Lettre de rupture à un homme marié : tu m’as menti

5 modèles de lettres de rupture inédites

Vous ne trouvez pas les mots pour écrire une lettre de rupture. Inspirez-vous de ces 5 modèles inédits.

L’infidélité, et même l’adultère dans le cadre du mariage, suscitent toujours beaucoup de réactions. Négatives, pour la plupart, à n’en point douter. Juger une personne infidèle sur sa faute, son comportement, sa double vie, a toujours existé. Certains jugent le mari ou la femme infidèle, d’autres l’amant ou la maîtresse. Souvent d’ailleurs, les deux sont « coupables », l’un de tromper volontairement, l’autre d’accepter une relation adultérine en toute connaissance de cause. Mais est-ce toujours le cas ? Une femme sait-elle forcément que l’homme qu’elle voit est marié ? Aujourd’hui, n’est-il pas facile au contraire de mentir sur son statut et d’entretenir une aventure cachée ? C’est le sens de cette lettre de rupture à un homme marié : tu m’as menti de la part de Nathalie. Elle ne pensait pas être naïve et « aveuglée par l’amour » et pourtant… Voici ses mots pour T., qu’elle a considéré comme son compagnon pendant presque un an.

Lettre de rupture à un homme marié : tu m’as menti !

Lettre de rupture à un homme marié

T.,

On dit qu’il ne faut pas réagir sous le coup d’émotions négatives et c’est sûrement vrai. Seulement la colère que je ressens depuis plusieurs heures, plusieurs jours maintenant ne semble pas vouloir s’éteindre.

C’est comme un feu qui me brûle de l’intérieur, et crois-moi, ce n’est plus du tout celui de la passion.

J’ai néanmoins suffisamment de respect pour moi-même pour utiliser des mots qui me ressemblent dans cette lettre. Jamais je n’ai été une femme vulgaire, injurieuse, violente verbalement et ce n’est pas aujourd’hui que cela va commencer.

Ceci étant dit, il est évident que tu ne mérites plus mon respect, et que c’est pour rester en accord avec moi-même que cette lettre n’est pas pleine de noms d’oiseaux comme on dit.

Ce que tu mérites, c’est ce dégoût que tu m’inspires à présent. Cette espèce de nausée qui ne me quitte plus depuis que j’ai découvert la vérité. Ta vérité ; ou plutôt ton mensonge. Tous tes mensonges !

Et rien de ce que tu ne pourras dire ou faire, aucun de tes mots, aucune de tes excuses, de tes explications, ni aucun de tes regrets, ne pourront y changer quoi que ce soit.

D’ailleurs, en as-tu vraiment des regrets ?

Des explications, il est évident que non car une infidélité ; si elle peut se justifier un soir, ne le peut pas sur presque une année.

Quant aux excuses, elles sont en effet bien vaines dans ce genre de situation.

En fait je réalise que je ne te connais pas. L’homme que j’ai rencontré, avec qui j’ai passé tant de temps, échangé des confidences, partagé mon intimité, est un étranger. En fin de compte, tu es un illustre inconnu pour moi.

A quel moment as-tu été toi-même ? Où se placent la sincérité et l’honnêteté dans tes actes ? Je ne parle évidemment pas de fidélité, c’est clair comme de l’eau de roche que c’est une valeur que tu ne connais pas.

Pour aller plus loin : 5 Lettres pour quitter son amant (inédites)

Lettre de rupture à un homme marié : tu m’as menti !

Comment as-tu pu t’engager avec moi dans une histoire sérieuse et suivie tout en étant déjà engagé ailleurs avec une autre femme depuis des années ?

Ah ils ont beau dos tes déplacements professionnels ! Avec quelle facilité tu as joué le rôle de l’homme occupé, overbooké même, mais libre, si libre de toute attache !

Tes trajets en TGV devaient en fait te permettre de changer de peau, de faire ta mue comme on dit. En quelques heures, tu changeais d’identité, de personnage, de vie. Tu devenais cet autre que j’ai rencontré mais qui au final n’existe pas.

Et sur le trajet retour, tu devais remettre ton alliance, ton costume d’homme marié bien sous tout rapport ? Ramenais-tu des fleurs et des cadeaux là-bas aussi dans ton vrai foyer pour t’excuser de tes trop nombreuses absences ?

Certains penseront sûrement que je n’ai pas voulu voir, que c’était pourtant évident. Et bien non. Vivant à des centaines de kilomètres, t’ayant rencontré par hasard sur mon territoire, rien ni personne n’aurait pu me dire que tu étais engagé, marié à une autre à l’autre bout de la ligne de TGV.

Et tu as su profiter de mon rôle de maman solo, du fait que je ne pouvais pas me déplacer aussi facilement que toi pour tisser ta toile.

Dire que je te trouvais prévenant et gentil de faire les allers-retours à chaque fois ! Que dans ces weekends passés en dehors de chez moi, à l’hôtel ou dans un gîte de charme, j’y voyais du romantisme.

J’ai cru à ton histoire de « globe-trotter » toujours entre deux trains ou deux avions, à ton métier si prenant, à ta liberté.

Il faut dire que tu as bien balisé le terrain, jamais je ne suis tombée sur un message ou un appel suspect. Je ne fais pas ma vie sur les réseaux sociaux et vu que tu étais facilement disponible pour me répondre, je ne pouvais pas me méfier.

Comment fais-tu ? Tu as deux téléphones, deux comptes sociaux, deux identités, deux vies ? J’en viens à me dire que tu as du sacrément t’entrainer avant moi pour gérer aussi bien !

Je voyais dans notre relation qui avançait doucement mais sûrement une chance de prendre mon temps, de ne rien précipiter, de se projeter sans aucune pression pour nous deux.

Grossière erreur, sacrée leçon de vie, que je vais encaisser, digérer et comprendre mais seule, loin de toi.

Je ne veux plus rien savoir de toi, ni t’entendre, te lire ou te voir car je sais que tout ce que tu pourras exprimer ne sera que mensonges de plus.

Nos chemins n’auraient jamais dû se croiser et bien que je n’aime pas avoir de regrets dans ma vie, tu en es un et tu le resteras. 

D’autres lettres dans le cadre d’une infidélité :

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire