Lettre pour présenter ses condoléances : famille ou amis

Trouver les bons mots pour écrire une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Il n’est jamais facile de présenter ses condoléances. Quand un proche, qu’il soit de notre famille ou fasse partie de nos amis, connait le deuil, il a besoin de réconfort pour traverser cette épreuve. Il a besoin de savoir tout simplement qu’on est là pour lui, qu’il peut compter sur notre présence. Pour vous y aider, voici un modèle de lettre pour présenter ses condoléances : famille ou amis.

Lettre pour présenter ses condoléances : famille ou amis

Trouver les mots justes dans une lettre de condoléances est un exercice qui peut s’avérer difficile. Exprimer sa tristesse et assurer son désarroi mais également son soutien à une personne qui est en deuil est délicat. Il est évidemment préférable d’écrire soi-même une lettre de condoléances qui vienne du cœur. Rien ne vaut les expressions personnelles, surtout dans ces situations où l’on peut témoigner à la personne endeuillée tout l’amour ou l’amitié qu’on lui porte.

Lire aussi : Comment réconforter une personne qui a perdu un proche ?

Cependant, si les mots viennent à manquer, voici un modèle de lettre à personnaliser. Modèle pour vous aider à trouver l’inspiration, une tournure de phrase, le mot juste ou manquant.

Lettre pour présenter ses condoléances à un proche de sa famille ou de ses amis

« Par cette lettre, je veux t’adresser mes plus sincères condoléances. L’annonce de sa disparition m’a profondément affectée et je suis triste que tu vives cette si douloureuse épreuve. Je veux t’assurer de ma présence à tes côtés pour t’aider, même si je n’ose imaginer ce que tu dois ressentir.

Mais sache que tu n’es pas seul et que tu peux compter sur moi n’importe quand et pour tout. Si tu as besoin de parler, de te confier ou d’aide pour quoi que ce soit, à n’importe quel moment, surtout n’hésite pas. Non n’hésite pas à m’appeler, à m’envoyer un message à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Dis-moi si je peux te soulager au quotidien, t’aider dans une démarche ou juste être à tes côtés si tu ne veux pas rester seul.

Lire aussi : Le deuil de l’être aimé : comment continuer à vivre sans toi ?

Je n’ose penser au déchirement que tu ressens. Je peux juste imaginer à quel point c’est évidemment un moment très difficile pour toi et tes proches. Alors, même si c’est bien peu de choses, je suis là si je peux t’apporter un peu de réconfort.

Tu peux compter sur ma présence à tout moment.

Je ne veux pas te déranger en ces instants de peine et en même temps je n’ai pas envie de te laisser seul. Voilà pourquoi j’ai pris la décision de t’écrire cette lettre. Pour que tu saches que je suis là, que je ne suis pas loin sans pour autant t’envahir. Alors un mot de toi et j’arrive, n’en doute pas, sois sûr de cela.

L’important c’est toi et ta peine mais aussi et surtout t’aider à la surmonter et à traverser cela.

Je l’aimais beaucoup, il va terriblement nous manquer à tous. J’’ai des souvenirs merveilleux en sa présence, je me doute que les tiens sont encore plus forts.

Si tu as besoin de me parler de lui pour aller mieux, d’une oreille attentive pour partager tes souvenirs, je suis là. Si au contraire tu préfères parler de toute autre chose et te changer les idées, je serai là aussi.

Lire aussi : 10 exemples de messages de condoléances et de soutien suite à un décès

Lettre pour présenter ses condoléances : je partage ta peine

Je suis à tes côtés pour t’aider comme je le peux et surtout comme tu le souhaites à vivre ton deuil. Et, autant que possible, à le rendre moins douloureux.

En plus de cette lettre, je me permettrai de t’appeler dans quelques jours pour voir si tu as besoin d’aide. En attendant, n’hésite pas à m’appeler si tu as besoin de quoi que ce soit : garder les enfants, faire des courses, s’occuper des formalités administratives, parer au plus urgent. Afin que tu ne t’ajoutes pas de stress ou de fatigue supplémentaires.

Je te présente une nouvelle fois mes plus sincères condoléances et je t’assure de mon amitié sincère. Je pense bien à toi et je t’embrasse très fort. »

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire