Parler d'Amour

C’est toujours après avoir souffert que l’on se protège : Par Momo Slimani

C’est toujours après avoir souffert que l’on se protège : Par Momo Slimani

Auteur

C’est toujours en ayant souffert ou en ayant été frappé par la fatalité qu’on se protège.

Cet automatisme de se forger une carapace après avoir cicatrisé.e, vivre avec cette certitude que « plus jamais.

Puis quelqu’un entre dans notre vie  et ravive cette soif d’amour et de bonheur, cette envie de se dire, sans réfléchir, j’ai enfin trouvé ma moitié .

Malheureusement, à trop y croire on en devient aveugle. Peu à peu on relâche sa garde avec la conviction et l’illusion, que cette fois-ci c’est la bonne personne, celle qui nous fera vivre cette quête tant convoitée de l’amour éternel et fusionnel.

Puis revient la déception

Ce sentiment de trahison, cette honte d’avoir été encore une fois utilisé, comme passe-temps, ou comme pansement. Et d’avoir été manipulé par cette personne pour qu’elle se donne de la valeur ou d’avoir été le pantin d’une vengeance qui se rapporte à son passé.

Malgré mon vécu, ma perspicacité et ma faculté d’analyse,  cela m’est arrivé à nouveau.

J’ai ouvert mon cœur, j’ai baissé ma garde (par espoir) et aujourd’hui une nouvelle cicatrice vient s’ajouter à mon cœur. Mais je ne peux m’en prendre qu’à moi-même,  j’étais au courant que des pauvres gens utilisent des mots sans en connaître la signification, certaines phrases, sans se soucier  conséquences.

Je pensais avoir trouvé la perle rare, mais j’ai trouvé la personne qui m’oblige à fermer mon coeur à jamais, à ne plus dévoiler mes ressentis, moi qui croyais que c’était le pilier de la confiance et de la construction.

Plus aucun investissement ne se posera à mon esprit pour devenir un futur couple. Tout cela n’est rien face au degré de culpabilité que je m inflige, à me dire que c’est moi qui suis fou…Oui je suis fou d’avoir cru à ses belles paroles, fou d’avoir cru que derrière cette attitude angélique, elle pensait comme moi.

Une citation revient sans cesse à mon esprit et j’espère qu’elle m’accompagnera dans tous mes jugements futurs. « Ce sont nos actes qui nous définissent et non nos paroles « .

Comment je me définis aujourd’hui ? « Comme quelqu’un de bon, de droit, et d’honnête… chose qui m’aidera à tourner plus facilement la page « encore une fois »

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.