Dépendance affective ou amour : Quelles différences ?

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

L’amour consiste à donner et à partager et non à obtenir. Chez les personnes affectivement équilibrées, aimer c’est en effet donner ET recevoir mais chez les dépendants affectifs, leur dépendance les pousse à un mode de fonctionnement qui consiste à donner OU à recevoir. La différence entre l’amour et la dépendance affective semble donc résider dans un déséquilibre total au sein du couple, ce qui engendre des tensions et beaucoup de souffrance. Concrètement, quelles différences peut-on observer entre la dépendance affective et l’amour ? Comment savoir quel type de relation on est en train de vivre ?

Dépendance affective ou amour : Quelles différences ?

C’est une phrase souvent employée mais qui est vrai, l’amour avec un grand A ne se contrôle pas. Et on peut ajouter qu’il ne se prémédite pas, ne se calcule pas. L’amour véritable est présent à partir du moment où on considère ce qu’il y a de mieux pour son partenaire, en n’essayant jamais de se contrôler ou de se posséder, ni l’un ni l’autre.

Le véritable défi, en amour, est bien cette notion d’équilibre et de réciprocité adjacente. En effet, si vous vous focalisez sur votre besoin d’être aimé en permanence, vous adopterez automatiquement une attitude de contrôle qui ne permet pas d’établir une relation amoureuse saine. A l’inverse, si vous vous focalisez uniquement sur le fait d’aimer l’autre à tout prix, c’est la dépendance qui arrive. Dans les deux cas, vous vous retrouvez en situation de dépendance affective.

Cela peut paraître simpliste mais, c’est à partir du moment où vous choisissez de vous aimer vous-même et d’aimer les autres que vous faites l’expérience du véritable amour.

Lire aussi : Dépendante affective, hypersensible : De l’importance de s’aimer

D’où vient la dépendance affective ?

La dépendance affective est une programmation qui remonte à l’enfance et perdure dans votre vie d’adulte : vous courez après l’affection, la reconnaissance et la protection dont vos parents ne vous ont pas nourris.

Dans une relation sentimentale, la dépendance s’installe quand on considère l’autre comme le sens unique de sa vie. Votre seul centre d’intérêt c’est l’autre, votre seul but c’est l’autre.

Si vous êtes célibataire, vous êtes en recherche permanente d’une personne capable de combler le vide que vous éprouvez et tant que vous ne l’avez pas trouvée, vous vous sentez malheureux et inutile. Découvrez tous les symptômes de la dépendance affective pour savoir si vous êtes dedans ou non.

Lire aussi : Dépendance affective : l’Amour, le couple et le besoin

Si vous êtes en couple, vous avez l’impression que vous ne serez plus rien sans lui/elle, vous réclamez de l’attention en permanence, vous faites preuve d’un dévouement sans borne pour lui/elle quitte à vous oublier complètement et à renier vos propres valeurs.

La personne dépendante se tourne complètement vers l’autre, au détriment d’elle-même. Elle en arrive d’ailleurs à pourrir la vie de celui/celle qu’elle aime parce qu’elle cherche à être la seule personne qui répond à tous ses besoins et peut avoir un comportement autodestructeur. En fait, elle cherche à sauver et à être sauvée.

L’enjeu est de ne pas considérer l’autre comme la seule réponse à ses besoins. Son bonheur est votre souci mais réciproquement votre bonheur est aussi le sien.

Lire aussi : Conséquences de la dépendance affective

Dépendance affective ou amour : Quelles différences ?

La liberté, à la différence de la dépendance bride, aide à aimer. Elle vous donne la force de tenir vos engagements, de choisir avec votre raison, et non simplement en fonction de vos émotions du moment. Elle vous donne une stabilité affective,

Comment savoir si on est amoureux-se ou dépendant(e) ?

 Dépendant(e) si on…

 Est en couple pour de mauvaises raisons

L’impossibilité d’être seul, autonome, indépendant est un premier signe d’alerte. Vous n’êtes pas en couple parce que vous l’aimez profondément mais pour ne pas être seul. Vous ne faites pas la différence entre amour et dépendance. Et rien ne vous fait plus peur qu’une rupture. D’ailleurs, à chacune de vos ruptures, plutôt que de réfléchir aux véritables raisons, que faites-vous ? Vous vous remettez très vite en couple, car votre peur de la solitude affective est plus forte que tout. En fait, vous préférez être mal accompagné que seul…

A peur de l’abandon

Cette peur de la solitude affective est en effet étroitement liée à la peur de l’abandon. S’il est probable que cette peur prend sa source dans votre enfance, c’est aujourd’hui, dans votre couple, que votre crainte d’être abandonné prend toute son ampleur. Pour ne pas vous séparer, vous avez tendance à fuir les conflits, à tout accepter, à ne jamais faire de vagues, même si vous n’êtes pas d’accord. Vous ne donnez pas votre avis : s’il était écarté, vous vous sentiriez rejeté. Et ça, votre dépendance affective ne saurait le supporter.

S’oublie au profit de l’autre

Pour être sûr de garder votre chéri(e), vous prenez soin d’elle/de lui à tous les niveaux. Rien n’est trop beau pour elle/ lui et tout ce qu’il ou elle dit est parole d’évangile. Et vous, dans tout ça ? vous renoncez à vos envies, à vos projets, à vos rêves au profit des siens, qui sont tellement mieux ! Votre sentiment ou complexe d’infériorité vous conduit à négliger votre personnalité, vous n’êtes selon vous jamais à la hauteur.

Pense que l’autre a notre bonheur entre ses mains

L’opinion de l’autre devient votre seule jauge d’évaluation, son regard votre seul miroir et ses faits et gestes, votre unique ligne de conduite. En tant que dépendant affectif, vous vous rendez spontanément responsable de ce qui ne va pas et vous avez besoin de l’approbation de l’autre pour n’importe quoi, quitte parfois, dans les relations les plus toxiques, à faire, même si nous ne le voulons pas, ce que l’autre nous demande.

Est dans la notion de besoin perpétuel…

La dépendance affective en couple c’est en effet le besoin viscéral de l’autre, pour tout, tout le temps.

C’est-à-dire :

  • Besoin de sa présence

Vous êtes dépendant affectivement lorsque l’absence de l’autre vous plonge dans un état de manque, dont les manifestations peuvent être physiques : gorge serrée, douleurs au ventre… Vous multipliez appels, sms et vous guettez une réponse de sa part.

  • Besoin de l’autre pour se sentir exister

En l’absence de votre conjoint, vous vous sentez « entre parenthèses ». Vous n’avez la sensation d’être « vivante » qu’avec lui, le temps passé sans lui est vécu comme inutile. Vous ne cherchez pas à vous occuper, il vous arrive même d’oublier de manger, comme si vous étiez coupée de votre sensation de faim, mais aussi de celles de fatigue, de désir… Votre esprit est comme sur pause, en attendant son retour.

Lire aussi : Bien vivre en couple : 5 choses à savoir absolument !

Dépendance affective ou amour : Quelles différences ?

Amoureux-se si on…

Est heureux-se !

La grande différence entre relation amoureuse et relation de dépendance affective est que dans la première, la présence et l’amour de l’autre nous comblent effectivement. On n’en a pas besoin pour vivre mais cela nous épanouit et ajoute une valeur ajoutée dans notre vie, sans qu’on en soit foncièrement dépendant. Vous êtes réellement heureux(se) quand vous êtes ensemble. Quand vous êtes vraiment amoureux, vous aimez être avec cette personne. Lorsque vous êtes émotionnellement dépendant, vous n’appréciez pas toujours le temps que vous passez ensemble à sa juste valeur.

Sait vivre sans l’autre

Vous êtes heureux(se) même quand vous n’êtes pas ensemble. Vous pouvez aussi aimer passer du temps seul, c’est même important pour votre équilibre et vous savez gérer le manque de l’autre sans problème. C’est même indispensable pour mieux vous retrouver.

Lire aussi : Femme forte : les caractéristiques d’une femme forte et indépendante

A confiance en sa relation

Vous ne vous posez pas de questions sans arrêt sur votre couple. La confiance dans le couple s’est installée entre vous car votre relation est équilibrée et que vous avancez ensemble au même rythme et dans une communication positive.  Ainsi, l’engagement dans votre vie de couple se fait naturellement et l’amour vous ouvre à l’autre.

Est vraiment soi-même

Vous n’avez pas peur de perdre son approbation quand vous dites quelque chose ni d’un éventuel désaccord entre vous. Quand vous êtes réellement amoureux(e), vous pouvez parler librement sans crainte du jugement de l’autre, vous exprimez librement vos opinions et goûts sans peur de déplaire. Vous restez vous-même en toutes circonstances et c’est ainsi que l’autre doit vous aimer.

Vit une relation saine

La différence la plus évidente entre l’amour et la dépendance est la qualité de la relation. Votre partenaire vous traite avec tout l’amour et le respect que vous lui donnez en retour, sans contrainte ni obligation. La relation saine a débuté par envie puis par amour, et non par désespoir de rester seul. Une vraie relation amoureuse apporte plus de paix, de réconfort et de bonheur. La dépendance affective apporte plus de peur, de jalousie et d’inquiétude. L’amour, c’est aimer son partenaire pour ce qu’il est, et non pas pour l’amour qu’il vous porte.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire