Amour platonique : c’est quoi et peut-on en être heureux ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

L’amour platonique, cette expression qu’on connaît tous, semble définir les débuts de la découverte amoureuse, les premiers émois. Elle est souvent utilisée pour définir les flirts de l’adolescence. Cette période propice aux premiers sentiments amoureux, au coup de foudre adolescent souvent, mais où le désir physique n’a pas encore sa place. On se tient par la main, on s’embrasse. On se dit en couple, tels sont les codes, mais sans aller plus loin tout de suite. Les premiers flirts sont donc une bonne définition de l’amour platonique. Mais pas seulement. En effet certains couples font le choix de vivre leur amour ainsi, sans considérer le plaisir physique comme essentiel de leur histoire d’amour. Est-ce possible ? Comment définir vraiment l’amour platonique aujourd’hui ? Amour platonique : c’est quoi et peut-on en être heureux ?

Amour platonique : c’est quoi et peut-on en être heureux ?

D’où vient l’expression « amour platonique » ?

L’amour platonique provient, à tort d’ailleurs, du nom du philosophe grec Platon à cause d’une extension de sa théorie exposée dans le Banquet. Pausanias, un invité du banquet, y a fait une mauvaise interprétation, ajoutant ainsi une confusion entre amour platonique et vision non-charnelle de l’amour. 

Il faut donc éviter l’amalgame selon lequel amour platonique concorde avec philosophie platonicienne. Cette définition est un dérivé apparu bien après, plus par chasteté et peur de la punition divine que par amour philosophique développé par Platon.

Si c’est, à l’origine, une conception philosophique des relations amoureuses, cette conception de l’amour ne fut véritablement mise en avant qu’au XVIème siècle, à la Renaissance par le philosophe humaniste Florentin Marsile Ficin.

C’est une vision de l’amour qui serait « le plus poétique et le plus puissant des amours ». Il s’opposerait à l’amour « vulgaire », destiné à la reproduction de l’espèce humaine.

Aujourd’hui, quand on évoque l’amour platonique, on parle d’un amour chaste, dénué de tout rapport corporel et donc d’absence de désir charnel. C’est un amour qui est plutôt intellectuel, tendre, émotionnel.

Concrètement, au quotidien, à quoi cela ressemble-t-il ? Pourquoi certains couples font ce choix de vie et surtout en sont-ils heureux ? N’est-ce pas au final uniquement de l’amitié, une amitié amoureuse ?

Lire aussi : Les 3 principales dimensions de l’amour datant de la Grèce antique

Les bases de l’amour platonique

#1 Un choix avant tout

Dans les relations classiques, quand l’homme et la femme se découvrent intimement, il peut arriver des pressions qui pèsent sur le couple. Lorsqu’un couple fait le choix de vivre un amour platonique, il renonce aux relations intimes. Il se concentre sur le sentiment amoureux, purement et simplement. Pour eux, c’est une façon de mettre fin aux complications que peut parfois engendrer la baisse ou l’absence de désir dans le couple. Ils pensent que cet amour est plus attentionné et plus tendre et que la jouissance n’est pas que physique.

#2 Un amour sans complexes

L’amour platonique c’est de la tendresse, de l’attention, des gestes et de la douceur principalement. C’est de cela que se nourrit la relation amoureuse. Il n’y a donc pas de complexes physiques d’un côté comme de l’autre car il n’y a pas de découverte intime du corps. Pas d’attentes liées au rapport donc l’intimité est différente et non liée à la jouissance, sans aucun stress d’un jugement.

#3 La définition du désir dans l’amour platonique

Bien sûr, platonique ne veut pas non plus dire que l’on ne peut pas se toucher. Il s’agit plutôt de baisers et de caresses et le désir charnel ne joue pas de rôle sur les sentiments. L’amour n’est pas associé au désir qui est donc comblé autrement. On aime son ou sa partenaire surtout pour son âme et non pour son enveloppe corporelle. C’est, en fait, un amour plus « spirituel« , qui peut faire penser à l’amour karmique ou à l’idée de l’existence des âmes sœurs.

#4 Un choix assumé et réciproque

Décider de vivre un amour platonique n’est pas un choix que l’on prend seul. C’est un choix de vie qui se fait à deux sinon la relation ne pourra pas fonctionner. En effet, ce lien fait renoncer au désir physique qui est, en général, un des éléments fondamentaux d’une relation amoureuse. Mais pas pour tout le monde. En effet, certaines personnes ont la conviction que le désir physique n’est pas passionnant, que ce n’est pas primordial. Pour vivre un amour platonique sereinement, il faut que ce désir soit partagé pour qu’il soit pleinement assumé. Si cela n’est pas le cas, l’un des deux sera forcément frustré et non épanoui.

L’amour platonique, peut-on en être heureux ?

Avant tout, il faut retenir que chaque couple a sa définition de l’amour et sa manière pour se sentir épanoui et heureux. Ce qui fonctionne pour un couple ne fonctionnera pas pour un autre, et inversement.

Cependant, si on se base sur la majorité des cas, l’intimité dans un couple est importante, voire indispensable pour son harmonie. Mais l’amour platonique ne se résume pas simplement à la notion d’abstinence physique. Certaines bases fondamentales peuvent être très utiles pour faire durer une relation amoureuse. On oublie parfois dans une relation de prendre le temps de découvrir l’autre, de qui il est vraiment.

Lire aussi : Peut-on être en couple sans faire l’amour ?

Les avantages de l’amour platonique : le sentiment amoureux y est central

Il y a toutes ces petites attentions amoureuses qui font les si belles preuves d’amour et qui, hélas, manquent parfois cruellement dans une relation de couple classique. On a tendance à penser que si le désir physique est présent, tout va bien… On oublie donc souvent des bases de l’amour comme la tendresse, l’affection et les petites attentions qui sont si importantes.

L’amour platonique a ses avantages mais pour qu’il puisse durer, il faut que le couple soit sur la même longueur d’ondes. Il faut que l’absence de désir soit partagée, et non subie par l’un des partenaires. Si l’un des deux se sent frustré il repartira dans une relation avec des relations physiques. Mais si ce choix est assumé et réciproque, il peut en effet durer. Cette relation peut avoir un avenir et être tout à fait épanouissante pour les deux personnes.

Il arrive aussi parfois qu’un couple vivant un amour platonique franchisse le pas de la relation intime. A ce moment-là, soit l’amour reste aussi fort soit il s’éteint car il se nourrissait d’un fantasme. Mais dans la plupart des cas, cela correspond à un moment de vie. Un moment où on ne ressent pas de désir. Où on est plus à l’écoute des sentiments et de l’harmonie de deux âmes que du plaisir charnel. Car, en effet, rares sont les couples qui vivent toute leur vie de cette manière, sans relations intimes.

Le plus important, au final, est d’être sur la même longueur d’ondes que son partenaire, quelle que soit la relation amoureuse choisie. En amour, il n’y a pas de règles ni de définition exacte, juste un partage consenti entre deux personnes qui vivent cet amour à leur manière.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire