Parler d'Amour

Lettre à mon ex amant : « J’apprends que tu te maries »

Lettre à mon ex amant : « J’apprends que tu te maries »

Commandez-moi une lettre sur-mesure

Besoin de le dire avec des mots ? Commandez-moi votre lettre rédigée rien que pour vous...

Auteur

Une lectrice nous a envoyé une lettre explosive destinée à son ex amant. Elle apprend qu’il va se marier…avec la femme qu’il trompait avec elle !

Lettre à mon ex amant

L’attendre, espérer, désespérer et oublier…

4 mots qui résonnent après une rupture douloureuse. Personnellement, j’y ajouterai le terme « Survie ».

Je ne peux rien t’obliger à faire, ni me revenir, ni m’aimer, ni être sincère, ni la quitter… mais je peux espérer. Mais est-ce une LA bonne décision ou pensée que je peux avoir ? Ce n’est pas la meilleure ça c’est certain, mais comme dirait l’autre « le cœur a ses raisons, que la raison, elle-même, ne connaît pas » ça me correspond bien ça tiens ! Après notre dernière et énième rupture, je suis passée par tous les sentiments, la colère (oh que oui !), la haine, la vengeance, que tu sois malheureux etc etc… Sentiments normaux… les 5 étapes de deuil ? et oui j’en suis bien loin, j’ai bloqué à la 2eme étape, celle de la colère… voire le déni, j’y suis encore un peu moitié.

Cette dernière année passée sans toi, j’y ai survécu, j’ai réussi à passer ce cap (c’est déjà pas mal !) mais (il y a toujours un « mais » quelque part) toujours ce manque. Par période, des souvenirs se rappellent à mon cerveau, un de nos weekend, certain de nos fous rire, des situations, bref de quoi rendre folle après plus d’un an !

Pourquoi t’es toujours aussi présent dans ma tête (dans mon cœur ??!!) alors que tu m’as fait les pires crasses qu’on puisse faire ? Je n’arrive pas à répondre à cette question. Je t’ai sûrement beaucoup trop surestimé, idolâtré, excusé. Va bien falloir que ça passe a un moment quand même !

Je faisais mon petit bonhomme de chemin, et la ? Coup de massue… J’apprends que tu te maries… Nan mais c’est une blague ? Tu te maries avec celle que tu as trompée pendant pas loin de 2 ans, celle avec qui tu es resté par dépit (selon tes dires), et facilité, alors qu’il y a encore un an tu étais encore dans mon lit, à me sortir les violons ? Je crois halluciner… Je cauchemarde, là c’est pas possible ! Comment tu peux oser faire ça ? À elle ? À moi ? Et comment tu peux oser te regarder en face ? Et elle, avec les cornes qu’elle a, comment peut-elle te dire oui ? Je tombe de haut !

Tu as raison, faut que je passe à autre chose et c’est sûrement le coup de fouet dont j’avais besoin pour me remuer. Après recul, je n’ai pas eu si mal que ça (je m’attendais à avoir beaucoup plus mal !), pari raté mec !

Allez zou au passé et laissons place à l’avenir. Je vais y arriver, tu vas sortir de ma tête (et de mon cœur !) car tu ne me mérites pas, et je vaux bien mieux que toi et de ce que tu peux m’offrir. Et oui, la confiance que tu as emportée avec toi quand tu es parti, et bien figure-toi qu’elle revient petit à petit. Et tu vois, les 2 qui seront le plus malheureux et bien ce sera vous. Elle qui se fera tromper à tout va, mais qui fermera les yeux car folle amoureuse de toi (Ou te pardonnera comme elle l’a déjà fait quand elle a grillé que tu l’avais trompée avec moi) et toi, qui par peur du « challenge », peur du mouvement, qui aime la facilité, et qui aime quand la fille est docile, bah tu seras malheureux, certes rangé dans une vie « pépère » mais au final, ancré dans une vie qui ne te ressemble pas, tout ça pour quoi ? par peur… Est-ce que tu l’assumeras ?? oh oui au début c’est certain, mais je plains sincèrement ta future femme (je la plains déjà vu que je sais tout ce que tu as pu lui faire !) qui s’en mordra les doigts à un moment donné, lorsque tu nous feras la fameuse crise de la quarantaine. Mais je te connais par cœur, tu as la tchatche (ce qui fait ton charme, je ne peux pas te l’enlever), tu lui mentiras, comme tu lui as déjà menti (et comme tu m’as menti aussi !) et tu réussiras par lui retourner le cerveau, tu penseras qu’elle te croira, mais tu te tromperas, elle fera la même bêtise que j’ai faite, accepter par peur de te perdre, mais je t’assure qu’en connaissance de cause elle sera malheureuse, très malheureuse et comme d’habitude tu ne le comprendras pas (comme tu as fait avec moi !). Je te plains. Je la plains.

Si c’est cette vie, que tu veux (ou pense vouloir) ainsi soit-il. Je ne peux pas te forcer à quoique ce soit, à plusieurs reprises j’ai essayé de te faire ouvrir les yeux, à te faire poser les bonnes questions, mais têtu comme tu es, tu n’as jamais voulu, ou alors tu as eu trop peur pour t’avouer les choses.

Bref ainsi soit-il…

Vaut mieux que tu restes loin de moi, que tes manigances, mensonges et emprises restent là où ils sont, avec elle et dans ton couple « bidon ». Même si c’est dur et que tu me manques encore, c’est la seule vérité à encaisser, à prendre en compte.

J’y arriverai, je ne resterai pas bloquée sur toi, bientôt j’en rigolerai et ça ne me fera plus rien et je serai de nouveau heureuse de la vie et de ce qu’elle peut arriver. Tu n’auras plus mon cœur, ma tête, et sûrement plus ma haine.

Ainsi soit-il.

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.