Bloquer son ex sur les réseaux sociaux : nouvelle façon de rompre ?

Ebook : Surmonter une rupture amoureuse

Vous venez de vivre une rupture et votre moral est au plus bas ? Vous voulez oublier votre ex et passer à autre chose ?

A l’heure des réseaux sociaux, des sites de rencontres et des messageries instantanées, les codes ont changé en matière de relation amoureuse. De rencontre, de séduction mais aussi de séparation. Les ruptures deviennent en effet également digitales, à tel point que certains y accordent plus d’importance que le fait de rompre en face à face. De nombreux anglicismes se sont invités pour nommer les pratiques actuelles en matière de relations et le plus connu d’entre eux est le ghosting. Qu’en est-il de l’usage des réseaux sociaux ? Rompre virtuellement, est-ce rompre vraiment ? Bloquer son ex sur les réseaux sociaux, est-ce un nouveau mode opératoire pour acter ou confirmer une séparation ? Un moyen de se protéger, de couper complètement les ponts ? Bloquer son ex sur les réseaux sociaux : nouvelle façon de rompre ? Petit tour d’horizon sur la rupture amoureuse 2.0.

Bloquer son ex sur les réseaux sociaux : nouvelle façon de rompre ?

A l’heure des rencontres virtuelles, des amours en ligne et des déclarations en langage SMS, il n’est pas surprenant que la rupture devienne également digitale. Le couple se fait et se défait dans deux réalités : celle de la vraie vie et celle de la vie virtuelle, accessible à tous en quelques clics.

Les réseaux sociaux : nouvelle vitrine de la vie amoureuse

Ainsi, de nombreuses personnes qui se séparent font le choix de le partager sur leurs réseaux sociaux. Mise à jour de leur statut de « en couple » à « célibataire » notamment sur Facebook mais aussi sur Whatsapp, story ou publication dédiée sur Instagram ou Snapchat… Les possibilités virtuelles de mettre tout le monde au courant de sa vie sentimentale se multiplient d’année en année. Pour certains, c’est la bonne solution afin de l’annoncer directement et en une seule fois à tout leur entourage. Pour d’autres, leur statut est carrément public.

Et pour beaucoup, c’est même devenu aujourd’hui un moyen d’officialiser en direct leur rupture avec la personne concernée. Pour cela, ils décident de bloquer rapidement leur ex sur leurs réseaux sociaux suite à la rupture.

Lire aussi : 4 raisons pour lesquelles les couples heureux n’étalent pas leur vie sur les réseaux sociaux

Le respect de l’autre en péril

Pour les plus lâches, les moins courageux, les adeptes du ghosting par exemple, cela constitue même l’acte de rupture. En supprimant les liens d’amitié virtuels et/ou leur statut « en couple », et même en bloquant l’autre de tous leurs réseaux, beaucoup choisissent ce moyen détourné de valider une séparation.

Oubliée la rupture en face à face, aujourd’hui beaucoup n’assument plus et choisissent de faire les choses virtuellement, sans états d’âme. Le fait de bloquer l’autre ne lui permet pas d’entrer en contact et donc de demander des explications.

On constate donc que la notion de respect est de moins en moins au rendez-vous lorsqu’il s’agit de quitter quelqu’un. Cela renvoie aux modes de rencontre (les sites et applications, ainsi que les réseaux sociaux) mais aussi aux modes de communication actuels. Aujourd’hui, tout se fait par écran interposé, alors cela ne semble presque plus choquer personne de rompre de cette manière !

Les liens numériques se sont multipliés et les couples s’en servent, allant jusqu’à les subir, compliquant ainsi la rupture amoureuse ; comme si on devait se quitter deux fois : réellement et virtuellement ou digitalement. On accorde beaucoup (trop ?!) d’importance à cette réalité virtuelle aujourd’hui.

Lire aussi : Licorne : Roman brillant et contemporain sur le monde virtuel des réseaux sociaux

Bloquer son ex sur les réseaux sociaux : une nécessité pour la personne quittée ?

Si cela est devenu aussi important, c’est parce que cette virtualité est devenue centrale pour la plupart d’entre nous. Et dans le cas d’une rupture, la personne la plus fragilisée qui risque de souffrir de la situation est bien entendu la personne quittée. Il n’y a rien de plus douloureux sur le moment qu’un chagrin d’amour, alors le voir exposé aux yeux de tous, c’est comme une double peine.

Que votre ex aille jusqu’à vous supprimer ou vous bloquer de ses réseaux sociaux, cela enfonce le couteau dans la plaie un peu plus profondément. C’est comme s’il disait à tout le monde « pour moi, tu n’existes plus, tu es mort(e) virtuellement ». Et quand on sait l’importance accordée à cette virtualité, on comprend que cela puisse compliquer une rupture et faire perdre une bonne part d’estime de soi

Lire aussi : Le micro-cheating : nouvelle forme d’infidélité ?

Bloquer son ex pour se protéger 

Dans ce cas, bloquer son ex sur les réseaux sociaux peut être salvateur pour la personne quittée. A elle de prendre cette décision en premier avant de subir suppression ou blocage de la part de son ex. Cela peut sembler puéril mais c’est un acte de résistance qui permet de garder le contrôle, de ne pas se sentir humilié(e) ou dévalorisé(e). L’ego est parfois nécessaire pour gérer une situation douloureuse…

Cette nécessité d’apprivoiser les nouveaux codes post-rupture est de plus en plus ancrée, en parallèle du ménage à faire dans sa vie réelle après une séparation. Au même titre que vous allez lui rendre ses affaires, effacer ses sms et ne plus le contacter, ce ménage est également à faire dans la sphère virtuelle.

Lire aussi : Supprimer son ex de Facebook : bonne idée ?

Rompre à l’ère des réseaux sociaux : Couper les ponts virtuels

En effet, en dépit d’une rupture actée, ne rien faire virtuellement parlant équivaut à continuer à voir sur votre écran la vie de votre ex défiler. Ses photos, ses sorties, ses amis, et donc potentiellement sa nouvelle vie amoureuse. Ce n’est pas l’idéal pour aller mieux, éviter de ruminer et tourner la page de votre histoire, n’est-ce pas ?

A l’heure de l’immédiateté et de la facilité à obtenir une information, toutes celles concernant votre ex vont continuer à faire partie de votre vie si vous ne faites rien. Si cela peut être tentant les premiers jours, vous allez vite réaliser que c’est un lien malsain qui perdure et que cela ne va rien vous apporter de bon.

Les connexions hors vie réelle sont nombreuses aujourd’hui et facilitent la reprise de contact, la difficulté à oublier et parfois, souvent même, l’ambigüité. Autant d’attaches virtuelles qu’il faut couper si vous voulez aller de l’avant sans avoir l’impression que votre ex fait encore partie de votre vie.

Lire aussi : La technique des bonhommes allumettes en amour : se libérer des liens d’attachement toxiques

Une détox digitale pour une rupture totale

Un sevrage numérique total est donc nécessaire suite à une rupture afin de ne pas laisser la moindre possibilité à une rechute. Couper les ponts virtuels est tout aussi important que de couper les liens réels.

Mettre fin à tout lien ambigu qui peut vous faire souffrir, à toute tentation de l’espionner ou de le recontacter sont de bonnes raisons de supprimer puis bloquer votre ex sur les réseaux sociaux. Cela vous permet de faire sereinement votre deuil amoureux.

Si la suppression ne suffit pas, car vous avez trop d’amis communs vous permettant de voir certaines choses, et encore la possibilité de le recontacter, le blocage peut être la solution pour votre bien-être. Et parfois même pour votre santé mentale ! En effet, qui n’a jamais passé des heures après une rupture à essayer de savoir ce que fait son ex, où et avec qui ? Un vrai travail d’espionnage, qui empêche à la rupture d’être vraiment acceptée et digérée. Une détox digitale s’impose donc pour que votre ex devienne vraiment votre ex, au sens réel comme au sens virtuel.

Lire aussi : Couper les ponts pour se protéger : Voici comment faire

Bloquer son ex sur les réseaux sociaux : nouvelle façon lâche et immature de rompre

Si bloquer son ex sur les réseaux sociaux pour rompre s’apparente à un acte de lâcheté suprême, ce blocage peut donc s’avérer néanmoins nécessaire post-rupture pour permettre à la personne quittée de faire son deuil amoureux.

Hélas, à l’ère 2.0 dans laquelle nous vivons, il est de plus en plus difficile pour beaucoup de faire la part des choses entre réalité et virtualité. Et le domaine sentimental est le premier à en pâtir. Nouveaux codes de communication, de séduction, de rencontre, il n’est donc pas surprenant que cela entraine également une nouvelle façon de rompre. Espérons juste que cela ne devienne pas une habitude pour tout un chacun de quitter quelqu’un avec son téléphone comme seul interlocuteur au détriment de son futur ex en face de soi. Déjà qu’une rupture par téléphone ou sms est immature, alors que dire de rompre en effaçant totalement l’autre de son monde virtuel…

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire