Lettre de colère d’une victime de ghosting

Trouver les bons mots pour écrire une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Qu’y a-t-il de pire en amour que de vivre une relation à sens unique ? De se rendre compte qu’on s’est trompé,  qu’on a été mené en bateau, manipulé ? Qu’il n’y avait pas de sentiments, pas de réciprocité ? Lorsque le jeu de séduction devient un jeu tout court pour l’autre, quand l’amour n’a plus de valeur alors on devient la victime de la personne qu’on aimait. Cette  personne à qui on a fait confiance, cette personne disparaît soudainement, tout simplement. C’est ce qu’on appelle le ghosting. C’est d’une violence inouïe, d’une lâcheté innommable et pourtant cela existe bel et bien.

Des hommes et des femmes victimes de ghosting, il y en a malheureusement beaucoup, de plus en plus même. Est-ce à dire qu’il y a de plus en plus de manipulateurs en amour ? Ou qu’on est devenus trop naïfs en amour, trop vulnérables ?  Je ne sais pas, toujours est-il qu’on se passerait bien de cette nouvelle technique de rupture qui n’en est pas une. Voici la lettre de colère d’une victime de ghosting à celui qui lui a fait des belles promesses. Qui  a fait semblant de l’aimer avant de disparaître du jour au lendemain, sans aucune explication.

Lettre de colère d’une victime de ghosting

« Fabrice,

Après les messages écrits et vocaux et les tentatives d’appel, je crois qu’il est clairement temps pour moi d’arrêter de me ridiculiser. J’avais sincèrement l’espoir que tu aurais la correction de me répondre ou de clore cette histoire proprement et sainement. Apparemment ce n’est pas possible, tu préfères jouer au chat et à la souris.

 Depuis plusieurs semaines, un jour tu es très présent et le lendemain totalement absent et ça a duré pendant des jours. Puis plus rien.

Est-ce à dire que tu t’es lassé de ton jouet, de moi ? Que cela ne t’amuse plus ?

Je crois qu’au fond de toi tu n’avais absolument pas l’intention de créer quoi que ce soit, je ne sais pas ce qui s’est passé exactement en toi.

Ai-je dit ou fait quelque chose qui t’a déçu à ce point ? Qui mérite pareil traitement ? J’ai réfléchi, j’y ai pensé des heures, des jours… Et puis non, rien de ce que j’aurai pu dire ou faire ne serait assez grave pour mériter que tu  me fasses vivre ce silence depuis. Rien. Personne ne mérite cela. L’amour, ce n’est pas ça, c’est même tout sauf ça !

Donc je ne vais pas chercher à me remettre en question, ce n’est pas la peine.

Lettre de colère d’une victime de ghosting pour comprendre les choses

 Je suis juste profondément déçue et blessée que tu n’aies pas la correction de tenir tes engagements et la parole que tu m’as donné. En fait, des mots, rien que des mots, toujours des mots comme le dit la chanson. Paroles, paroles, paroles… Et trop peu d’actes au final, je le réalise maintenant. Trop tard.

Plusieurs fois tu m’as dit que tu allais appeler,  plusieurs fois tu m’as dit que tu voulais qu’on se revoit vite, qu’on se revoit souvent. Tu étais désolé d’être moins disponible ces derniers temps. C’était un contretemps, un empêchement. Toujours un prétexte, une excuse. Des mensonges.

Des mots dignes d’un acteur de théâtre, de quelqu’un qui joue sa vie plutôt que de la vivre. Un manipulateur hors pair, un menteur né.

Tout à coup, tu as décidé du dernier acte et je n’ai plus eu aucune nouvelle. Alors que je sais que tu es là, alors que je sais que tu me lis. C’est si irrespectueux… Tu préparais ta disparition et moi je ne pensais pas qu’à presque 40 ans on jouait ainsi au fantôme avec les femmes.

Apparemment pour toi le mélodrame est plus important que l’amour.

 Je ne comprends pas que tu aies pu me dire des mots si intenses pendant des jours, nous faire vivre le début d’une si belle histoire pour aujourd’hui me traiter comme la dernière des dernières. Je ne les ai pourtant pas inventés ces mots, tes mots. Écrits et prononcés. Les voici.

« On désire la même chose à la virgule près. Et c’est pour tout ça que je suis sincère, honnête et entier avec toi. Je ne fais aucune place au non dit. Je te dis tout. Mon « défi » si je suis retenu, sera de te faire abandonner à moi en pleine confiance sereine et amoureuse pendant les 70 prochaines années ! Voilà, tu as un bout du programme… Je me suis promis d’avancer et avancer avec toi, car je suis sincère avec toi. Cet homme que tu as pu imaginer est là et bien là. Tu es la femme que j’ai idéalisée, oui c’est toi… Je t’embrasse sur la tempe en te caressant les cheveux. Je t’aime à en mourir…»

Peut-on écrire et dire en face de telles choses pour ensuite disparaître ? Apparemment oui même si cela me dépasse.

Lettre de colère d’une victime de ghosting pour tourner la page

Je suis choquée par un tel comportement. J’ai  pourtant essayé de comprendre, de justifier tes actes, d’être patiente. J’ai été idiote. Tout simplement. Oui idiote de te croire et de dépenser mon temps et mon énergie en vain. Tout cela est en effet énergivore. Et je le sais maintenant.

Cette lettre me permet de me libérer de cette histoire, de cette relation toxique, de toi.

 Je crois que je ne pourrais jamais  réussir à te cerner ni à comprendre ce qui peut motiver un tel jeu malsain. Tout cela, cette mise en scène pour ensuite disparaître subitement de tous les radars ? Le fameux silence radio, le ghosting comme on dit aujourd’hui. Quel sens dramatique, il vaut mieux tourner cela en dérision, tu es un homme si pathétique au final…

Alors oui, j’ai été très déçue, blessée et attristée évidemment. Parce que je te faisais confiance.

Je me suis bêtement inquiétée pour toi. On ne se refait pas, j’ai une bienveillance naturelle qui te fait cruellement défaut.  Mais cela ne me concerne plus. Non, c’est fini. J’en ai eu plus qu’assez d’être dans un état d’attente et de questionnement permanent à cause de toi.

J’ai arrêté d’espérer un dernier message respectueux et bienveillant de ta part pour finir les choses correctement. J’ai eu tout faux du début à la fin à ton sujet… Tu es un homme malveillant, malfaisant.

La déception est forte, ta lâcheté insupportable, mais c’est ainsi. Tu ne vaux hélas pas mieux que ces autres, ceux qui m’ont fait du mal. Là a été mon erreur. Avoir potentiellement confiance en toi. Pas totalement cela dit et heureusement ! Je suis déçue, blessée mais heureusement que je n’ai pas cru à tes grandes déclarations d’amour.  Tout ça pour ça, quelle supercherie inutile et malsaine !

Bonne continuation dans ta fausse vie de tragédien, loin de moi et reste éloigné des femmes, tu leur rendras service. »

Des lecteurs ont réagi

Cet article a suscité des réactions puisque 1 lecteur a laissé un commentaire. Vous aussi, participez à la conversation, partagez votre point de vue, votre accord, votre désaccord dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

1 réflexion au sujet de « Lettre de colère d’une victime de ghosting »

  1. Après l incompréhension, la colère puis finalement l acceptation, à tous ceux et celles qui ont été abusés par un fantôme réjouissez vous de leur disparition. À part le mensonge,la manipulation et la toxicité de leur personnalité ils sont finalement à plaindre car ils sont incapables d’aimer avec vérité et resterons irrémédiablement seuls dans leur tourmente émotionnelle.
    Vous méritez mieux que ces relations de faux semblants et ne tarderez pas à rencontrer des âmes sincères dignes d aimer et de recevoir votre amour.
    Une abusée désabusée…d un lâche fantôme 👻 😂

    Répondre

Laisser un commentaire