Ne laissez personne être une priorité dans votre vie quand vous n’êtes qu’une option dans la sienne

Ne laissez personne être une priorité dans votre vie quand vous n’êtes qu’une option dans la sienne. Une personne pour qui vous comptez, qui tient à vous, qui vous aime aura toujours du temps pour vous. Si elle n’a jamais le temps de vous voir, c’est qu’elle n’en a pas envie, ou bien qu’elle a d’autres priorités qui l’intéressent davantage. Alors, ne laissez personne vous utiliser, vous blesser ou vous mentir. Il y a toujours une place réservée dans son planning pour une personne qu’on a envie de voir, avec laquelle on a envie de parler ou pour laquelle on s’inquiète. C’est une chose logique, normale, saine. C’est un des principes de base de la bienveillance et de l’amour. Être là pour ses proches, ce n’est pas un effort, c’est une envie, un réflexe. Si cela n’est pas réciproque, alors que c’est que la relation ne fonctionne pas correctement. Surtout si cela vous fait du mal. Il faut apprendre à se détacher des relations de ce genre qui font plus de mal que de bien.

Ne laissez personne être une priorité dans votre vie quand vous n’êtes qu’une option dans la sienne :

« Ne me dis pas que tu n’as pas le temps, dis-moi plutôt que tu as d’autres priorités »

Plus le temps passe, plus on vieillit et plus on a des choses à faire, à assumer, c’est une réalité. Mais il ne faut pas se cacher derrière ses obligations essentiellement matérielles. Si en effet la vie peut nous compliquer la tâche, il faut connaître et garder à l’esprit quelles sont les priorités.

En nous empêchant d’accorder assez de temps et de faire suffisamment de place aux personnes qu’on aime,  on risque de se retrouver dans un schéma inextricable. Et de blesser ceux qui comptent vraiment.

Alors oui, d’autres occupations nous envahissent, qui nous volent presque la totalité du temps libre dont on dispose. Mais pour autant, il est faux de dire qu’on n’a pas le temps. Comme on dit, « quand on veut on peut », et dans le cas des relations que l’on entretient avec les autres, ce postulat est important. Entre accorder du temps à des activités et trouver du temps pour les gens qu’on aime, la question du choix ne devrait même pas se poser.

Ne laissez personne être une priorité dans votre vie quand vous n’êtes qu’une option dans la sienne :

« Suis-moi, je te fuis, fuis-moi, je te suis ? »

L’attention des autres ne se quémande pas, on ne supplie pas un proche, un ami, son amoureux, de nous accorder du temps. Ce n’est pas acceptable ni pour l’estime de soi, ni pour la relation qu’on entretient avec l’autre. Si cela se passe ainsi, c’est qu’on s’est rendu trop disponible. Que la relation fonctionne à sens unique et qu’on a sûrement refusé de le voir. D’où l’importance de s’entourer des bonnes personnes dans la vie !

Alors oui, avec le temps, il faut apprendre à organiser son temps libre en composant avec les études, le travail, les enfants, les responsabilités et les soucis en tout genre. C’est la raison pour laquelle certains affirment que la vie est une accumulation de priorités ainsi que d’options de second plan.

Quand on classe mentalement ses relations en priorités ou en options, on quantifie et on qualifie d’un certain niveau d’importance la valeur qu’on accorde aux personnes de notre cercle.

En être « victime », c’est douloureux à vivre. Par conséquent, ouvrez les yeux aussi grands que vous le pouvez. Si vous vous rendez compte qu’on ne vous accorde pas la valeur que vous méritez, ne la quémandez pas. Mendier de l’attention, c’est quelque chose que personne ne mérite.

Ne laissez personne être une priorité dans votre vie quand vous n’êtes qu’une option dans la sienne :

N’acceptez plus d’être en attente

Si vous vous trouvez dans une situation où vous donnez 100% de vous-même pour une relation qui doit être réciproque et qui ne l’est pas, c’est qu’il y a un problème. Peut-être est-ce le moment de voir que derrière le manque de temps, il y a des excuses et peu d’intérêt.

Généralement, c’est douloureux et décevant, mais il est plus sain de résoudre ce déséquilibre que de continuer à le maintenir.

Finalement, l’union de deux personnes, qu’elle soit familiale, amicale ou amoureuse est un contrat, où donner est gratifiant mais où recevoir est aussi nécessaire. L’un ne va pas sans l’autre, et il ne faut pas accepter d’être toujours en attente, mis de côté, utilisé. Se sentir dévalorisé et voir à cause de certaines personnes sa confiance en soi descendre en flèche. Surtout pas.

J’ai appris qu’on ne manque pas à ceux qui ne nous cherchent pas, et que ceux à qui on ne manque pas ne nous aiment pas. La vie décide de qui entre dans notre existence, mais nous décidons qui y reste. La vérité fait mal une seule fois, et le mensonge fait mal pour toujours. Alors, valorisez ceux qui vous valorisent, et ne faites pas une priorité des personnes pour qui vous n’êtes qu’une option.

Comment peut-on savoir si l’autre fait de nous une priorité dans sa vie ?

Il est facile de voir à certains comportements répétés de comprendre si l’autre n’a pas envie de partager ne serait-ce qu’une petite partie de son temps avec nous.

Sa motivation se base sur le fait qu’il nous voit comme une possibilité, et pas comme une certitude. Dîtes-vous que vous méritez d’être un plan prioritaire, pas une option quand les plans initiaux tombent à l’eau, pas un plan B, par dépit, faute de mieux. 

On a toutes eu des personnes qui sont passées dans notre vie (un proche, un ami, un amoureux), qu’on a sans hésiter considérés comme une priorité. Mais qui, eux, à un moment donné, nous ont mis de côté. Et ce, sans que l’on comprenne pourquoi, sans que la raison nous soit explicitement dite.

Alors  il se peut que quelque chose se soit passé : dispute, déception, désaccord, tension. Cela a peut-être créer une distance, et si c’est le cas, le mieux, c’est d’en parler.

Si vous l’avez déjà fait, que vous avez cherché à comprendre et que le manque d’intérêt de l’autre envers vous et le fait d’entretenir la relation qui vous lie empire, alors stoppez tout. Vous avez fait ce qu’il fallait en vous remettant en question et en cherchant à comprendre.

Ne prenez pas la responsabilité d’une situation qui n’est pas de votre fait, ne culpabilisez pas pour rien. Arrêtez de  vous remettre en question encore et encore en vain. N’oubliez pas que l’amour-propre prime, qu’il ne s’agit pas d’ego mal placé et qu’il est toujours temps de s’aimer soi-même.

Ne laissez personne être une priorité dans votre vie quand vous n’êtes qu’une option dans la sienne :

Être libre et véritablement aimé(e), c’est savoir choisir

Quand quelqu’un nous considère comme une option de second plan dans sa vie, comme le plan B que personne n’aime être, mais que nous laissons faire, il résulte que ce choix nous a placé(e) au second plan dans la vie de cette personne.

Ce qu’il faut faire ? Choisir librement ce qu’on veut partager de nous et avec qui le faire. Et si quelqu’un nous veut dans sa vie, il nous y fera une place sans que nous n’ayons besoin de quémander une attention, d’attendre, de lutter pour cela. La réciprocité est la base de toute relation saine et sincère. Alors il ne faut jamais donner à une personne qui prend sans donner en retour, qui nous ignore.

Même si ça fait mal, on ne peut pas obliger les autres à nous répondre comme on le voudrait, de même qu‘on ne peut pas non plus sacrifier notre dignité et notre amour-propre au profit de l’égoïsme de cette personne. L’affection inégale qui ne va que dans un sens ne nous conduira qu’à une fausse réalité pleine d’un espoir inutile, pour une relation qui a un avenir hautement improbable.

On dispose tous de cette liberté de choix. Bien choisir qui on veut garder dans sa vie est important. Ce « tri » permet de penser à ceux qui nous ont choisis dans la leur. Il faut valoriser ceux qui nous montrent qu’ils veulent demeurer à nos côtés.

Cultiver des relations saines, honnêtes et réciproques permet de maintenir une estime de soi équilibrée et de savoir sur qui on peut compter.

Ne jamais considérer une personne comme une option, faire de chaque relation privilégiée une priorité est le meilleur moyen pour être bien entouré(e).

 

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire