Couper les ponts pour se protéger : Voici comment faire

Ebook : Surmonter une rupture amoureuse

Vous venez de vivre une rupture et votre moral est au plus bas ? Vous voulez oublier votre ex et passer à autre chose ?

Après une rupture, il existe différentes façons de réagir, selon la personnalité de chacun et l’histoire vécue.  S’il y a des étapes du deuil amoureux inhérentes à chaque personne, personne ne sait à l’avance comment il va se comporter après une séparation. Etes-vous du genre à vite tourner la page ou à pleurer pendant des jours chez vous ? A regretter et à vous poser mille questions ? A envoyer plein de messages ou au contraire à couper les ponts ? Si certains ont du mal à passer à autre chose, d’autres préfèrent tirer un trait rapide et définitif sur la relation pour aller de l’avant. Ce choix peut être dicté par la nécessité de se protéger de l’autre ou de ses propres sentiments. Couper les ponts pour se protéger est donc parfois la meilleure solution pour aller mieux. Comment faire et tenir, est-ce une bonne solution ? Petit tour d’horizon sur le sujet.

Couper les ponts pour se protéger et se reconstruire

Pourquoi couper les ponts avec son ex ?

Prendre la décision de se détacher de son ex au point de couper totalement les ponts constitue un moment fort dans le processus de séparation. Pendant une période plus ou moins longue, vous avez partagé votre intimité, parfois même votre vie quasi au quotidien. Et du jour au lendemain, tout cela est à laisser derrière vous. A oublier en quelque sorte. Faire ce choix n’est pas anodin ni facile mais il se révèle souvent nécessaire pour son propre bien-être. Pour y parvenir il faut respecter certaines étapes et savoir pourquoi on le fait. Il faut tout simplement penser à soi.

Couper les ponts, ce n’est pas un simple silence radio

Vous êtes peut-être dans un vrai chamboulement émotionnel post rupture, alors prenez le temps de faire le point. Ou alors vous risquez d’agir sous le coup des émotions. Couper les ponts avec son ex doit être une décision réfléchie. Cela ne sert à rien de couper les ponts si c’est pour ensuite l’espionner sur les réseaux sociaux, reprendre contact ou le harceler de messages.

C’est en cela que couper les ponts n’est pas un silence radio. Il ne s’agit pas d’une étape, ce n’est pas temporaire, ni un jeu de séduction caché. C’est une décision définitive sans envie ni espoir de reconquête amoureuse.

Lire aussi : Combien De Temps Pour Oublier Son Ex?

Couper les ponts pour se protéger : un mécanisme de défense nécessaire

Couper les ponts, cela peut s’avérer nécessaire pour se protéger, mais de quoi ? De soi-même et de ses émotions d’abord, mais aussi parfois de son ex.

Accepter la séparation

Tout d’abord, il faut accepter les raisons de la rupture et ne pas s’enfermer dans les regrets. S’il est parfois possible qu’une séparation ne soit qu’un break dans le couple et que certains tentent ainsi le recoupling, ce n’est pas la majorité des cas. Aussi, si la rupture est consommée, que ce soit à son initiative, à la vôtre ou à l’amiable, il faut l’accepter. Sinon, vous n’avancerez pas et surtout vous vous ferez du mal.

Même si vous éprouvez encore des sentiments, posez-vous les bonnes questions sur votre rupture. C’est normal de ressentir encore de l’affection, de la tendresse, une certaine nostalgie parfois. Mais, malgré l’amour, cela n’a pas fonctionné entre vous. Alors demandez-vous simplement pourquoi, en toute objectivité. Se concentrer sur les raisons de la séparation aide à mieux l’accepter et à se rendre compte que vouloir recoller les morceaux est rarement une bonne idée.

Se protéger de son ex qui, lui, ne veut pas couper les ponts

Parfois, c’est l’inverse qui se produit et c’est votre ex qui ne vous laisse pas en paix. Difficile alors pour vous de faire le deuil de la séparation en coupant les ponts pour aller de l’avant. Il ne vous laisse pas la possibilité de le faire, car il ne veut pas que vous l’oubliiez. Ainsi, il s’obstine à maintenir un lien, même contre votre gré, en vous bombardant de messages et d’appels, en passant vous voir, en continuant à s’immiscer dans votre vie.

Et parfois hélas, cela va plus loin et il va jusqu’à vous harceler. L’idée de couper les ponts pour vous protéger est alors à prendre au premier degré. Ne lui laissez surtout aucun espoir de retour en arrière. Si la rupture est nette, ne répondez plus à aucune de ses demandes. Coupez les ponts une bonne fois pour toutes. Si malgré cela, votre ex ne veut pas vous laisser tranquille, faites-lui entendre raison en lui disant que son comportement est du harcèlement. Parlez-en à vos proches et demandez de l’aide. Si cela ne suffit toujours pas, allez porter plainte et restez bien entouré(e).

Lire aussi : A toi qui m’as détruite émotionnellement

Couper les ponts pour se reconstruire

Une fois les étapes précédentes franchies, selon votre situation, il est temps de penser à vous reconstruire. C’est en cela que couper les ponts est nécessaire. Vous avez besoin de repartir de zéro et cela ne peut pas se faire en étant dans le déni de rupture, la culpabilité ou les regrets.

Laisser partir ses émotions négatives

Pour cela, comme on l’a vu, il est essentiel de ne plus avoir de contact avec votre ex d’un point de vue intime, sentimental, émotionnel. Il ne faut surtout pas nourrir d’ambiguïté. Evidemment, on ne dit pas qu’il est possible d’oublier une personne qu’on a aimée du jour au lendemain, ni qu’il faut renier la relation. Absolument pas. Seulement, pour vous reconstruire, afin de trouver à nouveau votre équilibre et votre épanouissement personnels, vous devez accepter d’avancer sans regarder en arrière.

Une étape intermédiaire est nécessaire, celle de la libération de ses émotions et du deuil de ses sentiments. Toute séparation est douloureuse, que vous l’ayez décidée ou non. Pour pouvoir aller de l’avant, il faut justement laisser cette douleur s’exprimer pour la conscientiser. La première chose à faire après une rupture, est donc de laisser sortir toutes les émotions qui vous submergent : la tristesse, la colère, la rancœur, la déception… C’est à ce prix et de cette façon que vous pourrez ôter le poids de vos émotions négatives et vous en débarrasser pour commencer votre travail de reconstruction.

Le problème de la dépendance affective

Pour certaines personnes, cette étape est difficile à franchir car le lien leur paraît impossible à couper totalement. Elles sont encore dans le besoin, c’est ce qu’on appelle être dépendant affectif. Parfois donc, couper les ponts, c’est faire ce qui est vital pour se protéger de soi-même. La peur de prendre cette distance, de ne plus avoir de lien est très forte. Vous avez l’impression que renoncer à cette relation, c’est n’être plus rien. C’est évidemment totalement faux. Ce n’est pas l’amour qui vous retient, mais cette dépendance, et quelque part, une autre personne remplirait parfaitement le rôle.

Lire aussi : Dépendance affective dans le couple : témoignage de Loïc

Comme les amoureux de l’amour qui idéalisent une relation et veulent à tout prix être en couple, vous, par peur de la solitude et de l’abandon dans le couple, et surtout par dépendance affective, êtes prêt(e) à tout accepter, même une relation qui ne vous convient pas, tant vos peurs vous gouvernent. Dites-vous au contraire que cette séparation est une chance de vous défaire de votre dépendance en coupant les ponts définitivement. Ainsi, vous vous donnez une chance de découvrir qui vous êtes vraiment, en vous délivrant de vos peurs, et ainsi d’envisager votre avenir amoureux avec sérénité. Vous pouvez lire ici tous les symptômes de la dépendance affective.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire