Lettre à l’homme qui ne m’a pas traitée comme une priorité

Trouver les bons mots pour écrire une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Cher toi, toi qui te reconnaîtras sûrement…

Je reviens toujours avec la même histoire, comme s’il n’y en avait qu’une qui tournait en boucle dans ma vie. C’est comme si avec les mecs, j’avais toujours la poisse, car je tombe à chaque fois sur quelqu’un qui n’en vaut pas la peine.

Et toi, tu n’étais finalement qu’un parmi d’autres. Tu n’étais qu’un numéro, un de plus, incapable de me traitait comme une priorité. Tout le monde était plus important que moi à tes yeux. J’ai toujours été la deuxième option, celle dont tu avais besoin quand personne n’était là pour te réconforter. Celle que tu appelais quand tu avais soudain envie de faire l’amour, celle sur qui tu pouvais toujours compter.

Tu as très vite compris à quel point je t’aimais, et tu m’as pris pour acquise

Tu n’as jamais apprécié mon amour à sa juste valeur. Je t’ai aimé comme je n’avais jamais aimé auparavant, de tout mon coeur, de toute mon âme, mais tu n’as jamais su me le rendre.

J’étais folle amoureuse de toi et toi, tu n’étais qu’un mec qui voulait obtenir ce qu’il voulait quand il le voulait puis s’effacer par la suite. Tu ne voulais pas t’engager. Tu ne voulais pas que notre amour dure, tu n’as jamais voulu qu’on dise que l’on était un couple. Et tu ne peux imaginer combien cela m’a blessée.

Ca m’a fait mal comme ça aurait fait mal à n’importe qui d’autre dont on bafoue l’amour. Et quand j’ai voulu te faire part de tout ça, tu m’as dit que notre relation était magique et que tu ne voulais pas lui coller d’étiquette. Et moi, j’ai acquicé.

Tu as réussi à trouver un moyen d’atteindre mon coeur et tu l’as brisé en morceaux.

Tu ne m’as jamais demandé ce que je ressentais, tu t’es toujours focalisé sur tes besoins. Tu as été mon bourreau pendant des années. Mais je suis aussi fautive car j’étais incapable de te laisser partir. Je pensais naïvement que mon amour finirait par te rendre différent, que tu changerais. Maintenant je réalise à quel point j’ai été stupide.

J’étais stupide parce que j’étais aveuglé par mon amour pour toi sans réaliser que ce tu ressentais pour moi n’était autre que de l’indifférence.

Si tu avais voulu me quitter, je t’aurais laissé partir. Mais non, c’était plus pratique de m’avoir près de toi et de pouvoir profiter de moi quand tu le désirais.

Et moi, j’ai tout accepté. J’ai passé tant de nuits à me demander ce que j’avais fait de mal ! Je pensais que j’étais la raison pour laquelle notre relation n’avait pas fonctionné. J’ai pensé que je devais changer, m’améliorer.

Mais la vérité, c’est que je n’avais rien à changer car j’étais la meilleure petite amie que tu n’auras jamais plus.

Maintenant que je peux penser à nous sans avoir mal, maintenant que tu n’es plus un passé douloureux pour moi, j’ai appris des leçons importantes. J’ai appris que je ne devrai jamais plus me contenter de moins que ce que je mérite !

J’ai appris à m’aimer en premier lieu. Et je ne laisserai plus jamais un homme jouer avec mes émotions comme tu l’as fait. C’est arrivé une fois et cela ne se reproduira plus.

Je mérite quelqu’un qui m’aime, qui m’aime vraiment et me traite comme une priorité.

Dommage pour toi, cet homme, ce n’est clairement pas toi !

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire