Je n’arrive pas à l’oublier : un texte touchant d’Emma

Ebook : Surmonter une rupture amoureuse

Vous venez de vivre une rupture et votre moral est au plus bas ? Vous voulez oublier votre ex et passer à autre chose ?

Aimer, c’est prendre le risque de souffrir paraît-il… Personne n’est immunisé comme une blessure amoureuse. Quand celui ou celle qu’on aime encore rompt, c’est comme si le monde s’écroulait. Il faut faire le deuil des moments à deux, de la complicité, des l’intimité, de possibles projets de couple. De tout cela, il ne reste rien, votre ex a décidé d’y mettre fin. Mais si votre ex partenaire est parti et ses sentiments avec, cela ne veut pas dire que de votre côté, vous ne l’aimez plus et que l’oubli va se faire rapidement. Il faut du temps pour comprendre que c’est fini, du temps pour tourner la page, du temps pour imaginer la vie sans l’autre. Mais en attendant de passer toutes ses étapes, au début, le manque est là, l’amour aussi, le chagrin puissant. L’oubli semble alors inconcevable, comme nous le confie Emma dans un texte touchant. Je n’arrive pas à l’oublier, voilà ses mots, si simples et pourtant si vrais.

Je n’arrive pas à l’oublier : un texte touchant d’Emma

Écrire que je ne parviens pas à l’oublier, c’est sûrement d’une banalité affligeante. Je vis ce que des millions de personnes ont vécu avant moi. Et tout autant d’autres vivront après moi. Mais c’est justement parce que nous sommes tant à en souffrir que quelque part bien que banal, ce n’est pas anodin…

La blessure d’amour est en effet une vraie souffrance. Elle fait mal au point d’avoir le souffle coupé, le ventre qui se tord, les jambes qui flageolent. Et que dire des torrents de larmes versées…

Ne parle-t-on pas d’ailleurs du syndrome du cœur brisé ?

C’est ce que je ressens, le cœur en miettes mais en même temps qui serre, brûle, s’abîme à l’intérieur, comme s’il allait soit partir en fumée, soit imploser…

Ah si seulement il existait un remède miracle pour guérir un chagrin d’amour.

Souffrir autant, dans sa chair même, je ne pensais pas cela possible. Cela veut-il dire que la maladie d’amour existe ? 

Comment surmonter un chagrin d’amour ? Comment retrouver son bon sens, sa logique, son envie de vivre quand on se sent si triste, si seule, si abandonnée ?

Lire aussi : Comment oublier son ex quand on l’aime encore ?

J’ai l’impression d’avoir été terrassée par une onde de choc. J’essaie de relativiser mais pour l’instant c’est impossible, je n’arrive pas à l’oublier. 

Il m’a quitté voilà plusieurs semaines maintenant et le vide a pris toute la place. Trop de place. Le jour, la nuit, tout le temps, partout. Ça et le silence. C’est bien simple, je le cherche partout, je crois l’entendre le voir mais non rien, le néant. 

Je n’ai rien vu venir. Rien compris non plus. Des signes avant-coureurs ? Sans doute. Mais je n’ai pas su ou pas voulu les voir. 

Mon monde s’est effondré. Le nôtre. Et mon univers c’était lui, c’était nous. Alors le monde sans lui aujourd’hui, n’a plus de sens pour moi. 

Je sais, c’est un mauvais moment à passer. Le deuil va se faire. J’irai mieux, je l’oublierai. Peut-être. Sans doute. Mais comment oublier l’amour, l’évidence ? Comment ne pas perdre avec lui tous mes espoirs et toutes mes illusions ?

Du temps, c’est ce qu’il faut paraît-il. Mais combien de temps encore ? Oui combien de temps à pleurer, à avoir mal, à errer comme une âme en peine et à le chercher partout ?

Combien de jours et de semaines encore à regarder la place vide à côté de moi dans le lit ? A guetter un appel qui ne viendra pas et à relire ses messages ? Et à pleurer devant nos photos ?

Dites-moi. Ça s’arrête quand la douleur, le manque. L’amour ?

Je n’arrive pas à l’oublier depuis des semaines ou peut-être des mois déjà. Hier, je n’y arrivais pas. Aujourd’hui, non plus. Comment croire que ça ira mieux demain ?

Je l’aimais si fort, de tout mon cœur, de toute mon âme. On ne peut pas oublier son grand amour, l’homme qu’on voyait comme l’homme de sa vie. Ni tomber dans le désamour ainsi. Alors tomber dans l’oubli, c’est impossible… C’est dans le désespoir que j’ai l’impression de sombrer… Alors dites-moi vraiment, combien de temps encore avant de l’oublier ?

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

⮯ Vers les commentaires

Laisser un commentaire