Lettre à son ex : comme une bouteille à la mer

La lettre parfaite pour réupérer son Ex

Voici 5 modèles de lettres inédites pour récupérer la personne que vous aimez et savoir si elle vous aime encore

Avez-vous déjà essayé de reconquérir un ex ? Connaissez-vous cette sensation d’inachevé qui arrive parfois après une rupture ? Certaines séparations laissent une impression de gâchis, de « c’est dommage » derrière elles. Et dans ces cas-là, on peut se demander si la rupture était vraiment la bonne solution. S’il n’existe pas encore une chance, une seconde chance, de sauver son couple. Parce que, comme le dit l’adage, il vaut mieux avoir des remords que des regrets, pourquoi ne pas essayer. Comment ? En écrivant une lettre à son ex, comme une bouteille à la mer, par exemple, afin de savoir si une reconquête est possible. En exprimant ses regrets mais aussi ses sentiments, ses envies et ses espoirs, une lettre d’amour à son ex peut parfois faire toute la différence dans une entreprise de reconquête amoureuse. Voici un exemple, une lettre d’Antoine pour son ex-compagne, Anaïs.

Lettre à son ex : comme une bouteille à la mer

Anaïs,

C’est si étrange de t’écrire sans pouvoir commencer cette lettre par le petit surnom que je te donnais depuis si longtemps. Mais je comprends bien que j’en ai perdu le droit depuis notre rupture.

Je vais essayer de ne pas m’égarer au fil de cette lettre, de mes mots, afin de ne pas te perdre en route, même si j’avoue mes craintes à ce sujet.

Comment exprimer tout ce que je ressens, tout ce que mon cœur sait mais que mon cerveau a tant de mal à formuler…

Enfin, tu l’auras sûrement compris en recevant cette lettre, mon but est de t’exprimer mes regrets, mes sentiments encore forts et mes espoirs d’un avenir dans lequel nous ne serions plus séparés.

C’est en quelque sorte une bouteille à la mer que je t’envoie, même si tu en connais l’expéditeur. Une bouteille à la mer parce que je ne sais pas si mon message sera bien reçu. De quelle manière il le sera…

Je trouvais cette métaphore idéale ici car j’ai bien conscience que je ne dois pas, en t’écrivant cette lettre, cultiver de certitudes présomptueuses à ton égard.

Alors je vais essayer d’être clair et d’écrire les choses comme je les ressens, sans détour, sans fards, sans aucun filtre.

Lire aussi : Lettre de regrets d’un homme : pardon de n’avoir pas su te garder

Lettre à son ex : comme une bouteille à la mer

Tu me manques, voilà qui est dit. Et je pense à toi sans arrêt. Bien sûr, je sais que cela n’est pas suffisant pour te rassurer, te donner envie de me laisser une chance. Surtout que ces choses-là, je ne te les disais presque jamais et que c’est une des raisons de notre séparation.

Peut-être m’accorderas-tu au moins le bénéfice du doute ?

D’un côté, je comprends cette rupture mais de l’autre, je suis absolument persuadé que c’est une erreur. En tout cas, ça l’est pour moi et je regrette profondément que nous en soyons arrivés là.

La croyance selon laquelle on ne se rend compte de ce qu’on avait de précieux dans sa vie qu’une fois qu’on l’a perdu est une vérité absolue. Je t’ai perdue et je m’en mords les doigts. J’ai été un parfait idiot, je le sais maintenant. A ne pas me dévoiler, à ne rien dire, à peu montrer, à croire que je pouvais en demander autant de toi sans rien donner en retour. Recevoir sans donner, c’est égoïste et je te demande pardon.

Je croyais bêtement que le fait d’être avec toi était suffisant pour t’exprimer la force de mes sentiments amoureux.

Eh bien j’avais tort, je le comprends maintenant. Tu as cru que je ne t’aimais pas vraiment alors que j’ai juste été horriblement maladroit. Je n’ai pas su te dire les choses simplement par des mots d’amour, des petites attentions, des déclarations. Il a fallu à chaque fois que je te donne des pseudo preuves d’amour surfaites, superficielles, qui sonnaient faux.

Et je conçois très bien que cela t’ait fait douter et même que tu te sois lassée de devoir quémander le moindre mot, le moindre je t’aime, le moindre câlin. J’ai compris que tu t’adaptais à moi, que tu avais été patiente mais que je t’en avais demandé trop.

C’était totalement injuste de ma part. Bien sûr, je comprends que tu puisses penser qu’il s’agit là d’une incompatibilité amoureuse entre nous mais je t’assure qu’il n’en est rien.

Je ne veux pas te perdre par ma faute pour de mauvaises raisons, parce que je n’ai pas su te montrer l’amour que je ressens pour toi. Ce n’est pas par absence de sentiments, mais bel et bien parce que j’ai cette foutue pudeur qui m’empêche de dire ce que je ressens pourtant sincèrement. Et qui devient un blocage et donc un problème.

Mais j’ai bien conscience que ces mots, il est normal que je puisse te les offrir comme toi tu m’as ouvert ton cœur en toute confiance. Une relation doit se construire avec un équilibre à tous les niveaux.

Par cette lettre, je veux ainsi te prouver que je peux exprimer mes sentiments, que j’en suis capable. Ce n’est pas pour me déculpabiliser ou te manipuler, je te promets que non. Je suis entièrement sincère dans ma démarche et si tu me laisses une chance de te le prouver, je saurais désormais t’ouvrir mon cœur.

Mon espoir est donc que tu aies encore suffisamment d’amour pour moi pour me croire et me laisser le temps et l’opportunité de te reconquérir.

J’espère de tout mon cœur que tu accepteras de laisser une chance à notre histoire de se reconstruire sur de nouvelles bases plus saines.

Et je te promets de ne plus mettre de barrière entre tes sentiments et les miens, entre nos deux cœurs.

Si tu me le permets, je t’embrasse comme je t’aime encore, fort.

Antoine. 

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire