Vacances maman solo sans voiture : Comment faire ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Les premières vacances en mode maman solo ne sont jamais évidentes. Des dizaines de questions viennent se bousculer sur l’organisation, le budget, l’endroit où aller. Quand on devient parent solo, maman ou papa, il faut se définir différemment, avec les nouveaux codes de cette famille monoparentale. Et cela peut demander un peu de temps pour l’appréhender. Et également de l’organisation. Partir en vacances avec ses enfants est une bonne chose pour une maman solo, car les moments de détente et de loisirs doivent être conservés. Parmi les questions pragmatiques qui peuvent se poser au sujet des vacances, il y a celle du transport. Et elle se pose d’autant plus si vous n’avez pas de voiture pour vous déplacer. Est-ce votre cas ? Sans voiture mais avec le permis de conduire, ou sans permis non plus ? Vacances maman solo avec ses enfants et sans voiture : Comment faire ? Comment partir et où ? Maman solo comment s’organiser ?

Vacances maman solo sans voiture : Comment faire ?

Sans voiture mais avec le permis de conduire

Si vous avez le permis, il existe des solutions. Peut-être que vous n’êtes pas véhiculée parce que vivant en ville, une voiture au quotidien ne vous sert pas à grand-chose ou vous revient trop cher. Vous êtes peut-être partisane des transports en commun, ne supportant pas la pollution et les embouteillages. Enfin, il est également possible que vous n’ayez pas les moyens d’en avoir une. Quelle que soit la raison, pour la période des vacances, vous pouvez opter pour une de ces solutions :

Louer une voiture

On ne compte plus les agences de location de véhicules, que ce soit à la journée ou pour une période plus longue. Selon votre budget, votre destination, et si vous n’éprouvez aucune crainte à l’idée de prendre le volant, cette solution est la plus simple si vous voulez partir en vacances en toute autonomie.

Emprunter une voiture à un proche

L’autre solution réside dans le fait de demander à un proche de vous prêter sa voiture le temps de vos vacances s’il ne s’en sert pas. Vos parents, un frère ou une sœur, votre meilleure amie ? Pour cela, la chose à faire avant est de contacter son assurance pour voir les modalités afin de vous y ajouter en conductrice occasionnelle selon les termes de son contrat d’assurance automobile.

Partir en covoiturage avec des proches

Enfin, vous pouvez choisir de partir en vacances en famille ou avec des amis et ainsi de profiter de leur voiture. Si vous partez avec une amie, peut-être maman solo elle aussi, vous pourrez ainsi alterner celle qui prend le volant. Vous pouvez rendre le même service si vous partez en vacances en famille avec vos parents, ou vos frères et sœurs.

Vacances maman solo sans voiture ni permis de conduire

Vous n’avez ni l’un ni l’autre et vraiment l’envie de partir seule avec vos enfants pour ces vacances, cela vous tient à cœur. Dans ce cas, il y a plein d’autres possibilités. La voiture permet en effet une certaine indépendance et une autonomie sur place, pour vous déplacer, faire vos courses ou visiter les environs par exemple. Mais cela ne conditionne pas vos vacances pour autant. Voici les différentes formules qui s’offrent à vous.

Le covoiturage

Avec des inconnus cette fois, vous pouvez gagner votre destination de vacances en passant par une plateforme de covoiturage sur internet afin de trouver le conducteur ou la conductrice qui part de votre ville vers votre lieu de vacances. A vous de choisir sur place l’hébergement qui vous offrira tout ce qu’il faut accessible à pied.

En bus

Une autre solution peut être de prendre le bus. Renseignez-vous auprès des gares routières les plus proches de chez vous afin de voir quel trajet est envisageable par ce moyen de transport. C’est ce qui conditionnera le choix de votre destination.

En train/TGV

C’est le moyen de transport en commun très utilisé par les familles sans voiture pour se déplacer. Là aussi, renseignez-vous sur les itinéraires et les changements au départ de votre ville pour savoir où il vous est possible d’aller. Avec le TGV, les trains couchette, mais également les cartes de réduction existantes pour les enfants et les familles, vous devriez trouver facilement par ce biais un moyen adapté pour partir avec vos enfants. En plus, les enfants peuvent plus facilement s’y occuper que dans une voiture car ils ne sont pas bloqués par une ceinture et un siège-auto. Sur place, il y a souvent dans les gares des bus, navettes ou taxis s’il vous reste quelques kilomètres à faire jusqu’à votre location de vacances.

Lire aussi : Charge mentale et solitude affective : la réalité des parents solos ?

A vélo

Et si vous partiez en road trip en vélo avec vos enfants ? Selon leur âge évidemment, votre condition physique aussi et si vous aimez partir à l’aventure ou avez envie de vacances au vert, voilà une formule dépaysante et déconnectée ! Ces vacances itinérantes, sur les petites routes, peuvent toutefois être très bien organisées. Préparez à l’avance votre itinéraire et les étapes avec la réservation pour les nuits dans des campings ou des petits hôtels par exemple. Un minimum de bagages, des petits-déjeuners et des diners gérés par les locations, et un pique-nique pour la pause du midi !

En croisière sur un bateau

Voilà un mode de transport particulièrement dépaysant, peu importe si vous partez loin ou si vous restez sur la Seine par exemple. Pour les marins d’eau douce, le bateau sans permis est idéal. Vous avancerez lentement, au rythme des rivières et des écluses. Si votre budget vous le permet, la croisière en mer vous plonge dans un autre univers : club de vacances installé sur un paquebot, escales de rêve, confort, détente, et déplacements quotidiens compris !

En avion

Pour les destinations plus lointaines, l’avion est le moyen le plus rapide. Toutefois, il nécessite un budget conséquent et surtout d’autres moyens de transport pour y aller et une fois arrivée sur place. A vous de voir selon votre destination l’existence et le tarif des navettes, bus, taxis ou autres transports en commun. Pour l’aller, essayez de demander à un proche de vous y conduire, vous serez plutôt encombrée entre les enfants et les bagages.

Lire aussi : Familles monoparentales, comment gérer ses premières vacances de parent solo ?

Vacances maman solo sans voiture : Comment faire ?

Vous pouvez donc choisir votre lieu de villégiature en fonction du mode de transport retenu. Mais il est également possible de ne pas prendre en compte le moyen de transport comme la condition sine qua non de vos vacances. En effet, vous pouvez tout à fait choisir un lieu de vacances qui vous permettra, sur place, de ne pas avoir à vous déplacer.

Les endroits où partir en vacances sans avoir besoin de voiture

Les campings, clubs ou villages vacances

D’accord, vous devrez au préalable choisir votre mode de transport pour vous y rendre (covoiturage, bus, train, avion) mais une fois sur place, la question de la voiture ne se posera pas. Vous aurez tout sur place pour faire vos achats, pour vous détendre, pour profiter d’animations, de la piscine, de la plage, d’excursions… Généralement bien situés, ils permettent de profiter à pied ou en vélo des environs.

Les vacances culturelles en ville

C’est un parti pris mais pourquoi ne pas choisir des vacances culturelles en ville pour jouer les touristes ? Si vous avez envie de faire découvrir à vos enfants les musées, les monuments, les restaurants, vous n’aurez pas à vous soucier de vos déplacements. Tout se fera via le réseau des transports en commun (bus, tramway, métro) selon la ville choisie. Et pour les moments détente, vous pourrez profiter des parcs et jardins, parfois de la piscine municipale ou d’un lac à proximité. L’avantage c’est que l’été, les villes sont souvent vidées de leurs habitants et il y règne un air de vacances.

Lire aussi : Budget pour des vacances d’une maman solo : comment s’organiser

Les vacances atypiques au vert

On a tendance à se dire que des vacances au vert, en pleine nature, nécessitent forcément une voiture. A la mer, à la montagne ou en rase campagne, comment faire ses courses sinon ? Si là aussi, il faudra trouver le bon mode de transport pour vous y amener, une fois sur place, le choix d’un hébergement atypique peut vous permettre de vivre en autonomie sur place ou d’utiliser un autre moyen de transport pour aller faire vos achats et visiter. Choisissez par exemple une roulotte tirée par des chevaux, un chalet ou un bungalow disposant de vélos, ou une petite île comme destination ! En Bretagne ou sur la côte Atlantique par exemple, la taille humaine de certaines îles permet de tout faire à pied ou en vélo. Sur certaines, les voitures sont d’ailleurs interdites pendant la saison estivale.

Les parcs d’attractions

Si vous ne pouvez ou ne souhaitez partir que quelques jours, ou avant tout faire plaisir à vos enfants, il existe une solution tout-en-un : le parc d’attractions. Souvent accessible grâce à un réseau de transports en commun, le parc d’attractions a le mérite de réunir au même endroit de quoi tous vous occuper sur une zone limitée. Vous pouvez y manger et même y dormir, la plupart comptant juste à côté des hôtels et même des campings, avec un système de navettes.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire