Le sentiment d’abandon dans le couple : D’où vient-il et comment le gérer ?

Retrouver la complicité des débuts !

Mon livre numérique pour raviver la flamme dans son couple.

Le sentiment d’abandon dans le couple est une chose malheureusement assez courante. Nous appelons cela « abandonnisme ». Une des définition que l’on peut trouver à ce terme est la suivante : « Trouble mental pouvant toucher l’enfant, l’adulte ou le vieillard et provoqué par l’absence ou la disparition d’un lien affectif ou matériel considéré comme essentiel à la vie. » Le sentiment d’abandon est donc le fait de ressentir un sentiment d’inquiétude voire d’un envahissant sentiment d’insécurité dû à la peur d’être quitté (de façon rationnelle ou irrationnelle) par la personne que l’on aime.

Le sentiment d’abandon dans le couple : Les causes

Je parle ici du sentiment d’abandon dans le couple mais quand il est au sein du couple, il est partout en vous également !

Ce sentiment d’abandon peut apparaître suite à une première séparation amoureuse, à un divorce parental, à un traumatisme lié au passé, à un manque d’amour réel ou imaginaire, le décès d’un proche, l’absence d’un parent lors de l’enfance, un manque d’attention, d’amour ou simplement l’impression de ne pas compter aux yeux des autres, de ne pas trouver sa place…

C’est ainsi qu’une blessure profonde va se créer dans l’enfance. Selon Lise Bourbeau, il en existe cinq. Nous avons résumé son excellent livre Les 5 blessures de l’enfance et je vous invite grandement à lire l’article, notamment le passage dédié à la blessure de l’abandon.

Comment vivent les gens qui ont un sentiment d’abandon dans leur couple

Lise Bourbeau décrit ainsi le caractère d’une personne dont le sentiment d’abandon est très fort :

“victime”, “besoin de présence, d’attention, de support et surtout de soutien”, “difficulté à faire ou à décider quelque chose seul”, “demande des conseils et ne les suit pas nécessairement”, “voix d’enfant”, “difficulté à se faire dire non (à accepter un refus)”, “un jour joyeux, un jour triste”, “tristesse”, “attire la pitié”, “recherche l’indépendance”, etc.

La plus grande peur du dépendant est la solitude. “Il est convaincu de ne pas pouvoir la gérer. C’est pourquoi il s’accroche aux autres et fait tout pour obtenir de l’attention. Il est prêt à faire de multiples pirouettes pour être aimé, pour qu’on ne le laisse pas“.

Sentiment d’abandon dans le couple et dépendance affective

Le sentiment d’abandon est directement lié avec la dépendance affective.  Erich Fromm, psychanalyste, disait : “L’amour immature dit : Je t’aime parce que j’ai besoin de toi. L’amour mature dit : J’ai besoin de toi parce que je t’aime”. La personne atteinte du sentiment d’abandon aura tendance – évidemment inconsciemment – à aimer quelqu’un plus par besoin que par réel amour.

Les personnes qui ressentent ce sentiment d’abandon dans le couple vont donc souffrir d’un grand manque de reconnaissance. Elles feront tout pour se faire aimer par l’autre, au détriment de leurs propres envies. Ces personnes n’ont la sensation d’exister qu’à travers le regard de l’autre, incapables de voir leurs qualités.

Lire aussi : Le sentiment d’abandon en Amour par Roland Barthes

Quand une personne atteinte du sentiment d’abandon est délaissée ou réellement abandonnée, elle pensera que c’est de sa faute, qu’elle n’était pas assez bien pour la personne avec qui elle était. Pas besoin d’être avec un pervers narcissique pour ressentir ce sentiment de culpabilité, la personne abandonnique le créera toute seule. 

Ce qui est complètement incroyable c’est que, par peur d’être abandonnée, la personne abandonnique met tout en place pour que ça arrive, pour être rejetée. Alors qu’elle cherche désespérément à se faire aimer, à être considérée, elle ne pense tellement pas mériter d’être aimée, qu’elle finira par susciter involontairement le rejet.

L’abandonnique a une peur phobique de la solitude. Si son conjoint doit partir en déplacement professionnel, c’est une véritable source d’angoisse qu’il lui faudra gérer.

La personne abandonnique aura du mal à rester longtemps en couple. Elle enchaînera les conquêtes. Cela lui donnera le sentiment d’être aimée et de plaire (même si c’est sur le court terme). Et, quand elle finit par réellement tomber amoureuse et se mettre en couple pour une certaine durée, c’est quand même elle qui finira par rompre : préférant prendre les devants plutôt que de subir un éventuel rejet.

La personne atteinte du sentiment d’abandon dans le couple aura un besoin perpétuel d’être rassurée et aura des attentes impossibles à réaliser, d’où la sensation d’éternelle insatisfaction.

Sentiment d’abandon et relations toxiques

La personne abandonnique prendra un de ces deux chemins niveau relation de couple :

1/ Le séducteur/ La séductrice

Ne voulant pas être abandonnée, la personne abandonnique multipliera les conquêtes. Elle fera tout pour plaire et sans s’en rendre compte, sera dans une sorte de manipulation constante.

Une forme de perversion pourra même voir le jour, le tout, toujours pour être sûre de l’attachement de l’autre. La personne abandonnique peut donc, dans ce contexte, tout vouloir contrôler jusqu’à faire de l’autre son objet.

ATTENTION : ces personnes souffrent en faisant du mal à ceux qu’elles aiment !

2 / Le dépendant affectif / La dépendante affective

Comme nous l’avons vu plus haut, la personne abandonnique peut et est souvent une dépendante affective. Elle aura donc tendance à se maltraiter et à faire passer toutes les envies de son conjoint avant les siennes. Elle se rabaissera et s’excusera même quand elle n’a pas à le faire, se plaçant toujours en position de victime, étant persuadée ne pas mériter l’amour de l’autre.

Comment sortir du sentiment d’abandon dans le couple ?

Pour la personne qui vit avec un(e) abandonnique, la vie n’est pas simple. Elle se sentira toujours impuissante, comme dans l’impossibilité de rendre son (sa) partenaire heureux(se). Il faut à tout prix déculpabiliser car dans ce type de relation, le problème vient bien du sentiment d’abandon. Il est donc essentiel que la personne abandonnique sorte de son déni et se rende compte de sa peur irrationnelle et qu’elle travaille dessus.

La personne abandonnique devra donc :

  • Apprendre à s’aimer
  • Travailler sur l’estime de soi
  • Etre soi-même et ne plus avoir peur de décevoir les autres
  • Accepter de faire des erreurs
  • Accepter de se disputer avec son conjoint sans penser forcément que cela va mener à une rupture.
  • S’affirmer
  • Sortir de la dépendance affective.

Cet article existe aussi en anglais : Fear of abandonment in relationships

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire