Parler d'Amour
“L’amour destructeur” Texte d’Océanne, 15 ans

“L’amour destructeur” Texte d’Océanne, 15 ans

Auteur

 Texte d’Océanne, 15 ans, pleine de talents. C’est une jeune fille qui traverse des moments difficiles, moments que l’on a tous vécus un jour ou l’autre en tant qu’ado et je tiens sincèrement à l’encourager. Continue d’écrire Océanne et ne te laisse pas abattre par des chagrins d’amour, tu as tout le temps pour trouver ton prince 🙂

Mais pourquoi me regardes-tu de cette manière ? Sans doute ai-je quelque chose sur le visage  pour que tu poses ton regard sur moi à longueur de temps ..

 Je me regarde alors dans les vitres du collège pour y voir mon reflet, mais je ne perçois rien d’anormal, toujours ce même visage cachant tellement de choses …

Pourquoi es-tu comme ça? Je suis s’en doute débile de penser que tu me regardes, moi, alors qu’il y a une centaine de filles dans ce bahut …

 Quand nos yeux se croisent, mon cœur s’arrête et profite de ce moment pour danser avec ton regard et quand cela se termine je baisse les yeux et je me sens conne d’être encore une fois tombée sous ton charme .

Pourquoi es-tu beau comme ça , pourquoi la nuit me protèges-tu?

Le soir …

Je ne cesse pas de voir ta jolie bouille. Tes yeux marrons clairs qui me déchirent le regard, ton air douteux, mystérieux mais, à la fois doux… Je ressens encore ta main qui frôle ma joue tous doucement, et tes lèvres qui tentent d’effleurer les miennes. A ce moment, je me recule et t’évite. Je n’aime pas tes agissements. Tu me déstabilises et cela ne me met pas à l’aise. Je n’oublierai pas ce moment. Non jamais, cette délicate image, où j’ai craqué comme une idiote .

Néanmoins ne t’imagine pas que je jouerais dans ton petit manège même si l’envie me démange .

” Ma puce tu me fais craquer”

Toi aussi tu me fais craquer. Mais je te déteste. Cette place que tu essayes de prendre dans mon cœur…

Arrête de me regarder. N’y pense même plus. Je m’effondre à chaque coup d’œil que tu déposes sur moi…

Tu me détruis, tu me rends folle tu me fais perdre la tête .

J’aurais beau te dire tout ça, tu ne m’écouteras pas, tu continueras car, tout ça t’amuse …

Tu seras là, le matin, au collège, à mes coté … Tous près.

Et ce soir encore, tu seras à nouveau présent, je me repasserai le même film dans ma tête.

Mais que cherches-tu au juste?

Océanne

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.