Comment prendre soin de soi quand on est maman ?

La vie de maman n’est pas de tout repos, ce n’est pas un scoop ! Souvent synonyme de course contre la montre, avec une « to do list » à rallonge, elle est autant une source de joie que de fatigue. Penser à tout, ne rien oublier, parer au plus pressé, gérer les urgences : il n’est pas étonnant de voir sa charge mentale exploser et de s’oublier en cours de route. C’est là le cœur du problème ! Comment prendre soin de soi quand on est maman ? Trouver le temps de s’occuper de soi, vraiment, sans culpabilité, s’accorder des moments rien qu’à soi est essentiel. Afin de ne pas s’enfermer dans son rôle de maman et de garder un bon équilibre de vie, il ne faut pas vous reléguer sans arrêt en dernière position au point de vous sacrifier et de vous oublier.

Comment prendre soin de soi quand on est une maman ?

La première clé du repos : le sommeil

Avant toute chose, pour prendre soin de soi, qu’on soit maman ou non d’ailleurs, il faut savoir se reposer et cela passe par le sommeil. On sait que lorsqu’on devient parents, une vraie nuit peut vite devenir un luxe. C’est pourtant la base pour avoir assez d’énergie pour tout gérer.

Un sommeil sain, suffisant et réparateur est la clé pour recharger vos batteries. Evidemment, ce n’est pas évident et parfois c’est tout ce dont vous rêvez mais vos enfants, eux, en ont décidé autrement. Entre le petit dernier qui fait ses dents et le plus grand qui se réveille car il a vu un monstre sous son lit, l’endormissement qui prend des heures le soir et le réveil qui sonne toujours trop tôt, difficile de faire des nuits de 7h ou 8h sans interruption. Même une nuit de 5h ou 6h est parfois impossible.

Quelles solutions ?

On ne va pas vous mentir, la patience est la clé si malheureusement vos enfants ont des troubles du sommeil. Pour ne pas devenir un vrai zombie, soyez solidaires avec le papa si vous êtes en couple, ne culpabilisez pas à laisser vos enfants chez papy et mamy de temps en temps pour vous accorder une nuit entière. Et en plus ou à la place de ça, autorisez-vous des siestes en même temps que vos enfants le weekend par exemple et apprenez à vous coucher plus tôt le soir. Votre panier de linge peut attendre, votre épuisement, non.

Lire aussi : Rituels du coucher de bébé : à quel âge ?

Désactivez le mode pilote automatique

Le sommeil n’est pas le seul besoin à couvrir pour prendre soin de vous. A force de vous faire passer en dernier, vous oubliez même de vous asseoir pour manger ou de prendre une douche qui dure plus de 3 minutes ? Et vous ne vous rappelez pas du dernier film que vous avez pu voir en entier sans interruption ou du livre que vous essayez de finir depuis un mois ? Votre vie est faite d’habitudes, d’obligations routinières pour vos enfants, mais au détriment de votre bien-être. Et à force, vous êtes comme un robot, vous faites ce qui doit être fait et mettez en « off » vos besoins et vos envies. Prenez vos besoins en considération et votre bien-être en est un.

Reconnectez-vous à vous-même

Prendre soin de soi, ce n’est pas simplement se faire chouchouter trois fois par an chez le coiffeur ou l’esthéticienne. Il s’agit plutôt d’une prise de conscience de vos besoins et de vos limites personnelles.

Un bain moussant, une comédie romantique, une sortie entre filles, un cours de zumba… Si ce sont d’excellentes idées, elles ne suffisent pas si elles ne sont que ponctuelles et s’il n’y a pas de prise de conscience qui les accompagnent.

C’est dans la durée et en profondeur que vous devez comprendre que vous avez, comme vos enfants, comme votre conjoint, comme n’importe qui, le droit de prendre soin de vous et de penser à vous. Et cela passe par vos besoins à prendre en compte, votre corps à apprendre à écouter, votre mental à analyser, votre moral à respecter.

En vous reconnectant véritablement à vous-même, en comprenant ce qui ne va pas, ce qui vous manque, ce dont vous avez besoin, vous retrouverez votre équilibre de vie et un épanouissement personnel sur la durée et en profondeur.

Lire aussi : Etre maman est le choix le plus égoïste que j’ai fait dans ma vie : Témoignage de Sonia

Pourquoi vos besoins sont importants ?

Donner systématiquement la priorité aux besoins et désirs de vos enfants crée de la fatigue, de l’énervement et de la frustration. On pense, à tort, qu’il faut se sacrifier pour que nos enfants soient heureux et nous aiment.

Mais croire cela, c’est créer une relation de dépendance affective avec ses propres enfants. Ce n’est bon pour personne. Vous oublier sans cesse au profit de vos enfants ne les aidera pas à s’épanouir et à devenir des adultes indépendants et sereins. Et surtout, ils ne vous aimeront pas davantage parce que vous leur sacrifiez votre bonheur et votre santé.

Tout est une question d’équilibre. S’estimer soi-mêmefaire de soi une priorité, n’est pas un acte égoïste. Et en le comprenant pour vous, en le mettant en pratique pour vous, vous montrerez à vos enfants qu’ils doivent prendre soin d’eux en toutes circonstances plus tard.

Lire aussi : Maman solo : comment faire face à la culpabilité

Comment prendre soin de soi quand on est une maman ? Mettez votre culpabilité au placard !

Arrêtez de nourrir votre culpabilité avec des « il faut » et « je dois ». Oui votre rôle de maman est fait de devoirs envers vos enfants mais pas au détriment de votre propre vie. Alors apprenez à ne pas culpabiliser pour tout, tout le temps. Ce n’est pas parce que vous allez refuser quelque chose à votre enfant parce que vous ne voulez pas ou ne pouvez pas le faire, que cela va remettre en question votre relation mère-enfant ou faire de vous une mauvaise mère.

Vous pouvez et vous devez aussi écouter VOS besoins, pas uniquement les leurs.

Par exemple, ce n’est pas parce que vous allez laisser vos enfants s’ennuyer que c’est la fin du monde ! En effet, contrairement à une idée reçue, les enfants n’ont pas besoin d’être divertis non-stop par une activité avec un accompagnement de votre part. C’est même essentiel qu’ils puissent savoir ce qu’est l’ennui. Le fameux « maman je ne sais pas quoi faire » alors que des jouets s’accumulent dans leur chambre, on connait. N’accourrez pas, continuez ce que vous faisiez. C’est comme ça qu’ils deviendront autonomes.

A toujours vouloir les occuper en allant même jusqu’à anticiper leurs besoins et envies, vous risquez, vous, le surmenage et eux, de ne pas bien développer leurs capacités de résilience et de créativité.

Lire aussi : Dire non à son enfant sans dire non : 6 façons de se faire respecter sans dire non

Apprenez à dire non

Dire « non » calmement mais fermement, avec empathie mais, encore une fois, sans culpabiliser. C’est la clé ! Vos enfants doivent apprendre à gérer leurs émotions. La frustration, la déception, la colère même ; cela fait partie de la vie. Leur refuser quelque chose, c’est peut-être vous permettre quelque chose à vous, pour vous. Un non à vos enfants, c’est un oui que vous vous autorisez enfin.

Comment prendre soin de soi quand on est une maman ? Du temps pour vous seule

Prendre soin de soi, c’est, quand on est maman, s’accorder une pause dans sa maternité justement, prendre du temps pour soi seule. Ce n’est pas de l’égoïsme, c’est au contraire très sain pour vous ressourcer et retrouver ensuite votre rôle de maman de façon sereine et avec une bonne énergie.

Pour bien vous ressourcer, choisissez une activité que vous appréciez réellement, qui vous fasse sortir de votre quotidien et vous change les idées. Un moment où vous ne verrez pas le temps passer. N’oubliez pas également votre vie sociale et amoureuse. Sortez en couple sans les enfants et voyez vos ami(e)s pour des moments entre vous sans être interrompue par vos enfants.

Prendre du temps pour vous, à faire ce que vous aimez est un excellent moyen de vous prendre en considération à nouveau et de ​redonner de l’importance​ à votre bien-être. Oui vous êtes maman, mais vous existez et vous comptez tout autant que les autres membres de votre famille.

Donc cultivez vos passions, découvrez-en une nouvelle, voyez vos amies, passez du temps en amoureux. Faites régulièrement des choses qui vous apportent de la joie et qui vous nourrissent.

Lire aussi : Pourquoi les mamans sont-elles toujours épuisées ?

Conclusion : apprenez à lâcher prise pour prendre soin de la maman et de la femme que vous êtes

Le lâcher prise, c’est arrêter de vouloir tout contrôler et abandonner l’idée de perfection (une mère parfaite, cela n’existe pas !). Prenez en compte vos besoins pour ne pas vous retrouver avec une charge mentale ingérable et une charge émotionnelle proche du burn-out maternel

Stop à la culpabilité, stop à la-maman-qui-veut-tout-faire, et oui à votre bien-être, votre repos, vos besoins, vos envies, votre sérénité !

On ne vous dit pas de sortir tous les weekends, de passer votre temps à l’institut de beauté ou de laisser vos enfants dormir chez mamy tous les soirs. Mais de retrouver un équilibre sain entre votre vie de maman et votre vie de femme, pour prendre soin de vous.

Cela n’enlèvera rien au bonheur et à l’équilibre de vos enfants, au contraire. Ne vous dites pas que le temps que vous vous accordez est du temps que vous leur enlevez. Non ! Ils seront heureux de retrouver une maman reposée et joyeuse avec qui partager des moments de qualité.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire