Parler d'Amour
Lettre pour exprimer sa tristesse “Chéri je sais tout”

Lettre pour exprimer sa tristesse “Chéri je sais tout”

Auteur

CHÉRI, JE SAIS TOUT…
« On ne peut tomber de plus haut, tout se brouille en moi quand je songe…Que l’amour s’est joué de moi….» Extrait de la chanson de Charles Aznavour, « Je n’aurais pas cru ça de toi ».

Des mots, retentissants de vérité, comme si ils avaient été écrits pour moi, en vue de la situation précise que je m’apprêtais à vivre.
En effet, non, vraiment, je n’aurais pas cru ça de toi.

Aujourd’hui, je viens simplement pour te le dire, je sais tout. Oui…Tout! Je sais le mal que tu t’es donné pour me séduire, le temps que tu n’as pas compté pour me donner confiance, les discours emplis de la sincérité dont tu es parvenu à me convaincre.

Je sais que je n’ai jamais rien senti de plus vrai que le lien qui était en train de nous unir. Je sais que je n’ai jamais trouvé plus tendre, intelligent, émouvant et pure que cet homme sous mes yeux, que j’étais persuadée de connaître.
Je sais…Qu’il ne m’a jamais été donné de ressentir plus forts sentiments que ceux que j’éprouve pour toi.

A présent, je sais aussi…Ton instinct chasseur, tes démons et blessures, ton incapacité à tenir une promesse, ton mode de vie, tes façons de faire.
Je me sais moi, profondément blessée, déçue, meurtrie…

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

A l’heure où résonnent dans ma tête, tes paroles les plus rassurantes, je sais à quel point il est souffrant de le réaliser : Sous tes mots, filtraient des mensonges.
Désormais, plus de doutes, place aux certitudes… A une réalité qui soulage, tout autant qu’elle dévaste.

Non, non…Ne me coupe pas ! Cesse tes grands gestes, abandonne ce ton assuré, convaincu, et convaincant. Pour une fois, écoute…Écoute, et surtout ne dis rien.

Peinée, stupéfaite, furieuse, je sais ma confiance abusée, mes sentiments méprisés, mon intelligence insultée.

Une partie de moi l’espère, un jour viendra… « Loin des yeux, loin du cœur, j’oublierai pour toujours, et ton corps, et tes bras, et ta voix…. » comme le dirait si bien une autre chanson de Charles Aznavour, avant de reprendre « Et pourtant…. »

Chéri…Je sais TOUT ! Et pourtant Chéri… Je sais, à ce moment précis où tes yeux croisent les miens, où m’efforçant à ne pas flancher, je continue à t’inonder de toutes ces vérités, mon désir intacte de te serrer aussi fort que je peux continuer à t’aimer.

Je sais tout ! Je voudrais avant tout savoir te comprendre. Je sais tout…Et je sais encore, je sais surtout, chéri…Que je t’aime toujours.

Marie.

Photo : Alan Labisch via Unsplash

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.