Lettre à toi que je croyais être l’homme de ma vie

5 modèles de lettres de rupture inédites

Vous ne trouvez pas les mots pour écrire une lettre de rupture. Inspirez-vous de ces 5 modèles inédits.

Vous êtes tombée éperdument amoureuse d’un homme et très vite, vous avez vu en lui celui qui pouvait être l’homme de votre vie. En tout cas c’est ce que vous pensiez. Amoureuse, vous vous êtes projetée dans vos sentiments, dans cette relation, voulant vivre une superbe histoire d’amour et construire un avenir ensemble. Votre couple, vous vouliez y croire, cet homme vous lui faisiez confiance, vos sentiments étaient sincères et profonds. Hélas vous êtes tombée de votre nuage. Il vous a trahie ? Quittée ? Quoi qu’il en soit aujourd’hui, c’est fini entre vous. Vous souffrez mais pour tourner la page définitivement, vous éprouvez le besoin de vider votre sac et de lui dire tout ce que vous avez sur le cœur. Lettre à toi que je croyais être l’homme de ma vie, en voici un exemple duquel vous inspirez. 

Lettre à toi que je croyais être l’homme de ma vie 

Lettre à toi que je croyais être l'homme de ma vie

« Cette lettre, je ne sais pas si je te l’enverrais. Mais peu importe, j’ai besoin de coucher sur le papier mes émotions et mes pensées, celles qui me relient encore à nous.

Nous… Y en a-t-il seulement eu un ? Avons-nous vraiment existé toi et moi comme couple ? J’en suis venue à me poser la question. 

Si je ne veux avoir aucun regret et ne nourrir aucune rancœur inutile relative à mon passé, souhaitant avancer coûte que coûte, je dois néanmoins admettre que je ne sais plus ce qu’il y avait de vrai en toi. 

As-tu été sincère avec moi, parfois, souvent, jamais ? Quand tu me regardais, m’embrassais, me disais des mots d’amour ? À quel moment tout cela n’est devenu que des fausses promesses, des mensonges, des paroles en l’air sans valeur ?

Je me suis repassée en boucle le film de notre histoire. Je la croyais si belle, si romantique, si passionnée aussi mais surtout sincère. Ai-je été si naïve ?

Lire aussi : Est-ce l’homme de ma vie ? Signes qui prouvent que c’est l’homme de votre vie

Nous avons partagé des instants, des confidences, des envies. Des baisers, des mots, des caresses. Notre intimité. Pour moi, c’était spécial, à part, unique. Ça comptait. 

Nous avons parlé de nos rêves, de notre avenir. Je n’ai rien inventé. Ces projets évoqués, ils existaient entre nous. Ils auraient dû définir notre futur commun. Mais tu en as décidé autrement. Tu choisi une autre voie, un autre choix, une autre femme ?

Pourquoi dire tant de choses si ton cœur ne le ressentait pas ? Pourquoi faire tant de promesses si ta tête ne le pensait pas ? Comment croire encore aux promesses en amour ? Et enfin pourquoi être avec moi si tu savais pertinemment que je n’étais pas celle faite pour toi ?

Tu m’as laissée nourrir notre couple de mes sentiments, l’abreuver de mes envies. Tu m’as laissée y croire, rêver, espérer, me projeter… En vain…

Lire aussi : J’attends l’homme de ma vie : Je ne t’attends pas, je t’espère

Lettre à celui que je croyais être l’homme de ma vie 

Je crois que ce qui est plus douloureux encore que cet amour perdu, ce sont ces espoirs inutiles que j’ai cultivés. Oui, tu m’as laissée y croire, espérer, me projeter, imaginer que toi et moi, nous allions avancer longtemps ensemble. Main dans la main, sur le même chemin…

S’il est impossible de savoir à l’avance ce que l’avenir nous réserve exactement, en amour, il y a des choses qui ne dépendent que de nous. On ne parle pas de sentiments, on ne s’engage pas dans une relation alors que la sincérité n’est pas là.

Je ne comprends pas et je sais que je ne comprendrai jamais comment tu as pu agir ainsi. Cacher la vérité, faire semblant, ne rien assumer, c’est d’une lâcheté sans nom. Crois-moi, j’aurais préféré que tu me dises la vérité même maladroitement, même abruptement.

Quitte à souffrir, j’aurais préféré avoir mal face à ton honnêteté enfin retrouvée et non pas face à tes mensonges. J’aurais au moins eu l’impression que tu me respectais.

Là, il n’en est rien. Tu t’es enfoncé dans tes mensonges, dans cette quasi double vie et tu m’as laissée sombrer en connaissance de cause. Qui peut faire ça ? Quel homme digne de ce nom manque à ce point de tact, de respect, d’honnêteté ? Aucun, un homme ne fait pas ça. Être un homme, ce n’est pas ça.

Lire aussi : Lettre d’amour impossible : tu es l’homme de ma vie mais notre amour est impossible

Tu m’as déçue, trahie, blessée. J’aurais eu mal, évidemment car je t’aimais, mais si tu m’avais quittée comme je le méritais, la souffrance ne se serait pas accompagnée d’une telle remise en question. Par ta faute…

Aujourd’hui, enfin j’ai compris que je ne suis responsable ni de ta lâcheté ni de tes manquements. Toi seul en portes le fardeau sur les épaules. Je crois au karma et je sais que le mal qu’on fait, on le paie un jour.

Si je ne veux pas nourrir de rancœurs ni de rancune trop forte à ton égard, j’admets par contre que j’espère que la vie se chargera de te faire comprendre à sa façon, que tu as mal agi. Je lui laisse ce rôle, j’ai confiance.

Pour ma part, j’ai retrouvé ma confiance en moi, ma force, mon équilibre et ma sérénité pour avancer sur mon propre chemin.

Et je sais que je peux me regarder dans le miroir sans remords ni regret, car je n’ai rien à me reprocher. Je range note histoire dans ma boite à souvenirs, je ne la renie pas, mais tu fais partie de mon passé, et c’est vers mon avenir plein de promesses que je me tourne désormais. »

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire