Ils cherchent l’amour sur internet : témoignages

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Peut-on rencontrer l’amour sur Internet grâce aux applications et sites de rencontres ? C’est en tout cas depuis des années le moyen privilégié de millions de personnes pour faire des rencontres. Et pour les célibataires avides de trouver leur âme sœur, c’est une véritable quête de l’amour en ligne qui se joue. Est-ce efficace ? Une relation de couple peut-elle se bâtir suite à une rencontre virtuelle ? Comment procéder pour aborder quelqu’un sur un site ? Les mauvaises surprises sont-elles monnaie courante ? L’amour peut-il véritablement se trouver en quelques clics ? Ils cherchent l’amour sur internet, voici plusieurs témoignages de célibataires qui nous racontent leurs expériences des sites de rencontres : entre péripéties, espoirs et désillusions.

Ils cherchent l’amour sur internet : bonne ou mauvaise idée ?

Sur Internet, c’est avant tout à un profil que vous vous intéressez. Selon vos critères, vous allez ou non vous arrêter sur une personne plutôt qu’une autre, accepter ou refuser l’échange. Si cela doit normalement vous permettre de mieux cerner les personnes correspondant à vos attentes, ce n’est pas une science exacte. On sait aujourd’hui que les algorithmes des sites sont plutôt capricieux !

Il y a de « tout sur Internet », à l’image de la « vraie » vie !

Des bonnes et des mauvaises surprises, des gens intéressants et d’autres insipides, des personnes sincères et d’autres qui s’inventent une vie…

En fonction de votre intuition et/ou de votre chance, un profil sera une bonne ou une mauvaise rencontre dans la vraie vie. On n’est jamais à l’abri du fameux décalage entre une photo et la réalité, entre des messages et une vraie discussion.

Via ces paramètres, vous rencontrerez un ami potentiel, un coup d’un soir, l’homme ou la femme de votre vie, une relation pansement, ou rien du tout à l’issue de la première rencontre.

C’est le « jeu » des rencontres en ligne, il faut avoir suffisamment de recul pour ne pas prendre les choses trop à cœur, et en même temps ne pas y voir un catalogue infini de possibilités de rencontres.

Trop de choix tue le choix !

Voici les témoignages croisés de 4 personnes qui espéraient trouver l’amour grâce à internet. Leurs expériences reflètent bien les réalités actuelles des célibataires.

Lire aussi : Rencontre sur internet témoignage : « J’ai rencontré l’amour sur un site de rencontres »

Ils cherchent l’amour sur Internet : témoignages

Il m’a ghostée après la première nuit : témoignage d’Anissa

« Je crois que les sites de rencontres sont une métaphore de la vie : on y rencontre de multiples profils. De tout et n’importe quoi ! Et personnellement je n’ai pas eu de chance. Sans y passer ma vie, j’espérais beaucoup de ce moyen pour rencontrer un homme bien au début. Je ne pense pas que j’étais naïve mais j’avais envie de croire que je pouvais rencontrer une belle personne par ce biais. J’ai cru maîtriser les choses en prenant mon temps. Du temps pour discuter, du temps avant de se rencontrer, un premier rendez-vous réussi, enfin je le croyais, suivis de trois autres.

Oui, on s’est vus quatre fois en moins de 3 semaines et on se parlait au téléphone. Un verre la première fois, un restaurant la deuxième, une balade et un ciné la troisième fois. A l’issue de ce 3e rendez-vous, on s’est embrassés.

Pas avant, je pensais sans le tester que prendre le temps de faire connaissance était un gage de sincérité. Grossière erreur !

La quatrième fois, il est arrivé ce qui arrive entre deux adultes consentants qui se désirent. On a fait l’amour et cette première nuit ensemble était très agréable. A aucun moment je n’aurais imaginé que ce serait la seule. On a dormi ensemble et le lendemain matin, chacun travaillait. Après un message rapide en fin de journée pour me dire qu’il me tenait au courant de notre prochain rendez-vous et une réponse froide deux jours après suite à un message de ma part pour prendre de ses nouvelles, plus rien.

Silence radio, plus de nouvelles du jour au lendemain, plus du tout.

Il m’a bloquée sur les réseaux, sur l’application de rencontres aussi, et n’a plus répondu aux messages et au téléphone. Il a littéralement disparu. J’ai été victime de ghosting, ni plus ni moins, de ce comportement de lâche que je n’aurais pas cru possible de la part d’un homme de 30 ans après plusieurs rendez-vous. Mais si… Je m’en suis remise après avoir été mal pendant un moment. Aujourd’hui, je suis devenue encore plus méfiante même si je n’ai pas envie de mettre tous les hommes dans le même panier. Mais c’est difficile, alors j’ai pris du recul avec les sites de rencontres…

On a vécu une relation à distance pendant 1 an : témoignage d’Aurélien

« J’ai longtemps traîné sur Tinder, je l’avoue, autant pour passer le temps que pour faire des rencontres. Je me disais « on ne sait jamais, on n’est pas à l’abri d’une bonne surprise »… Je n’entre pas dans la catégorie des mecs qui veulent juste coucher pour coucher, mais je ne vais pas non plus tomber amoureux en un rencard. Disons que je me laissais porter par la rencontre, au feeling, et si une connexion opérait, alors je tentais l’aventure. Au bout de plusieurs rendez-vous qui ne donnaient rien, j’en ai eu ras-le-bol. Au final, c’est de l’énergie dépensée que de faire connaissance et souvent pour rien.

J’ai lâché Tinder mais je reste de cette génération 2.0, alors j’avoue que j’ai tenté un autre site. Pas de géolocalisation sur celui-là, alors je ne sais pas pourquoi, je me suis dit « soyons fous, je vais voir plus large que quelques kilomètres autour de chez moi ! » C’est comme ça que j’ai rencontré celle qui allait devenir ma copine, en allant sur les profils de mon lieu de vacances ! On a échangé, on se marrait bien et on a tenté l’aventure.

Une relation à distance, ce n’est pas évident mais c’est quelque chose à vivre.

On vit les choses autrement, il y a le manque, l’excitation des retrouvailles, moins de contraintes aussi. En tout cas, elle et moi, on est restés ensemble 1 an, avec des allers-retours chacun notre tour 1 à 2 fois par mois le weekend et quelques vacances partagés.

Je ne regrette pas, c’était une jolie histoire mais nos sentiments n’étaient pas assez forts pour braver la distance plus longtemps. Ni l’un ni l’autre n’étions prêts au final à changer de vie pour l’autre. On a essayé, ça n’a pas marché mais c’est un bon souvenir. Je sais aujourd’hui que rencontrer l’amour en ligne est possible, mais je crois que pour cela il ne faut pas rester figé sur des critères ridicules. L’amour n’est pas à la carte comme au restau ! Alors je prends mon temps, je suis toujours sur les sites, et j’y crois, oui je ne vois pas pourquoi je ne rencontrerai pas une fille bien sur Internet. »

Lire aussi : Dating fatigue : un ras-le-bol des rencontres ?

Ils cherchent l’amour sur internet : 2 autres témoignages

Il était en couple : témoignage de Sarah

« Avec mon boulot et ma vie de maman solo, j’ai peu de temps pour faire des rencontres. Refaire ma vie, j’en ai envie, mais ce n’est pas simple avec un enfant. Soit je manque d’opportunités pour rencontrer quelqu’un, soit mon statut de mère célibataire fait fuir…

Alors chercher l’amour en ligne m’a paru la solution la plus adaptée à mes disponibilités.

Mes copines m’avaient mise en garde sur les énergumènes qu’on peut y trouver et je ne suis pas naïve au point de ne pas imaginer les mauvaises surprises possibles. Mais je me disais que je ne prenais pas de risque à discuter et que si quelque chose me semblait louche, il me suffisait de mettre un terme à l’échange ou de ne pas donner suite à un rendez-vous.

Discuter sur un site, c’est facile, on pourrait y passer des soirées entières. Sauf que cela devient vite usant et chronophage de parler de soi pour dire la même chose, les mêmes banalités.

J’espérais un échange qui fasse tilt, et en même temps je me disais que je ne devais pas être trop exigeante virtuellement parlant. Que la réalité changerait la donne. J’ai fait 4 rencontres, en 3 mois qui n’ont rien donné. Déception, décalage, hommes qui voulaient juste s’amuser alors que leurs profils disaient « relation sérieuse »… Sans être blasée, je me suis rendue compte du fossé entre le virtuel et le réel.

Jusqu’au 5e échange, et là ce n’était pas pareil. Sûrement que je voulais absolument y croire cette fois-ci ? en tout cas, il était tel qu’il l’avait dit, et il m’a plu.

On s’est vus et revus, et on a entamé une relation.

Avec ma vie de maman solo, je n’étais pas disponible tout le temps et pas à la dernière minute mais il semblait le comprendre. Je me rappelle m’être dit « chouette, un homme qui comprend ma vie de maman solo, papa lui aussi ». J’ai en fait appris après 2 mois de relation qu’il était en couple. Je n’avais rien vu, rien du tout ! Il était en fait expert en la matière, chasseur sur ce site, et je n’étais pas la première ! J’ai encaissé difficilement, et depuis, j’ai pris mes distances avec tous les sites et applications. Trouver l’amour sur Internet, c’est sûrement possible, mais pour le moment, l’expérience m’a refroidie et je ne suis pas prête à réessayer. »

J’ai un fichier Excel pour m’aider à rencontrer l’amour sur Internet : témoignage de Nathan

homme site de rencontre

« J’envisage ma vie amoureuse comme un projet à mener à bon terme. Je vais avoir 30 ans, je me suis bien amusé pendant des années, je ne m’en cache pas et pour ça les applications de rencontres sont des mines d’or. Mais maintenant j’ai envie de me poser et de trouver la personne avec qui j’aurais envie de construire une vraie relation. Mon vécu sur les sites m’aide de deux façons.

Premièrement, je sais la jungle que c’est, donc j’ai appris à reconnaître les profils bizarres et à ne pas m’emballer au début. Ensuite, je l’avoue, je répertorie les rencontres que je fais depuis des années sur un fichier.

On ne va pas se mentir, trouver l’amour aujourd’hui en dehors des sites, c’est devenu rare. On peut avoir la chance de le croiser au boulot, par des amis, en soirée, mais ce n’est plus aussi facile. Et le covid n’a pas aidé ! Alors pour tout célibataire qui se respecte, Tinder, Adopte, Meetic, Happn, sont autant de possibilités de faire des rencontres et de s’amuser ou, pourquoi pas, tomber amoureux.

A chaque fois que j’ai rencontré une fille, peu importe la conclusion de la rencontre, je l’ai mis sur mon fichier.

Prénom, âge, ville, date, coordonnées, boulot, nombre de rendez-vous, ce qui s’est passé, pourquoi ça n’a pas été plus loin, etc.

Attention, ce n’est pas un tableau de chasse, car avec la plupart d’entre elles, il n’y a pas eu de relation, mais ça me permet de noter ce qui est le plus important pour moi. Les critères rédhibitoires, ce qui a manqué, ce qui m’a plu, etc… En fait, je le vois comme un moyen de dresser le profil parfait de celle que j’espère rencontrer pour vivre une vraie histoire. Ma méthode est peut-être bizarre mais elle ne fait de mal à personne, et moi ça me permet de voir où j’en suis. »

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire