La charge médicale sur les femmes, qu’est-ce que c’est ?

Récemment, on a pu lire des articles dans la presse ou même voir des reportages au journal télévisé sur la charge médicale qui pèse sur les femmes. Mais que signifie cette expression ? Vous connaissez sûrement la charge mentale, qui recouvre toutes ces responsabilités assumées par les femmes dans leur couple et leur vie de famille. La charge médicale est un élément spécifique de cette charge mentale, ou disons plutôt qu’elle s’ajoute au quotidien déjà bien chargé des mères de famille. Les prises de rendez-vous médicaux pour les enfants et leur conjoint, les absences du travail pour enfant malade, les papiers à remplir… Tout cela incombe encore une fois en majorité aux femmes. Alors concrètement la charge médicale sur les femmes, qu’est-ce que c’est ? Tour d’horizon sur le sujet.

La charge médicale sur les femmes, qu’est-ce que c’est ?

Une charge mentale de plus ?

On ne présente plus la charge mentale qui représente le travail de gestion, d’organisation et de planification du foyer par une mère de famille. Elle est due généralement à un déséquilibre dans la répartition des tâches au sein du couple, et cela occasionne un épuisement émotionnel et physique important.

Malheureusement, ce n’est pas tout. Les femmes, en plus de leur travail, s’occupent de leur conjoint, de leurs enfants et de la bonne gestion de la maison mais pas seulement dans le cadre du foyer. A cela s’ajoute donc une autre charge appelée la charge médicale.

C’est l’ensemble des tâches liées à la santé du foyer, c’est-à-dire relatives aux enfants mais aussi à leur conjoint parfois. Concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ?

Cette charge médicale regroupe 3 choses :

  • La charge logistique de santé : le temps passé à s’occuper de tâches en lien avec la santé comme la prise de rendez-vous et emmener les enfants chez les différents spécialistes de santé
  •  La charge mentale de santé : le fait de devoir y penser, de ne pas oublier tel rappel de vaccin, tel bilan, tel suivi pour les enfants
  • Et la charge économique de santé : la carte vitale à jour, les frais à payer, les remboursements à demander ou surveiller, les médicaments à aller chercher

Et les pères de famille dans tout ça ?

La mère est-elle le seul parent référent pour s’occuper de la santé de tous les membres de la famille ? A tel point que sa propre santé passe en dernier ? Il semblerait que oui, souvent, de plus en plus…

Cette charge médicale s’ajoute à la charge mentale des mères mais aussi à leur charge contraceptive et s.e.xuelle dans beaucoup de couples. En effet, ce sont encore les femmes qui, en majorité, gèrent la gestion de la contraception et de tout ce qui est afférent à la vie intime du couple dans le cadre d’une relation hétéro.

Charge mentale, contraceptive, médicale, cela commence à faire beaucoup !

Lire aussi : Contraception pour homme : Où en sommes-nous ?

Des chiffres parlants

Cette charge médicale, si elle n’est pas surprenante hélas et ne date pas d’hier, a enfin été mise en avant grâce à études et des enquêtes statistiques.

En effet, une étude de l’Ined en 2011 montrait déjà que 74% des femmes consacraient plus de temps que les hommes à tout ce qui concernait la santé (celle de leurs enfants mais aussi de leur conjoint et de parents âgés et/ou malades).

Le 8 mars 2022, RTL  révèle que sur Doctolib, la plateforme de prise de rendez-vous médicaux en ligne, 86% des rendez-vous pour un proche étaient pris par des femmes. 

Et fin mars 2022, d’après le sondage Opinion Way, réalisé pour la plateforme de téléconsultation Qare, d’autres chiffres confirment cette réalité. Notamment :

  • 70% des femmes prennent en charge l’intégralité de la santé de leurs enfants
  • 75% des téléconsultations pédiatriques sont réalisées par des mères

Lire aussi : La charge émotionnelle : Ces femmes épuisées de devoir toujours penser à tout

Quel est l’impact de cette charge médicale pour les femmes ?

Cette charge médicale prend du temps, de l’énergie et des moyens aux mères de famille. Et cela s’ajoute au reste, pesant ainsi sur leur moral. Il n’est pas surprenant donc que cela occasionne un stress supplémentaire avec une charge mentale qui explose.

Plus grave encore, les femmes relèguent parfois leur propre santé au second plan. Toujours d’après les études précédemment citées, 50 % d’entre elles déclarent s’occuper davantage de la santé de leur foyer que de la leur ! 

Cette charge médicale est donc aussi une charge mentale, puisqu’elle contraint les femmes à s’inquiéter pour la santé de leurs proches, en plus de la leur, et même avant la leur !

Pourquoi la charge médicale est rarement bien répartie dans le couple ?

Il semble que cela soit dû à l’éducation genrée donnée depuis toujours. Les femmes sont éduquées à faire preuve d’empathie et à s’occuper des autres. Elles restent ; alors même qu’elles travaillent et sont en couple, le parent référent pour tout ce qui concerne la santé et le bien-être de leurs enfants.

Et cela s’ajoute souvent à la charge domestique déjà forte dans de nombreux couples où la femme, perçue comme le point central du foyer, est celle qui en fait le plus et vers qui toute la famille se tourne pour régler les problèmes et besoins inhérents à la famille.

Cette charge médicale s’instaure souvent dès la naissance de l’enfant à la maternité. Si le papa s’occupe souvent de la déclaration de naissance à l’état-civil et de la demande pour le livret de famille, le reste incombe à la mère. Bébé enregistré sur sa carte vitale, carnet de santé donné à la mère, questions posées principalement à la maman.

Lire aussi : Le tunnel du soir avec les enfants : 6 conseils pour bien le gérer

Quelles solutions pour alléger cette charge médicale qui pèse sur les femmes ?

Sensibiliser les médecins ?

Les professionnels de santé et de l’éducation doivent être mieux sensibilisés. Il faut arrêter de ne s’adresser qu’aux mères et impliquer les pères, à l’école comme pour les rendez-vous médicaux.

En effet, intégrer le père au parcours de santé de l’enfant dès sa naissance permettrait d’alléger cette charge médicale qui pèse sur les femmes. Il faut que les parents sachent par exemple que l’enfant peut être inscrit sur la carte Vitale des deux parents.

Des démarches de santé de plus en plus facilitées

Pour la mutuelle ou complémentaire santé, il faut aussi que les parents prennent le temps de voir celle qui est la plus intéressante s’ils n’ont pas la même. Généralement, c’est celle du parent qui a le meilleur salaire, cela assure de meilleurs remboursements.

De plus, l’allongement du congé paternité doit aussi servir de déclic pour les papas afin qu’ils s’impliquent dès les premiers jours de leur bébé dans son parcours de santé.

Et puis il n’y a plus d’excuse aujourd’hui à avoir concernant la prise de rendez-vous notamment. La plupart d’entre eux peuvent se faire en ligne de chez soi à n’importe quelle heure via des plateformes. Et les téléconsultations sont de plus en plus courantes également, notamment pour le renouvellement d’ordonnances ou la « bobologie ».

Tout cela peut et doit permettre de rééquilibrer et d’alléger la charge médicale qui pèse sur les mères de famille.

La charge médicale des mamans solos

Pour les mères célibataires, cette charge médicale est décuplée. Ayant la majorité du temps la garde de leurs enfants, ce sont elles qui s’occupent de tous les rendez-vous pour les enfants. Mais là encore, si l’autorité parentale reste conjointe, et même si le père n’a qu’un droit de visite et d’hébergement, la santé des enfants incombe aux deux parents.

Les frais d’entretien, d’éducation et de santé sont partagés et le père peut s’investir dans le parcours médical de son enfant.

Comme on l’a vu, les enfants peuvent être inscrits sur la carte vitale de chaque parent. Après une séparation, un duplicata du livret de famille peut être demandé et il n’est pas compliqué de prendre le carnet de santé dans le sac pendant les vacances. Il n’y a donc pas d’obstacle majeur à ce que chaque parent, même séparé, s’implique dans la santé de ses enfants !

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire