Parler d'Amour

Lettre à toi qui m’as trompée pendant ma grossesse

Lettre à toi qui m’as trompée pendant ma grossesse

Commandez-moi une lettre sur-mesure

Besoin de le dire avec des mots ? Commandez-moi votre lettre rédigée rien que pour vous...

Auteur

Voici une lettre vraiment bouleversante d’une lectrice qui a souhaité rester anonyme. J’ai été émue aux larmes en lisant cette lettre déchirante…. Je vous laisse la découvrir. « Lettre à toi qui m’as trompée pendant ma grossesse ».

Lettre à toi mon Amour, ma vie, qui m’as trompée pendant ma grossesse

Nous n’avons jamais vécu une histoire idyllique mais nous nous aimons de toutes nos forces, depuis le premier jour. Et c’est ça qui nous a permis d’avancer à deux.

Cette année devait être la plus merveilleuse de toutes. L’accomplissement de notre amour : un bébé.

Je t’ai senti, le dernier mois de ma grossesse, distant. Malgré ça, ta demande en pacs m’a permis de moins me soucier de ton comportement un peu différent de d’habitude.

Et puis avouons-le, ces derniers mois étaient magnifiques.

La grossesse nous a rapprochés comme jamais. Début janvier notre petit bonheur a pointé le bout de son nez. Un bébé en pleine forme déjà prêt à nous aimer à la folie.

Je pensais vivre les plus beaux jours de ma vie.

Je pensais oui… Parce que le jour de la sortie de la maternité j’ai voulu immortaliser toi tenant notre bébé. J’ai emprunté ton téléphone et mon monde s’est écroulé.

Je tombais nez à nez avec des messages d’amour qui ne m’étaient pas adressés.

Ma belle soeur étant là, j’ai juste sorti un « tu me trompes ? » J’étais désemparée. Comment l’homme de ma vie, celui avec qui je venais de franchir l’étape d’être parents, pouvait me faire ça ? Celui qui prônait le respect pour la femme, celui qui avait eu le coeur brisé d’une infidélité et qui avait juré de ne jamais reproduire ce comportement inacceptable à ses yeux ?  

Je t’ai laissé le choix de la rejoindre, ce que tu as refusé. 

J’ai décidé de te laisser une chance.

Pourquoi ? Pour plein de raisons. Je me disais je le fais pour notre fils et je me suis vite rendu compte que je le faisais pour moi. Nous avons reçu nos familles et amis venus voir notre petite merveille. Et j’ai dû entendre tous nos proches nous féliciter, vanter le couple que nous formions et combien j’étais chanceuse d’avoir un conjoint comme toi.

Nous sommes désormais à quelques petits mois de cette découverte.

Je suis effondrée, nous avons vécu depuis de nombreux moments de bonheur mais aussi beaucoup de temps triste. D’un jour à l’autre je ne ressens pas les mêmes choses. Je n’ai pas la même force pour me battre pour nous.

Un jour je suis prête à oublier ta double vie menée durant plusieurs mois. Je me sens capable de tout quitter et partir avec toi et bébé loin de tout ça. Et le lendemain je te déteste et je ne comprends pas comment tu as pu me détruire à ce point.

Car oui, je ne suis plus la même personne qu’avant.

Je me sens épuisée et pourtant demain je publierai des photos de nous sur les réseaux sociaux en y inscrivant en légende tout l’amour que j’ai pour toi.

Si ce n’était « que » ça… Mais tu continues de me mentir sur des détails de ces derniers mois. Alors comment puis-je me reconstruire ?

Je t’en supplie, aide-moi à aller mieux !

Aimer ne devrait-il pas n’apporter que du bonheur, du bien-être? Alors malgré toute ma tristesse, je t’aime comme jamais.

A toi qui as brisé mon coeur et qui pourtant semble être le seul à pouvoir le réparer.

Je t’aime …

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.