. Parce que ma volonté est d’aller de l’avant et de me projeter en toute transparence.

Seulement je ne suis pas celle qu’il te faut et je ne saurai pas te rendre heureux.

Les choses de l’amour ne se contrôlent pas, nous avons essayé et je ne le regrette pas. Mais mon cœur ne ment pas, mon corps non plus, ni mon intuition.

Je suis reconnaissante à la vie de t’avoir rencontré et je garderai de notre histoire un tendre souvenir. J’espère que tu n’éprouveras pas trop de ressentiment ou de colère à mon égard. Pour ma part, il n’en est rien, il n’y a pas de raison de nous haïr.

Je te souhaite le meilleur, prends soin de toi. 

femme qui réfléchit dans la nuit

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire