« Je ne t’aime plus » Un poème mélancolique de Gérard

« Je ne t’aime plus »

Je ne t’aime plus
Tu ne me regardes plus
Nous vieillirons ensemble
Comme de vieilles sangles

Attachées l’une à l’autre
Comme les Apôtres
Qui ne croient plus en Dieu
Qu’au lit sans le feu

Qu’au petit matin sans le jour
Qu’à nos mains mortes sans amour
Dans un silence infernal
Tu bois ton café je lis mon journal

J’étais ton mystère
Pour te plaire….oublié
Tu étais mon inconnue
Que j’attendais…..disparue

Je ne t’aime plus
Tu ne me regardes plus
Nous vieillirons ensemble
Comme de vieilles sangles

Anonymes et scellées
Insignifiantes et fripées
Et pourtant tu m’aimais
Et pourtant je t’aimais

Et du fond de ma mémoire
Mes longs cheveux noirs
Sur tes tâches de rousseur sur le nez
Effleuraient tes joues de bonheur…..oublié….

Même ces pauvres valises illusoires
De tes milles faux départs
Ne croient plus à tes trains
A mes va-et-vient

J’ai lu mon journal tu as fini ton café
Tu vas encore ranger ce qui est déjà rangé
Absent sans un mot
Je vais encore réparer ce vieux réchaud

Je ne t’aime plus
Tu ne me regardes plus
Nous vieillirons ensemble
Comme de vieilles sangles

Gérard  Arheix

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire