Parler d'Amour
Les comédies romantiques nous font-elles du bien ?

Les comédies romantiques nous font-elles du bien ?

Auteur

Mes chères,

Pour cette argumentation, nous procèderons de manière structurée ! Vous avez votre propre avis sur la chose, j’avoue que je n’en ai pas vraiment, n’étant pas une grande adepte de ce type de films. Mais ce sujet se doit d’être traité.

THÈSE

Évidemment que les comédies romantiques nous font du bien.

Au delà du rêve, de l’imaginaire, ce type de film nous apporte une vision positive de l’amour. De manière générale, les comédies romantiques se terminent bien. Souvent, c’est la gentille fille qui s’entiche du bad boy ultime, ça marche parfaitement bien, et cela vous permet de croire aux vertus de l’amour. Même différents, ils peuvent s’aimer, c’est quand même sublime ! Un petit coup de déprime, hop, un DVD avec le mot « coup de foudre », « amour », et j’en passe, et l’affaire est dans le sac. Bien sûr, vous pourrez rechigner en vous lamentant, criant au mensonge car vous, ça ne vous est jamais arrivé, et que vous êtes en train de vous faire  berner totalement !

Mais justement, c’est à cela que ça sert !

Vous faire rêver, vous faire aspirer à un idéal romantique potentiellement possible ! Et allons plus loin : plus c’est cliché, mieux c’est. C’est en allant le plus loin possible que la formule magique de la comédie romantique pourra vous séduire (je tiens à préciser que le jeu des acteurs se doit alors d’être parfaitement irréprochable, cela va sans dire). L’amour est une tâche peu aisée, la voir avec une paire de lunettes un peu plus rose, ça a son avantage !

5 ans de reflexion

ANTITHÈSE

Pour vous autres, vous qui ne les supportez pas, les comédies romantiques ne  sont qu’un fade et pauvre condensé de niaiseries, banni à tout jamais.

Éternellement la même situation, la même fin, à quoi bon regarder jusqu’au bout ? Et puis, c’est rarement parfaitement joué, c’est bien clair. Quand c’est triste c’est tire-larmes, quand c’est drôle c’est prévisible, et quand c’est gai c’est niais à mourir. Alors, oui, vous pourriez vous laissez transporter par la romance, oublier un instant vos histoires de jeune femme bien réelle et écouter chanter les petits oiseaux dans la salle de cinéma, mais est-ce que le jeu en vaut vraiment la chandelle ? Se divertir veut-il dire s’abrutir ? C’est tout de même dommage, si l’on veut rêver d’amour au cinéma, de se retrouver face à un navet mal joué, ou un drame hollywoodien bourré de fautes…

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Et puis, voilà, les histoires d’amour, ça ne se passe jamais comme dans les films. Et ça, qu’est-ce que c’est agaçant ! La soi-disant fille mystérieuse, que Duschmoll désire en secret, ou dont John n’arrive pas à se défaire, ça va bien deux minutes.

Pourquoi n’est-il jamais montré une pauvre fille qui tombe amoureuse de son meilleur ami (admettons), et à la fin, quand tout le monde s’attend à un feu d’artifices de sentiments, l’amour qui triomphe, et bien en fait, non, elle devra s’en trouver un autre car il n’est plus dispo. Bim. Ou encore un jeune homme fougueux qui tombe éperdument amoureux de sa sex friend, qui part vivre à l’autre bout du monde, et en fait il ne la rejoindra jamais.

Des situations normales quoi !

C’est moins poétique et chantant, certes, mais c’est tout de même mille fois plus courant, n’est-ce pas ? Alors, oui c’est moins vendeur, mais c’est aussi moins abrutissant. Cela éviterait que les garçons de la vraie vie soient automatiquement catalogués de macho, ou que les filles de la vraie vie soient directement considérées comme des s*****s. Il n’existe pas ce bon vieux mélange qui assortit à la perfection un homme et une femme. Plus personne n’y croit, du moins pas de cette manière-là. Oui, vous savez que l’amour ce n’est pas toujours au top, alors se faire abreuver de bons sentiments et de mélodrames vaseux et mielleux, ce n’est pas toujours très attrayant.

SYNTHÈSE

Quoiqu’il en soit, les comédies romantiques sont bel et bien présentes et envahissent quelque peu les salles de cinéma. Une petite comédie à l’eau de rose de temps à autre n’aura jamais tué personne, et puis il est facile de la prendre au second degré et d’en rire si vous faites une vraie allergie et que la soirée filles à laquelle vous êtes conviée est un passage obligatoire par la case « navet ». Celles qui les regardent et qui les aiment, continuez à rêver, c’est agréable ! (Tout de même, sachez que c’est bien joli, très agréable, et que ça redonne espoir, mais que c’est rarement aussi chouette).

Sans être trop mauvaises langues, force est tout de même de constater que certaines tirent leur épingle du jeu, avec un petit mélange d’originalité, d’ironie et de second degré… On vous doit bien cela.

Allez, bon film.

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.