Parler d'Amour

Ecrire m’aide à me libérer de toi : Malgré tout le mal que l’on s’est fait je t’aime toujours (Par Natie)

Ecrire m’aide à me libérer de toi : Malgré tout le mal que l’on s’est fait je t’aime toujours (Par Natie)

Auteur

Je vous présente un très joli texte d’amour triste écrit par Natie.

Ecrire m’aide à me libérer de toi : Malgré tout le mal que l’on s’est fait je t’aime toujours

J’écris une dernière fois à ton sujet et je verserai certainement quelques larmes, mais tu n’en sauras rien, écrire m’aide à me libérer de toi.
Malgré tout le mal que l’on s’est fait, tu peux le croire ça, je t’aime toujours autant, c’est mal, je veux me défaire de cet amour.

On dit que l’amour ne fait pas mal que c’est le plus beau des sentiments, que c’est juste avec la mauvaise personne que ça fait mal… Devons-nous conclure que nous sommes néfastes l’un pour l’autre ?  Je ne sais pas trop, mais je dirais que l’on n’est pas destinés à être ensemble tout simplement, ça fait mal de se l’avouer et pourtant, c’est le cas, nous devons l’accepter.

Moi, j’accepte d’être une gamine immature à tes yeux, j’accepte que tu me balances des choses blessantes au visage quitte à me fracasser le cœur après tout, il ne reste plus grand chose de mon cœur ; ce cœur que je t’avais laissé.

J’accepte le fait que je ne t’oublierai pas facilement, j’accepte de garder au fond de moi une trace de toi.

Et surtout, j’accepte et je te pousse à construire ton bonheur avec quelqu’un d’autre. C’est aussi ça l’amour ; vouloir le bonheur de l’autre avant tout, alors je privilégie ton bonheur avant le mien.

Je ne referme pas le livre, je ne brûle pas les pages de nous bien au contraire, je garderai bien au chaud nos souvenirs, je te ferai vivre à nouveau à chaque fois que tu me manqueras terriblement.

Tu ne comprends certainement pas mon choix, mais je ne te demande pas de le comprendre juste d’accepter que l’on ne peut plus se faire autant mal. Préservons le peu d’amour qu’il nous reste l’un pour l’autre.

Partons chacun de notre côté sans haïr l’autre. Juste en voulant le meilleur pour chacun, ce n’est pas sans difficulté que je pars crois-moi, c’est dur de se quitter quand on s’aime encore.

Avec tout l’amour que je te porte, je te souhaite le meilleur, immature, mais c’est le meilleur que je puisse faire partir sans qu’on se haïsse.

Natie

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.