J’aime une autre femme que la mienne : témoignage

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

L’amour est un sentiment qui ne se contrôle pas. Il peut nous tomber dessus comme disparaître, sans qu’on puisse toujours y faire quelque chose. Dans un couple, l’amour évolue, parfois il se renforce, parfois il tiédit au gré du temps qui passe et de l’équilibre de la relation. Et il arrive qu’il disparaisse au profit de sentiments pour une autre personne. Sans forcément être infidèle, il y a des rencontres bouleversantes dans la vie qui peuvent tout remettre en question. Ses sentiments, son couple, ses projets, ses certitudes. C’est le cas de Bruno, marié depuis 12 ans, heureux avec sa femme pendant des années mais pourtant amoureux d’une autre aujourd’hui. Il nous livre son témoignage, j’aime une autre femme que la mienne, dans lequel il nous explique comment la situation a basculé en quelques mois.

J’aime une autre femme que la mienne : témoignage de Bruno

Marié avec ma femme depuis 12 ans et en couple avec elle depuis 16 ans, je n’ai jamais regardé une autre femme qu’elle pendant toutes ces années. Véritable coup de foudre le jour de notre rencontre, cette passion amoureuse a duré dans le temps pour évoluer ensuite vers un amour plus tendre mais toujours aussi sincère.

Quand notre couple est devenu un couple parental comme on dit, cela a changé les choses. Ce serait mentir que de dire le contraire. Devenir parents chamboule le quotidien et s’il n’enlève pas l’amour, il le redistribue autrement. Nous avons eu deux enfants, des jumeaux, qui ont aujourd’hui 10 ans. Avoir deux enfants en même temps perturbe forcément les choses ! Mais nous étions amoureux et heureux ensemble, à n’en point douter.

Je l’ai donc rencontrée quand j’avais 25 ans, me voilà aujourd’hui quadra. Est-ce la fameuse crise de la quarantaine qui m’est tombée dessus ?

Depuis 2 ou 3 ans, notre relation s’essouffle. Avoir des bas dans un couple, c’est normal et vu que nous avions été plutôt épargnés jusque-là, j’ai essayé de ne pas m’inquiéter.

Mais force est de constater que les choses ne se sont pas améliorées. C’est comme si notre bonheur conjugal m’échappait mais que je ne savais pas comment faire pour le retenir. Et elle non plus.

C’est douloureux comme constat, de se dire qu’on n’y peut rien, qu’on ne sait pas ce qui se passe, comment faire pour retrouver la force de nos sentiments amoureux passés.

Alors depuis plus de deux ans, nous vivions ainsi, dans une relation tiède, à essayer de nous retrouver mais sans y parvenir vraiment. C’est comme souffler sur les braises d’un feu déjà éteint. Raviver la flamme de notre couple semblait de plus en plus difficile.

Et puis il y a quelques mois, tout a basculé. Mon cœur s’est réveillé, il s’est remis à battre plus fort, mais pour une autre femme. Je n’ai pas compris ce qui se passait mais j’ai dû me rendre à l’évidence.

J’aime une autre femme que la mienne depuis quelques mois.

Comment est-ce arrivé ? Sans que je ne cherche la rencontre, la tentation, l’adultère. Absolument pas.

C’est une nouvelle collègue de travail qui était là comme formatrice pour quelques mois. Quand je l’ai vue la première fois, je me suis senti bizarre, comme un adolescent face à son premier coup de cœur. Mais je me suis dit que c’était ridicule ou tout au moins sans importance.

Sauf que… La voir me donnait le sourire, je la cherchais du regard, j’aimais discuter avec elle, j’étais curieux de la connaître, de savoir qui elle était, quelle était sa vie. Ce n’était pas une histoire d’attirance physique, de désir à assouvir.

Je suis tombé sous son charme, littéralement. Elle aurait pu être en couple, amoureuse d’un autre, pas réceptive, pas intéressée. Mais en fait, c’est tout le contraire qui s’est produit. Cela nous est tombé dessus sans qu’on le veuille. Maman solo de son côté depuis 3 ans, elle est libre comme l’air, mais n’a pas l’intention de devenir la maîtresse d’un homme marié. Je la comprends, respecte ses convictions que je partage et je crois même que je l’aime encore davantage depuis que nous avons évoqué tout ça.

Entre nous, il y a un amour platonique depuis 3 mois environ. Une complicité évidente, l’envie d’être ensemble mais pas en faisant mal les choses.

homme qui console femme

Je sais qu’on peut parler d’infidélité émotionnelle et avec les moyens de communication actuels, d’infidélité virtuelle.

Oui, nous nous écrivons et nous entretenons notre lien ainsi par un échange épistolaire. Nous avons une vision commune du couple, de la vie, des projets et des envies qui se rejoignent. Et puis, cet amour qui ne demande qu’à pouvoir vivre au grand jour.

Je ne veux pas tomber dans les affres d’une double vie, j’aime une autre femme que la mienne mais je refuse de me comporter comme un lâche.

Avec ma femme, nous essayons en vain depuis plus de deux ans de sauver notre mariage. Il est évident aujourd’hui que cette seconde chance que nous nous sommes laissés est un échec pour nous deux. Il est temps de passer à autre chose, de nous dire adieu et de nous reconstruire une vie l’un sans l’autre.

Je sais que ce sera plus facile pour moi, vu que mon cœur est déjà guéri. Si j’ai aimé ma femme très fort pendant des années, je sais que je ne l’aime plus comme un mari doit aimer sa femme depuis un an au moins. Seulement, c’est une réalité difficile à admettre quand on a cru que cela durerait toujours.

Ce sera difficile de lui dire qu’il faut arrêter, je sais qu’elle comme moi pensons surtout à nos enfants. Mais pour être des enfants épanouis, il faut des parents épanouis. Et heureux. Seulement, nous ne sommes plus heureux ensemble.

J’ai de la chance, je le sais. Une femme merveilleuse m’attend, sans me mettre une pression de dingue, car elle a connu une rupture difficile elle aussi. Et celle qui est encore ma femme est une personne que je respecte et qui mérite que je fasse bien les choses.

Sans précipitation, sans lâcheté, sans égoïsme.

Si je ne peux pas parler à sa place, je sais qu’elle ne m’aime plus non plus comme une femme doit aimer son mari. L’affection a pris la place de l’amour, les habitudes et les souvenirs nous ont fait rester ensemble depuis plus de 2 ans. Nous n’étions plus heureux mais pas atrocement malheureux non plus, voilà pourquoi nous sommes restés ensemble malgré tout. Pour les enfants, pour essayer, pour ne pas avoir de regrets, par peur ou lâcheté aussi, je le reconnais.

Aujourd’hui, c’est si je reste que j’aurais des regrets. Il est temps de prendre une décision, d’assumer mon choix et de nous laisser à chacun le droit d’être amoureux et heureux dans notre vie sentimentale à nouveau.

Je ne suis pas dupe, je sais qu’il y aura des moments difficiles, que les mois à venir seront émotionnellement chargés, que mes enfants vont souffrir, qu’ils vont peut-être me détester.

Mais je suis un homme de 41 ans qui veut pouvoir encore se regarder dans le miroir, la conscience tranquille, au clair avec ses sentiments, ses paroles et ses actes. Cette décision, je la dois à tous ceux que j’aime. J’aime une autre femme que la mienne, je vais donc divorcer et c’est la meilleure chose à faire. Dans quelques temps, je pourrai aimer au grand jour cette femme qui sera celle de ma nouvelle vie.

Des lecteurs ont réagi

Cet article a suscité des réactions puisque 1 lecteur a laissé un commentaire. Vous aussi, participez à la conversation, partagez votre point de vue, votre accord, votre désaccord dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

⮯ Vers les commentaires

1 réflexion au sujet de « J’aime une autre femme que la mienne : témoignage »

  1. Je ne sais pas quoi dire. Cela m’a fait plutôt peur car je pense que je suis dans la même situation où pire. L’autre femme est beaucoup plus jeune et je ne veux pas faire de mal à ma femme. La seule solution que je vois est que je disparaisse

    Répondre

Laisser un commentaire