Parler d'Amour
Lettre de rupture “Je t’aime mais je n’y arrive plus”

Lettre de rupture “Je t’aime mais je n’y arrive plus”

Auteur

Lettre écrite sur commande pour une femme étant très amoureuse de son amant mais qui aurait voulu plus qu’une simple relation exclusivement basée (ou presque) sur la sexualité. Voyant qu’elle ne pourra avoir ce qu’elle désire, elle préfère jeter l’éponge et rompre.

 

Xxxxxx,

L’heure est arrivée de tout arrêter. Amorce brutale, comme notre relation. Brutale par la passion qui brûle en moi, par la souffrance qui m’écorche et la volupté de nos plaisirs charnels. Je ne tiens plus, je suis fatiguée de t’aimer. Malgré nos vingt ans de différence, je me suis toujours sentie à l’aise dans tes bras, comme si c’était mon destin, d’être enveloppée par eux. J’aurais voulu passer ma vie contre ton torse, ne jamais devoir retourner dans mon quotidien. Profiter de la vie au lieu de passer mon temps à mentir à tout le monde. La seule personne que je ne peux tromper est bien moi-même, et je ne peux me cacher que le seul qui me procure autant de bonheur et de plaisir, n’est autre que toi.

Seulement, je suis épuisée de me battre pour une relation qui ne peut même pas porter ce nom-la. Tu sais très bien que malgré ma peur de quitter mon mari mais aussi, et surtout, mon fils,  j’étais prête à tout plaquer pour toi. Mais non. Tu me décourages, me démontrant par A + B de ne pas faire ça. Tu ne tiens pas à moi. Et si nos moments d’intimité sont extraordinaires, ils ne peuvent suffire à mon épanouissement. Tu crois que ça me plaît d’être celle avec qui « tu couches » alors que j’éprouve des sentiments amoureux pour toi ? Tu crois que c’est facile de mener une double vie en sachant que celle dont j’ai  toujours rêvée se trouve à deux pas de moi ? Tu crois que je suis heureuse de t’écrire ces mots ? De me dire que tout est fini, que je veux briser cette spirale infernale pour ne plus souffrir ?

Maintenant que tu es parti loin de moi, j’arrive peut-être mieux à imaginer la séparation. Tu viens me voir une fois par mois, et je reconnais ton effort mais toute la beauté de ce que nous vivions a perdu son sens. La peur et la souffrance ont tout recouvert, comme la neige ces derniers temps. Et je veux que cela cesse, malgré mon amour pour toi. Je ne souhaite pas te faire souffrir ; te faire du mal m’anéantirait. Je veux simplement être en paix avec moi-même et reprendre une vie saine même si j’ai conscience que rien ne pourra redevenir comme avant.

Je t’embrasse

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.