L’impact d’une rupture amoureuse sur le cerveau

Ebook : Surmonter une rupture amoureuse

Vous venez de vivre une rupture et votre moral est au plus bas ? Vous voulez oublier votre ex et passer à autre chose ?

Une rupture peut causer bien des séquelles… Découvrez notre article sur l’impact d’une rupture amoureuse sur le cerveau !

L’étude

Beaucoup d’études ont porté sur le comportement du cerveau suite à une rupture avec l’être le plus cher. Les résultats ont montré que le cerveau était directement impacté en raison de l’activation de systèmes neuronaux contradictoires, et ils auraient trouvé que les réactions du cerveau sont les mêmes bien qu’inversées, que lorsqu’on est amoureux ou que l’on traverse une rupture.

Que se passe t-il dans votre cerveau après une rupture ?

Après une rupture, on passe par plusieurs étapes pour faire le deuil : tristesse, déni, colère, puis enfin acceptation. Certaines personnes peuvent aussi passer par la dépression. C’est en fonction du temps passé dans ces différentes étapes, que le temps de faire le deuil de la rupture peut varier pour tout à chacun. Le cerveau passe par ces différentes étapes et fait de son mieux pour vous permettre de remonter la pente ! Mais que se passe t-il dans notre cerveau lors d’une rupture ?

1/ Des récompenses pour assouvir votre dépendance

Premièrement, une rupture met en place une certaine forme d’obsession. Chaque objet, lieu, musique ou même odeur vous rappellera votre ex et ils feront office pour votre cerveau de récompense. Je m’explique : qu’importe le temps que vous avez passé avec votre ex chéri(e), que cela se compte en mois ou en années, le cerveau, lui, fonctionnera de la même manière suite à votre rupture. Telle une drogue, il a été dépendant de quelqu’un et souhaite la combler à nouveau au plus vite. Des connexions nerveuses relient deux groupes de neurones entre eux : l’un dans l’aire tegmentale ventrale et l’autre dans le noyau accumbens. Ces parties du cerveau s’illuminent lorsqu’à l’aide d’une IRM, les scientifiques ont demandé à des amoureux de regarder la photo de leur conjoint ou conjointe. Puis, il se trouve que ces parties sont aussi directement touchées dans la dépendance à la cocaïne et à la nicotine. Ce qui montre bien que la dépendance amoureuse existe et qu’elle n’est pas à prendre à la légère

Préc.1 / 4
 

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire