Lettre d’ultimatum pour faire réagir un homme : Une lettre pleine de poigne et de sincérité

Trouver les bons mots pour écrire une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Je remercie Rebecca d’avoir partagé avec nous le mail d’ultimatum qu’elle a envoyé à son « homme » pour le faire réagir suite à son non-engagement. Une lettre pleine de poigne qui transpire la sincérité !

Lettre d’ultimatum pour faire réagir un homme :

Objet : Et maintenant?

Hello,

Quand on s’est revus en Janvier, je ne voulais plus craquer. Impossible avec toi, je n’y arrive pas…

Tu te doutes que si je t’envoie ce mail, ce n’est pas pour te raconter mon weekend. Tu vas vite comprendre…

J’ai donc décidé de me protéger, en me fixant une deadline.

Cela consistait à profiter, jusqu’à cette date en me disant que depuis tout ce temps ça ne pouvait plus continuer comme ça, pour mon bien-être, mon équilibre, et mon self-estime.

(A un moment je me suis dit que je devais avoir un tellement gros défaut, mais pas du tout. Je déchire tellement comme meuf et je ne devrais même pas en douter, je suis belle, intelligente, gentille, bienveillante, marrante et tellement pleine d’autres qualités mais ce n’est pas le sujet !)

Cette date j’ai réussi à la respecter, C’était le 1er Avril.

N’ayant plus de tes nouvelles, j’avais effacé ton numéro pour ne plus céder à la tentation. Mais tu as craqué et j’ai été incapable de résister.

On y est, à ce moment où je n’ai plus rien à perdre. J’aurais pu te donner les règles du jeu, je sais … Mais je ne pense pas que ça change quoi que ce soit.

T’écrire tout ça n’est clairement pas facile pour moi, et égoïstement j’espère que la lecture le sera tout autant pour toi.

Après notre petite discussion de Mercredi, il serait clairement malsain de continuer à se voir comme si de rien était. Et je pourrais répondre à cette petite discussion la même chose que toi : « Tu me connais…. Tu sais ce que JE veux…», tu me connais très bien toi aussi.

Et tes « Je ne suis pas un mec bien, tu me connais blablabla…. », l’autoflagellation ça ne marche plus…. Ça va bien !  Faut arrêter de se trouver des excuses.

Personne n’est parfait. Ni toi ni moi.

Ce n’est pas qui tu es, ou ce que tu es. Mais TOI, qu’est-ce que tu veux ? Tu n’en parles jamais.

Tu essaies de tous contrôler tout le temps (en plus tu n’y arrives même pas… :p) en te donnant des excuses de ce style pour te protéger. De quoi ??? Tu ne me dis jamais ce que ça te fait à toi !

Je n’ai aucun doute sur le fait que quelque part tu en souffres, au vu de notre conversation de mercredi qui t’a clairement sortie de ta zone de confort.

Tu as peur qu’on te prenne ta liberté ? Je ne te la prendrai pas.

T’es pas quelqu’un de bien ? Ce n’est pas l’image que j’ai de toi .

Mais est-ce que toi tu veux que j’aie cette image de toi ?

T’as peur de l’engagement ? Essayer ce n’est pas s’engager. Vivre un truc que ça aboutisse ou non !!  Mais arrêter de se mettre des obstacles et de se fermer.

Tu peux me dire tout ce que tu veux, quelque part tes actes trahissent ta pensée, malgré le fait qu’on mette de la distance.

Même quand j’y arrive (et je pense être la plus faible) … Tu finis toujours par réapparaître… Par besoin ? Par manque ? Par habitude ? Par confort ?

Si tu ne tenais pas à moi, tu ne serais plus là.

A moins que tu sois si égoïste que ça et que je ne sois qu’un pion dans ta vie ? Un passe-temps ?

J’ai voulu arrêter de te voir souvent, mais il y a toujours un moment où tu me manques.

Je me dis parfois qu’il y a un truc particulier entre nous, une attirance physique et intellectuelle. Je te fais totalement confiance, je suis bien quand je suis avec toi, tu me poses et ça j’adore…. Tu dégages ce truc serein, qui ne fait pas du tout partie de moi.

Et moi… Je te fais quoi ?

On a quand même passé quelques moments de bonheur qui étaient vraiment mais vraiment très cool !

La Normandie, ce weekend d’opulence, de rire et de bonheur.

Le soir où on a fait le risotto à la truffe je crois que c’était trop bien. Tout était bon, le dîner, l’intimité, le réveil … Tout.

Quand tu poses ta tête entre mes seins et que je te fais des papouilles.

Si on continue comme ça, un jour l’un de nous enverra un message pour se voir et il recevra « Hello, pas possible j’ai rencontré quelqu’un. Merci au revoir.» (en ajoutant la petite pointe dans le ventre quand t’as les boules). Cette phrase peut exister, et est la preuve que nous ne pas sommes liés simplement par l’amitié. Faut arrêter de se voiler la face.

Je n’ai pas envie de me réveiller dans 2 ans et d’être toujours au même stade.

Continuer de se voir dans ces conditions serait totalement contradictoire avec ce à quoi j’aspire pour ma vie.

Je pourrais être prête à beaucoup pour toi, et je pense que tu en es totalement conscient !

Je t’écris aujourd’hui parce que quelque part ça m’empêche d’avancer. Tu es toujours dans un coin de ma tête.

Aujourd’hui je suis prête à tenter le tout pour le tout parce que de toute façon je n’ai rien à perdre. La finalité sera la même qu’aujourd’hui, et ça me fait mal parce que je tiens à toi.

Mais à un moment on doit regarder devant. Ensemble ou chacun de son côté.

Cela consistera à effacer ton numéro, te bloquer et te demander d’en faire de même. La tentation ne doit plus exister.

Rien que cette idée que tu deviennes inexistant dans ma vie me serre le bide, mais je n’ai plus envie de ça comme ça… J’ai envie d’essayer (ne pas essayer est une telle frustration…)  ou d’avancer.

Si maintenant tu es prêt à me perdre et à me faire sortir totalement de ta vie.  J’accepterais…

Cette décision sera irréversible.

Pose-toi les bonnes questions.

Je ne veux plus rester comme ça… Et TU en auras fait le choix. Donc tu devras respecter les miens, en supprimant tout (j’insiste là-dessus).

Je pense juste qu’une vie sans risque ne vaut pas la peine d’être vécue, rester dans son petit confort n’a jamais fait avancer personne. Clairement là, j’en suis sortie.

Dans ce mail, je t’ai fait tomber toutes mes barrières, je n’aurais pu être plus sincère.

Je t’embrasse.

Rebecca

Des lecteurs ont réagi

Cet article a suscité des réactions puisque 3 lecteurs ont laissé un commentaire. Vous aussi, participez à la conversation, partagez votre point de vue, votre accord, votre désaccord dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

⮯ Vers les commentaires

3 réflexions au sujet de “Lettre d’ultimatum pour faire réagir un homme : Une lettre pleine de poigne et de sincérité”

  1. Extraordinaire ! Rebecca parviens à lui montrer à la fois qu’elle tiens à lui et qu’elle est prête à risquer leur relation pour avancer. On sent un beau dynamisme, plein de courage et de bienveillance.. Il faut que ça bouge ! J’ai le même soucis, et je ne comprends vraiment pas ses chenapans décidément longs à la détente.. Hey, partant pour une belle aventure ? Ose!.. De mon côté je crois que je ne suis pas assez bien pour lui mais qu’il me garde quand même^^.. C’est horrible à dire parce qu’il m’apporte tant!

    Répondre
  2. Merci pour cette lettre, plein d’émotions et qui résonne tellement en moi.
    Je vais, aujourd’hui, laisser une toute dernière chance à l’homme que j’aime depuis 5 ans et qui ne veut pas s’engager, car tellement bien dans sa petite zone de confort.
    N’y tenant plus, j’ai tout arrêté mais suis restée une amie à qui il confie ses difficultés, … Et maintenant, il me dit qu’il veut à nouveau me revoir et nous donner une chance. Il réalise que le temps est précieux. J’espère ne pas me tromper en lui donnant cette chance. C’est donc avec l’aide de vos remarques que je lui ai écrit une lettre que je lui remettrai ce soir … Nous verrons. Merci encore pour ce partage édifiant.

    Répondre
    • Très touchée par cette mettre et votre tentative. Je suis dans une situation semblable, amoureuse d’un homme qui reste dans son confort, pour ses enfants.
      Ces actes, ces yeux prouvent ses sentiments mais la situation n’avance pas.
      Lui avez vous donné cette lettre ?
      Que c’est il passé ?
      Merci

      Répondre

Laisser un commentaire