Parler d'Amour
La nostalgie de l’ex

La nostalgie de l’ex

Auteur

Après une rupture, votre ex vous manque. Et quelques temps après, encore. Mais comment savoir si c’est la personne qui vous manque ou les moments passés avec ? Comment savoir si le besoin de le retrouver n’est pas avant tout une peur de la solitude ?

Il est normal d’avoir toujours besoin d’un temps d’adaptation après une rupture, un temps plus ou moins long selon les personnes, pendant lequel on effacera l’habitude et l’attachement à l’autre, pendant lequel on fera aussi une sorte de deuil : sans complètement oublier l’histoire passée (ce qui est impossible), il s’agit de devoir aller de l’avant. Seulement, vous n’y arrivez pas. Le temps passe et votre situation empire. Mais devez-vous absolument récupérer votre ex ? Voici quelques cas de figures, si vous vous retrouvez dedans, vous pourrez certainement reconsidérer la question :

Vous avez peur de la solitude

Et si votre remède à cette peur n’était autre que la personne qui vous aimiez ? Le problème n’est alors plus d’apprendre à aller de l’avant quant à votre ex mais à revivre seule. Il est normal de ne pas aimer être seul et beaucoup passe d’une personne à une autre, dans le but de masquer cette peur mais ce n’est pas la solution. Vous devez apprendre à vivre seule, à ne pas chercher des sentiments constants pour autrui si cela vous gâche la vie. Attention, il n’est pas non plus question d’aller vivre en ermite et votre naturel reviendra toujours au galop, vous ne changerez jamais complétement, vous devez simplement savoir prendre du recul et faire parfois appel à vos amis plutôt qu’à votre ex. Certes, la relation est très différente mais l’envie constante d’être en couple par peur de la solitude ne fera que vous empoisonner.

Vous avez tendance à être trop dépendante

Surement un problème difficile à résoudre puisqu’il nécessite un gros travail sur soi-même. Mais généralement, les problèmes de dépendance n’arrivent pas après mais pendant la relation. Vous vous raccrochez pour une raison qui peut être variée à une personne et avez tendance à ne compter que sur elle. Dans un couple très fusionnel, il peut arriver que l’autre ne souffre pas de votre dépendance jusqu’à la rupture mais généralement cette dernière est remarquée par autrui. La dépendance est parfois liée ou confondue avec la peur de la solitude mais ce n’est pas une obligation. Les raisons sont multiples, plus ou moins graves ou profondes, parfois seulement un trait de caractère comme le manque de confiance en soi. Ne voyez pas la dépendance comme une faiblesse, elle l’est souvent représentée telle qu’elle de nos jours mais c’est une chose qui ne regarde que vous sur laquelle on ne peut émettre de jugement de valeur hâtif. Il s’agit de votre rapport à vous-même, pas aux autres. Il est avant tout important que vous repreniez foi en vous et vous vous assumiez par vous-même, votre vie n’en sera que toujours plus agréable.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Vous êtes possessive

Que ce soit un réel trait de caractère ou un sous-trait qui cache en réalité autre chose comme de la dépendance par exemple, vous devez apprendre à vous détacher de l’autre. C’est encore un exercice à faire sur vous-même qui, en réalité, ne concerne pas votre ex. Si il est bien sûr impossible de passer de très possessive à totalement détachée, il reste toujours possible de faire la différence entre vos envie de possession et vos vrais sentiments.

Vous vous ennuyez

Dans les moments de vide, vous repensez par ennui à votre ex. Parce que vous n’avez rien d’autre à faire. Une seule solution : occupez-vous l’esprit. Faîtes du sport, allez au cinéma, sortez avec vos amis…

A force de ne plus voir votre ex, vous vous le re-imaginez

Au début, il vous manquait pour ce qu’il était. Puis, petit à petit, à force de ne plus le voir, vous avez commencé à l’imaginez sous ses meilleurs jours, votre ex devenait une version améliorée de lui-même. Donc forcément, comment se détacher de cet homme soudainement devenu si parfait ? Vous devez garder à l’esprit que votre ex avait ses défauts, surtout ceux que vous trouvez les plus insupportables. Oui, il avait des qualités, oui, il était intelligent mais il n’était pas parfait, ce n’était pas l’homme idéal et, alors qu’il est peut-être maintenant temps de tourner la page, sachez qu’un autre aura tout autant de qualités (même bien différentes) pour vous rendre heureuse. Cessez de vous forger cette idée d’un âme-sœur, certains y croient mais après une rupture, vous ne pouvez pas continuer à vous accrocher à l’autre sous ce prétexte.

En conclusion ? Avant de vous déclarer encore amoureuse, soyez certaine de ne pas être dans un de ces cas de figure. En plus d’éviter des catastrophes sentimentales, cela pourrait vous permettre d’effectuer un travail sur vos faiblesses et votre rapport à l’attachement qui, même si il ne pourra être totalement changé, sera pris en compte dans vos prochaines relations, que vous pourrez aborder avec plus de recul.

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.