Parler d'Amour
Comment faire quand on a autant aimé ?

Comment faire quand on a autant aimé ?

Auteur

Comment fait-on lorsque l’on aime quelqu’un de toutes ses forces, mais que l’autre n’est pas disposé à nous aimer ? Comment doit-on faire pour se rendre à l’évidence, comprendre et accepter qu’avec cette personne ça ne fonctionnera jamais ? Pour l’éliminer de sa vie alors que notre seule envie c’est d’être avec elle pour toujours? Comment savoir ce qu’on doit faire ? Comment savoir quelle est la meilleure chose à faire ?

Il y a quelques mois, je n’ai pas pu m’empêcher d’arrêter une histoire commencée trois ans auparavant parce qu’elle ne menait à rien, pour en commencer une autre, si prometteuse. Des rires, de la joie, des enfantillages, des baisers, des caresses. Et de fil-en-aiguille, voilà je me sens prise d’un sentiment qui n’a jamais été aussi fort. L’amour. J’avais oublié ce que c’était de se sentir bien dans les bras de quelqu’un ; se sentir protégée, et à sa place. Mais le bonheur n’a été que de courte durée. Les rires ont laissé place aux larmes, les discussions se sont écrasées face au silence.

Alors maintenant que tout est noir autour de moi, je tourbillonne chaque jour dans cette tristesse. Pire : la mélancolie.  Je veux recoller les morceaux, mais je sais que je ne peux pas, je sais que c’est impossible. J’imagine que la meilleure solution est celle qui fait le plus mal. M’éloigner, m’effacer. Prendre un autre chemin. Mais je ne veux pas. Je ne veux pas, parce que j’ai dans l’espoir que tout redevienne comme avant. Vaste illusion. Evidemment. Alors je m’accroche de toutes mes forces. Je tente de tenir cette corde tendue qui menace de se déchirer. Tant que je le peux. Mais je sens la corde s’effilocher, je la vois. Elle se déchire peu à peu, et bientôt elle cèdera sous mes yeux, me propulsant avec elle. Et je serai tombée. Une fois de plus.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Je ne sais pas comment retenir cette corde, ni même si je dois la retenir. Enfin non, je sais que je dois la lâcher avant qu’elle ne me blesse réellement. Mais je refuse de le faire. Parce que des sentiments sont en jeux. Parce que je l’aime de toutes mes forces. Je l’aime comme je n’ai jamais aimé. Jamais aussi fort. Mais lui, lui, il se protège, il s’interdit d’aimer. Il refuse de m’aimer. Et moi, je ne peux plus souffrir, je n’arrive plus à garder en moi cette souffrance. Et à chaque fois que j’y pense, me prend cette envie de m’arracher les tripes. Comme une envie de mettre fin à tout ça, changer de vie, changer de nom, changer de cœur, jeter à la poubelle tout sentiment, se débarrasser de ses souvenirs.  [S’en aller].

Amertume.

Amandine

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.