J’ai laissé tomber les sites de rencontre : témoignage d’Adeline

Comment avoir le meilleur profil de site de rencontre ?

Qu’avez-vous en plus sur votre fiche profil pour sortir du lot ? Ne pas passer inaperçu parmi les milliers d’autres profils ? Aujourd’hui on va vous aider à faire la différence en ayant une description qui vous ressemble et qui donne envie de vous écrire et vous connaître.

Les petites annonces, les agences matrimoniales, puis les speed dating et les sites de rencontre. La recherche de l’amour a toujours été un business, il ne faut pas s’y tromper. Pour les célibataires en quête de leur âme sœur, les moyens de rencontrer l’autre ont évolué. Ils se sont adaptés. Seulement, modernité ne rime pas toujours avec réussite, et trouver l’amour s’apparente souvent aujourd’hui à un parcours du combattant. Pourtant, les célibataires n’ont jamais été aussi nombreux. Où se retrouvent-ils ? Sur les sites et applications de rencontres pour beaucoup, dans ce nouvel espace virtuel de séduction. Est-ce un gage de succès et surtout de sincérité ? Apparemment pas si on lit le témoignage d’Adeline qui nous écrit « j’ai laissé tomber les sites de rencontre ». Elle nous explique pourquoi elle en a eu marre, dans cette logique de dating fatigue de plus en plus présent chez les célibataires.

J’ai laissé tomber les sites de rencontre : témoignage d’Adeline

J’aurais aimé écrire que j’en avais fini avec les sites de rencontre parce que j’avais enfin rencontré la bonne personne. Un homme bien avec qui j’aurais pu me projeter enfin dans une jolie histoire. Mais il n’en est rien. Au contraire.

Si j’ai décidé de ne plus chercher l’amour sur internet, c’est parce que je suis persuadée qu’il ne s’y trouve pas.

J’ai 29 ans, je suis célibataire depuis plusieurs années maintenant. Les sites de rencontre font malheureusement partie des habitudes de ma génération. Je dis malheureusement parce que je considère que cela a complètement dénaturé la rencontre amoureuse, la séduction et l’amour en général.

Mais bon, je ne suis pas différente des autres et au départ j’ai fait comme tout le monde. J’ai joué le jeu et je me suis inscrite.

Avant cela, j’ai connu une belle histoire d’amour à l’époque de mes études. Cela a duré 5 ans et je me projetais vraiment avec cet homme. J’avais l’impression que nous étions faits l’un pour l’autre et que les choses allaient durer de longues années. Seulement ce n’est pas ce qui est arrivé. Nous avons évolué différemment et une forte incompatibilité amoureuse s’est glissée entre nous.

La séparation était alors la seule solution. Nous avons chacun repris notre liberté je me suis retrouvée célibataire à l’aube de mes 25 ans.

Cela fait donc environ 5 ans que ma vie sentimentale oscille entre solitude affective et histoires sans lendemain. Des coups de cœur qui n’en sont pas, qui sont plutôt des coups d’un soir pour la plupart des hommes rencontrés. Ils ne veulent pas aller plus loin et brandissent la fameuse peur de l’engagement. Elle semble pouvoir tout expliquer, tout justifier et tout faire pardonner aujourd’hui.

Le point commun entre ces hommes, en plus de la conclusion inhérente à chaque fois ? La plupart de ces rencontres ont eu lieu virtuellement.

C’est en effet par le biais des sites et applications de rencontre que j’ai rencontré la majorité des hommes avec qui j’ai eu un rendez-vous.

J’ai une vie sociale remplie, ce n’est pas le problème. Mais j’ai l’impression qu’on ne peut plus faire aucune rencontre en soirée, entre amies, dans un bar, dans la rue. Je parle d’une vraie rencontre !

J’ai tout pour être heureuse et sans vouloir être prétentieuse, je plais assez aux hommes. Mais voilà, je plais mais je suis seule. Pourtant, je n’ai rien d’un top model mais il semblerait qu’une seule chose intéresse la plupart des hommes que je rencontre… Je ne vous fais pas un dessin !

Les coups d’un soir comme je vous disais, ça ne m’intéresse pas. On couche ensemble mais on n’est pas vraiment ensemble, voilà apparemment la philosophie actuelle des relations amoureuses. Je ne suis pas faite pour ça. Je ne sais pas si tout est dû aux sites mais au fond de moi c’est ce que je pense.

C’est pour ça que j’ai laissé tomber les sites de rencontre car j’ai l’impression que c’est un vivier à mensonges.

Dessus, il n’y a que des menteurs, des manipulateurs, des hommes en couple, des hommes qui veulent jouer sous couvert d’une présentation où ils osent écrire qu’ils  recherchent une relation sérieuse ! Si certains assument leur envie de légèreté, beaucoup ne disent pas la vérité sur leurs intentions.

C’est très frustrant d’aller à un rendez-vous, d’avoir l’impression que le feeling passe et en fait se rendre compte que la suite n’est motivée que par une seule envie.

Je me suis faite avoir quelques fois évidemment, je crois d’ailleurs qu’il faut hélas avoir vécu ce genre de choses pour comprendre et avoir le recul nécessaire pour pouvoir en parler. Mais c’est parce que je ne veux plus vivre les mêmes désillusions et les mêmes déceptions que j’ai décidé d’arrêter complètement les rencontres via les sites.

Tinder, Adopte, Meetic, Happn et j’en passe, avec mes copines c’est vrai qu’on en a testés plusieurs les uns après les autres espérant à chaque fois que sur telle application ce serait mieux que sur la précédente. Mais en fait on a réalisé que c’était les mêmes profils partout en tout cas le même genre de recherches. C’est pathétique d’ailleurs ces hommes qui demandent dès les premiers échanges « que recherches-tu ? »

C’est comme si c’était normal que ce mode de rencontre ne rime pas avec authenticité et sincérité. Je sais bien que certains couples se forment ainsi. Certains ont trouvé l’amour sur internet mais je ne suis pas sûre que ce soit la majorité des cas.

Au contraire, beaucoup de personnes sont déçues et blessées par toutes les techniques de séduction actuelles qui sont tellement facilitées par tout ce virtuel. Même l’infidélité virtuelle semble être entrée dans les mœurs…

J’ai donc dit stop, j’ai décidé de tout arrêter et je me suis désinscrite des deux derniers sites sur lesquels j’étais.

J’ai laissé tomber les sites de rencontres car j’en ai marre d’espérer pour rien.

Perdre mon temps et mon énergie dans des conversations qui ne menaient nulle part et manquaient de spontanéité. Des sortes de copier-coller de l’une à l’autre où j’avais l’impression de raconter ma vie mais que ça n’intéressait pas mon interlocuteur.

C’est triste à même pas 30 ans, on est nombreux à sembler déjà blasés par les choses de l’amour !

Mais j’en suis à me demander justement où est passé l’amour aujourd’hui ? En tout cas, il n’est pas sur ces applications !

Alors je me dis que la patience est une vertu et je préfère rencontrer un homme directement en face, de cette façon-là j’aurais peut-être plus de chances de cerner ses intentions, de savoir qui il est vraiment.

Evidemment ce n’est pas un gage de réussite mais j’ai ainsi l’impression de reprendre un peu le contrôle de ma vie sentimentale. Les sites de rencontre ne sont pas la seule option ; si l’amour décide d’entrer dans ma vie, je veux le voir arriver face à moi, par derrière mon écran.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

⮯ Vers les commentaires

Laisser un commentaire