Contraception pour homme : Où en sommes-nous ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

La contraception a toujours été un point important abordé au sein du couple ! Toujours utilisée par la femme, elle tend aujourd’hui à pouvoir être utilisée par l’homme ! Contraception pour homme : Où en sommes-nous ?

L’avancée de la Science

La contraception masculine

Il existe à ce jour, 3 types de contraceptions masculine : les préservatifs, la vasectomie et la pilule masculine. Pour les femmes on a la pilule, le stérilet, l’implat, l’anneau vaginal et le préservatif féminin !

Le préservatif empêche le passage des spermatozoïdes dans le vagin (il ne peut donc y avoir de fécondation). La vasectomie, qui est irréversible (vous ne pourrez plus avoir des enfants après cela) consiste à couper les conduits qui permettent l’éjection des spermatozoïdes. A base d’hormones, La pilule masculine, apparue récemment mais toujours en période de test, empêche la maturation des spermatozoïdes, pour éviter une fécondation.

Sur la pilule contraceptive pour les hommes, où en sommes-nous ?

Depuis une trentaine d’années, des scientifiques travaillent sur l’élaboration d’une pilule contraceptive masculine, avec des résultats plus ou moins concluants. Des chercheurs de l’Université de Munich ont publié une étude le 27 octobre 2016 en montrant des résultats tout à fait spectaculaires ! Le moyen contraceptif a été efficace dans 96% des cas ! L’étude a été portée sur 274 volontaires pendant 24 semaines. Seulement 4 grossesses se sont déclarées, ce qui représente un taux d’efficacité similaire aux pilules contraceptives utilisées par les femmes. 

Cependant, certains effets secondaires restent à résoudre. L’acné a été l’effet indésirable le plus rapporté chez 46% des participants (ah oui ? Et bien chez nous, les femmes, aussi la pilule a cet effet !) 39% ont constaté une perte de libido,  (ah oui ? Et bien chez nous aussi, les femmes, on constate cet effet !) 16%ont ressentis des douleurs musculaires, et un quart des volontaires ont ressenti des douleurs « au site d’injection ».

1 volontaire sur 5 a constaté des troubles de l’humeur et 16% des troubles affectifs. Néanmoins, à la fin de l’essai, « plus de 75% des participants ont annoncé être disposés à continuer la prise de ce moyen contraceptif ». Les chercheurs continuent leurs efforts sur la pilule contraceptive masculine et espèrent qu’elle sera bientôt utilisable par le grand public.

Des chercheurs américains espèrent que « le gel injectable dans le pénis » (en ce moment toujours en période de test) verra le jour en 2018, et des chercheurs au Royaume-Uni de l’Université de Wolverhampton espèrent qu’en 2021, un « spray nasal immobilisant les spermatozoïdes » pour qu’ils n’atteignent pas l’ovule soit utilisable.

Sera t-elle facilement adoptée par les hommes ?

Les hommes ne se sentent pas concernés par la contraception

D’après des constats de gynécologues, il y a aujourd’hui encore peu d’hommes qui accompagnent leur partenaire lors d’une IVG. Celle-ci peut être vécue difficilement en fonction de la sensibilité psychologique des femmes et de l’opération (médicamenteuse ou surtout chirurgicale). « La contraception n’est pas que l’affaire de la femme, c’est l’affaire du couple » dit un gynécologue. Les hommes, souvent attendus au rendez-vous avec leur partenaire, ne sont généralement pas présents. Ceci est probablement dû à un sentiment de peur et au fait qu’ils ne se sentent malheureusement pas assez concerné. « Avant de considérer la contraception masculine, il faudrait au préalable que les hommes se sentent davantage concernés par la contraception« .

Atteinte à la virilité

La contraception masculine soulève des questionnements ainsi que des peurs chez les hommes. Peur que cela affecte leur érection ou leurs bijoux de famille, qui sont imagées par la société masculine comme un signe de puissance et de virilité (pour eux). C’est notamment pour cette raison, que la contraception masculine pourrait mettre du temps avant d’être ne serait-ce qu’un peu utilisée voire complètement généralisée (on a le droit de rêver un peu non ? :)).

Problèmes de moeurs et de société

Il faut du temps pour que la société accepte et généralise des innovations, notamment celles qui bouleversent leurs schémas de croyances. Il faudra du temps pour que les êtres humains acceptent les robots humanoïdes et la contraception masculine.

Il reste un espoir…

Nous espérons qu’un jour nous pourrons contredire tout ce qui a été écrit dans cet article et nous croisons les doigts pour que la contraception masculine soit plus utilisée dans le monde, ou du moins que la contraception devienne un point central non négligé par les hommes. L’éducation, l’évolution de la société et l’ouverture d’esprit sont des éléments importants pour qu’une innovation soit acceptée et généralisée.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire