Dépendance affective symptomes : 14 signes qui prouvent que vous êtes dans la dépendance affective

Retrouver la complicité des débuts !

Mon livre numérique pour raviver la flamme dans son couple.

Selon Michel Reynaud, La dépendance se définit comme le stade où l’envie est devenue besoin, avec apparition de la tolérance, c’est-à-dire de la nécessité d’augmenter les doses pour obtenir les mêmes effets, et l’apparition de signes de sevrage en cas de non-consommation. Une fois passé de l’usage à l’abus, puis à la dépendance, il n’y a plus de plaisir. Et même quand il en reste, il est une maladie… Qui peut être d’amour.

Dépendance affective : Qu’est-ce que c’est ?

Énormément de personnes sont touchées par la dépendance affective, ce piège redoutable des amoureux passionnés ! Le dépendant affectif ne cesse de rechercher le bonheur à l’extérieur de soi, ce qui induit qu’il ne peut jamais être pleinement heureux. De fait, la dépendance affective ne permet pas d’accéder au bonheur, la personne dépendante affective sera terrorisée par le fait d’être seule car elle se sent bien souvent impuissante et inutile si elle ne trouve pas une façon de remplir sa vie via les autres.

Erich Fromm, psychanalyste, disait :

« L’amour immature dit : Je t’aime parce que j’ai besoin de toi. »

L’amour mature dit : J’ai besoin de toi parce que je t’aime ».

Les deux phrases qui peuvent sembler similaires sont en fait, tout à fait opposer. Aimer une personne parce qu’on a besoin d’elle, ce n’est pas l’aimer, c’est vouloir rester près d’elle car, en son absence, on ne se sent pas de gérer les choses. Aimer une personne parce qu’on a besoin d’elle, c’est finalement une forme de manipulation inconsciente qui nous pousse à aimer quelqu’un afin qu’il réponde à nos attentes et comble notre vide intérieur.

Dépendance affective : Les symptômes

Vous êtes dépendante affective si :

1/ Vous êtes incapable d’être heureux(se) seul(e)

C’est le signe le plus parlant de la dépendance affective. En effet, une personne dépendante affective ne parviendra pas à apprécier le temps avec elle-même. Et ce, avant même d’avoir rencontré quelqu’un et d’être en couple. La personne dépendante affective s’ennuiera chez soi quand elle est seule, cherchera à voir des gens, à trouver l’âme-soeur. Seule, elle ne parviendra pas à être créative, ne prendra pas de plaisir à se chouchouter, pensera sans arrêt à son ex…Seule, elle se sentira très mal à l’aise et impuissante face à bien des situations. C’est pourquoi bien souvent, les personnes dépendantes affectives cherchent par tous les moyens à se mettre en couple et préfèrent, malgré elles, être mal accompagnées que seules, afin de combler leur vide intérieur.

A contrario, une personne qui ne souffre pas de dépendance affective ne ressentira pas ce besoin d’avoir un partenaire. Evidemment, cela ne veut en aucun cas dire qu’elle ne souhaite pas rencontrer quelqu’un de bien et partager sa vie avec, cela signifie qu’elle apprécie sa liberté, qu’elle est capable de vivre seule, qu’elle est en harmonie avec elle-même et qu’elle est ouverte à des opportunités de rencontres.

On pourrait dire que la vraie différence entre les deux réside dans le fait que la personne dépendante affective a BESOIN de trouver quelqu’un pour son bonheur alors que l’autre sera HEUREUSE de trouver quelqu’un pour ajouter un degré supplémentaire à son bonheur.

2/ Vous ne vous aimez pas et n’avez pas confiance en vous

Vous n’avez aucune confiance en vous et pensez, évidemment à tord, ne pas mériter l’amour qui vous est donné. C’est pourquoi vous allez redoubler d’effort pour ressembler du mieux que vous pouvez à la petite femme parfaite ou au petit homme parfait. Ainsi, vous vous direz « Il m’aime, parce que j’ai fait ci ou parce qu’il est aime quand je fais ça… ».

Le manque de confiance en vous fait également que, vous ne pouvez pas du tout avoir confiance en l’autre. Vous éprouvez le besoin d’avoir accès à ses mots de passe, à savoir ce que l’autre est en train de faire, avec qui il était, pourquoi il ne vous a pas appelé(e)… Bref, vous êtes tout le temps en train de psychoter, toujours par peur d’être abandonné(e) ou rejeté(e).

Préc.1 / 7
 

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire