Faire un break dans le couple : un témoignage positif

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Faire un break dans le couple est souvent vu comme un mauvais signe. Faire une pause, c’est admettre que quelque chose ne va pas dans sa relation amoureuse. Et reconnaître qu’on éprouve le besoin de prendre de la distance pour voir si son couple est viable. Alors pourquoi ne pas voir les choses positivement ? Faire un break c’est se donner une seconde chance, ce n’est pas forcément synonyme de pré-rupture. C’est au contraire se donner les moyens de redémarrer sur de bonnes bases. En voici un témoignage. Faire un break dans le couple : le témoignage positif de Marion et David.

Faire un break dans le couple : gage de futur bonheur à venir ?

Éprouver le besoin de faire une pause dans son couple, c’est rarement une preuve de bonheur. Quand la distance semble être le seul moyen de calmer les esprits et d’apaiser les tensions, alors on se dit qu’on est peut-être en train de se pourrir la vie pour rien. Mais d’un autre côté, prendre conscience de ce qui va pas, accepter de prendre du temps pour soi et son couple est un bonne chose.

Se remettre en question pour sauver son couple , en faisant un break, une pause,  c’est justement donner à son couple un second souffle, une chance de repartir sur de bonnes bases. Peut-on réellement offrir une seconde chance à son couple ?

Est-il possible de redémarrer sur de bonnes bases ?

Pour certains couples, comme celui formé par David 32 ans et Marion 29 ans, en couple depuis 7 ans, c’est possible. Ils sont aujourd’hui très heureux mais ne cachent pas le fait que leur histoire a connu une période creuse, un moment très difficile lors de leur quatrième année.

Faire un break dans le couple : témoignage positif de Marion et David

Nous avons connu notre traversée du désert, c’est ainsi que nous appelons ces mois lors de notre quatrième année en couple. Nous ne savons pas dire si les 3 années d’amour symbolisent la passion et que le deuxième cap des 7 ans qu’on vient de passer sonne l’âge de raison. On ne peut jamais savoir. Mais nous nous sommes donné les moyens de construire notre histoire.

Les trois premières années de notre histoire ont été idylliques, et c’est lors de la quatrième année que notre couple s’est retrouvé en danger. Il existe plein de raisons, même si on revient souvent sur les mêmes, pour qu’un couple se casse la figure. L’ennui, la fameuse routine, l’usure du désir, la flamme qu’on n’arrive plus à raviver. Et très vite il peut devenir impossible de communiquer.

Lire aussi : Les règles indispensables pour faire un break dans son couple

On ne se parle plus, on se hurle dessus, il n’y a plus de bienveillance mais seulement des reproches. Alors la distance s’invite parfois, l’infidélité souvent et la rupture semble être la seule solution.

Nous n’avons pas accepté cette fin. Nous avons réussi à nous épargner tout ça, à nous rendre compte que si on voulait sauver notre histoire, il fallait d’abord faire une pause.

On a donc connu quelques mois de traversée du désert comme on dit tous les deux, quelques mois où on a décidé ensemble qu’il était plus sain pour notre couple de faire un break.

Faire un break dans le couple pour laisser une vraie chance à notre histoire

On s’est rencontré alors qu’on avait 22 et 25 ans, en vacances. On a eu la chance que notre coup de foudre estival puisse se transformer en histoire d’amour. Le hasard, ou plutôt la vie nous a fait un joli cadeau. Nous étions partis en vacances au même endroit mais surtout nous venions de la même région. Aussi notre histoire a-t-elle pu survivre à l’été.

De fil en aiguille, les mois ont passé puis les premières années intenses de passion, d’amour, de partage. Tout roulait comme on dit, on a vécu 3 années magnifiques. Et il n’y a pas eu un événement à proprement parler qui a tout déclenché. Pas eu une crise, une infidélité, non rien de tout ça. Et on ne peut pas non plus dire que c’est la routine qui a tout abîmé.

En fait ce qui s’est passé c’est qu’au fil des années, on a évolué, forcément. Ensemble mais aussi chacun de notre côté.

Et lors de cette quatrième année, on s’est éloignés malgré nous à cause de nos vies professionnelles.

 Notre route commune n’était plus perpendiculaire, nos chemins sont devenus parallèles. On avait beau toujours s’aimer et se respecter, c’est comme si on n’était plus capables de partager du temps vraiment à deux. De prendre le temps d’être ensemble.

Lire aussi : Faire un break dans son couple, combien de temps ?

La chance qu’on a eue dans cette histoire, c’est de s’en rendre compte à temps et surtout ensemble. En effet, nos vies professionnelles ont changé et on était fiers de soi et de l’autre mais nos parcours nous éloignaient. Pris dans le tourbillon de nos vies sociales et professionnelles respectives, on s’est perdus de vue, tout simplement.

Faire un break dans le couple est une excellente chose quand l’amour est toujours présent

L’amour était toujours là, cela n’a jamais été le problème. Mais on ne le mettait plus au premier plan et donc le désir non plus. On n’a jamais manqué de désir l’un pour l’autre, on n’a jamais arrêté d’avoir envie l’un de l’autre seulement on n’arrivait plus à vivre cet amour au quotidien.

Au bout de presque 6 mois d’éloignement, on s’est rendu compte qu’on vivait en colocation et ça devenait insupportable pour l’un comme pour l’autre. Mais pour autant, on n’a pas remis en question toute notre histoire, nos sentiments. On s’aimait toujours.

On avait juste l’impression tous les deux de ne plus être capables de partager cet amour dans notre réalité de vie, au quotidien. Alors on s’est posé ces questions : doit-on rompre, se quitter ?

Notre histoire est-elle terminée ? Avons-nous fait le tour de notre relation, déjà au bout de même pas 4 ans ?

Je ne voulais pas la quitter car je savais que c’était la femme de ma vie. Seulement continuer ainsi, c’était mourir à petit feu, se faire plus de mal que de bien.

Je ne voulais pas le laisser partir mais je ne supportais plus que l’homme que j’aime, dont j’étais tombée amoureuse ne soit plus celui que je voyais tous les jours. La tristesse jetait un voile sur l’amour.

Faire un break dans le couple peut être une décision saine quand elle est prise ensemble

On a décidé de faire un break,  un vrai dans notre couple pour voir si notre histoire était morte ou si elle ne demandait qu’à être ravivée. Si nos sentiments étaient juste enfouis ou si on les avait perdus en cours de route. Où en était la réciprocité ?

La question du manque était centrale. Pas parce qu’on allait se sentir perdus sans nos repères et nos habitudes mais savoir si on allait se manquer, vraiment. Ce manque physique et moral, ce besoin et cette envie de l’autre qu’on ne ressentait peut-être plus suffisamment pendant les derniers mois de notre couple. Qu’en restait-il ?

On a pris cette décision ensemble. Je  suis parti vivre ailleurs,  ce n’était pas un jeu, pas une expérience ou un exercice. Et en aucun cas un ultimatum de l’un de l’autre.

C’était donner une seconde chance, une vraie à notre couple.

On savait pertinemment que si on le faisait, il fallait le faire correctement sinon ça ne servirait qu’à se faire du mal un peu plus. Cela a duré trois mois pendant lesquels on ne s’est pas vus. On a tout mis à plat au début et ensuite silence radio pendant 3 mois sauf par écrit.

Le but était de voir si on se manquait, si on partageait toujours les mêmes envies, les mêmes rêves, les mêmes projets. Si on se voyait toujours ensemble dans plusieurs années.

On s’est écrit tour à tour comme si on tenait un journal de bord, notre journal intime qu’on partageait à l’autre une fois par semaine, en toute sincérité.

Comment on se sentait ? Seul, sans l’autre ? Est-ce qu’on avait vraiment envie de continuer à vivre ensemble ? Nos désirs étaient-ils compatibles ou au contraire complètement opposés ?

Toutes ces questions étaient au centre de nos préoccupations, de notre reconstruction. On s’est rendu compte qu’on était resté sur nos acquis et qu’au lieu de faire vivre notre couple au quotidien, on l’avait laissé mourir au profit du reste. On avait perdu notre équilibre mais l’amour lui était toujours là.

Un mois supplémentaire séparés pour se reconquérir, s’apprivoiser à nouveau, se séduire, se retrouver. Quatre vrais rendez-vous, une fois par semaine, pendant un mois et ça a été une évidence, la même que quatre ans auparavant. Pour nous deux.

On a eu la confirmation de ce qu’on savait déjà, on s’aimait très fort, suffisamment fort pour avoir pris la décision de faire ce break, pour croire en notre couple, en sa solidité et sa pérennité.

On a réussi à se retrouver après cette coupure avec un autre rythme, avec nos règles communes. A chaque couple appartient un mode de fonctionnement, personne ne vit les choses de la même façon.

Aujourd’hui on est ensemble depuis plus de 7 ans, ce break semble loin derrière nous. Depuis, notre couple a continué à se construire, on a retrouvé des projets ensemble naturellement. On s’est donné une seconde chance,  une vraie,  pas de celles qui fragilisent. On n’a pas cherché à colmater une brèche, à cacher une cicatrice. Au contraire on l’a affrontée, on a construit des bases solides pour avancer ensemble. Et on a trouvé en l’autre l’homme et la femme de notre vie.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire