Lettre de rupture : nous avons pris des chemins différents

5 modèles de lettres de rupture inédites

Vous ne trouvez pas les mots pour écrire une lettre de rupture. Inspirez-vous de ces 5 modèles inédits.

La vie est rarement linéaire, figée et immuable, surtout quand il s’agit de relations amoureuses et de sentiments. Si certaines histoires d’amour sont faites pour durer toute une vie, pour d’autres, il ne s’agit que d’un chapitre de l’existence. Des couples, pourtant amoureux, sincères et engagés se retrouvent devant une décision difficile à prendre : celle de rompre. Ce n’est pas forcément dû à une infidélité ou à des choses graves. Non, il arrive parfois que les deux partenaires prennent simplement conscience qu’ils ne s’apportent plus rien et que leurs sentiments se sont étiolés. Pas de guerre déclarée, de mesquineries, de vengeance au programme. Juste la prise de conscience, individuelle ou commune, de ne pas prendre le même chemin. C’est le sens de cette lettre de rupture de Thomas pour Estelle qui partage sa vie depuis plusieurs années, nous avons pris des chemins différents. Une lettre de rupture certes mais pleine de respect et de tendresse pour la femme qu’il a aimée.

Lettre de rupture : nous avons pris des chemins différents

« Estelle,

Il est temps pour l’un de nous de franchir cette étape ô combien délicate, crois-moi. Je le sais, tu le sais, mais c’est difficile de se lancer, parce que la dernière chose que je souhaite, c’est te blesser par des mots mal choisis, mal écrits.

Loin de moi l’idée de te reprocher de ne pas avoir fait ce pas. Et d’ailleurs, loin de moi l’idée de te faire des reproches en général. Cette lettre n’est pas faite pour ça.

Il n’y a pas de responsable, de coupable. Et il n’y a pas non plus à se renvoyer la balle des erreurs, des responsabilités à prendre. Nous sommes tous les deux dans le même bateau. Celui de la vie, la vraie, qui fait qu’on doit parfois prendre des décisions compliquées.

Mais nous le savons tous les deux, notre bateau tangue depuis trop longtemps maintenant. Je ne dis pas qu’un couple doit vivre sur une mer calme toute sa vie, ni au contraire qu’il faut des courants forts et de fortes vagues pour se sentir toujours aussi amoureux.

Je pense qu’il faut les deux, de la houle et des vagues comme, de temps en temps, une mer d’huile. Notre problème, c’est plutôt que toi et moi sommes à contre-courant depuis quelques temps. Trop longtemps.

Pardonne-moi cette métaphore, mais je sais que tu comprends ce que je veux te dire, nous en avons parlé et la prise de conscience est partagée.

Nous avons pris des chemins différents. Nous n’avançons plus dans la même direction tous les deux.

Tantôt en décalé, l’un en avant et l’autre à la traîne, tantôt en se croisant. Mais de plus en plus, sur des chemins parallèles. Nous ne marchons plus main dans la main, nous ne sommes plus au même rythme. Alors on ne se croise même plus, parce ton chemin et le mien ne vont plus dans le même sens.

Ta route te conduit vers un avenir dans lequel je n’ai plus de place. Et réciproquement. Ce n’est pas un reproche, je ne t’en veux pas, ce n’est pas de ta faute, ni de la mienne.

C’est la vie qui nous montre que ce que nous avions à partager est achevé. Nous nous sommes apportés l’un l’autre beaucoup d’amour et de joie. Nos souvenirs sont ancrés en moi pour toujours, je ne renierai jamais notre histoire d’amour. Je t’en fais la promesse.

Cette lettre de rupture est pour te dire que nous avons pris des chemins différents

Mais aujourd’hui, les sentiments que j’éprouve pour toi ne sont plus ceux qu’un homme doit normalement éprouver pour la femme qu’il aime, qui partage son lit, qui partage sa vie.

L’amour s’en est allé, il s’est transformé en affection, en tendresse, en une forme de nostalgie, déjà.

Personne n’aurait pu imaginer cela, et surtout ni toi ni moi ne sommes fautifs, coupables. En tout cas, je ne le crois pas.

C’est juste que nos visions de la vie, nos aspirations, nos envies nous mènent vers des destinées diamétralement opposées.

Par cette lettre de rupture, je réalise que nous avons pris des chemins différents inconsciemment, il n’y avait rien de prémédité.

Cette décision de mettre un terme à notre histoire n’est pas une déclaration de guerre. Encore une fois, je ne te reproche rien, je ne t’en veux pas, et je n’ai pas de regrets.

Il s’agit simplement d’accepter et d’assumer que nous ne sommes plus faits pour partager une vie de couple et une histoire d’amour. Le désamour s’est invité dans nos cœurs, non par bravade, haine ou rancœur, mais juste parce que l’amour s’en est allé doucement.

Je t’ai aimée comme je sais que tu m’as aimé. Notre histoire fera toujours partie de ma vie, et grâce à toi, je me suis construit. Pour tout ça, je te dis merci. Merci de m’avoir offert une si belle histoire. Ces années partagées ont été de très belles années.

Et c’est parce que je ne veux surtout pas qu’on s’abîme, qu’on s’entête, qu’on se mente, que je t’écris cette lettre aujourd’hui.

Estelle, je pense que nous quitter est la meilleure chose à faire pour nous deux. Je prends la responsabilité de cette lettre de rupture car je sais que ce n’est pas évident. Mais je crois que c’est important d’acter concrètement ce que nous savons déjà.

Se quitter, ce n’est pas forcément se détester et tu sais tout le respect que j’ai pour toi et tout le bien que je pense de toi. Je te souhaite de t’épanouir sur ton nouveau chemin de vie.

Merci pour ces années de bonheur, sois heureuse et ne doute jamais de la femme exceptionnelle que tu es et que tu seras toujours.

Je te garde toute ma tendresse, prends soin de toi,

Thomas. »

D’autres exemples de lettres de rupture :

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire