10 preuves que vous avez grandi dans une famille toxique

On a tous un schéma éducatif et familial différent. La famille dans laquelle on grandit conditionne pendant des années notre environnement. Parfois hélas, le modèle familial est malsain. Mais il n’est pas évident de s’en rendre compte quand on est enfant ou adolescent. On sait que quelque chose ne va pas, mais on n’a pas toujours le recul et la maturité nécessaires pour comprendre qu’on baigne dans un climat familial toxique et même dangereux. A l’âge adulte, les choses sont plus claires et prendre son indépendance permet d’avoir un regard neuf sur sa famille. Et c’est là que certaines personnes réalisent qu’elles ont subi des comportements et des situations qui n’avaient pas lieu d’être. Est-ce votre cas ? Pour le savoir, voici 10 preuves que vous avez grandi dans une famille toxique. Grandir dans un tel environnement a des conséquences dans votre vie d’adulte et la construction de votre personnalité.

10 preuves que vous avez grandi dans une famille toxique

Comment étaient vos parents avec vous ? Que pouvez-vous dire à leur sujet ? Le couple parental qu’ils formaient était-il sain pour élever des enfants ? Leur couple conjugal suffisamment équilibré pour que leurs problèmes de couple ne rejaillissent pas sur vous, votre éducation et votre bien-être ?

5 preuves que vous avez grandi dans un environnement carencé ou dangereux

#1 Vos parents n’ont pas répondu à vos besoins d’enfant

Personne n’est parfait et infaillible mais les parents doivent, de par leur rôle, assumer des responsabilités vis-à-vis de leurs enfants. Répondre aux besoins primaires et fondamentaux de leur enfant tels que les nourrir, les habiller, veiller à leur sommeil, leur santé et leur éducation sont des bases fondamentales à respecter. Votre bien-être physique, mental et émotionnel devaient être des priorités. Si vos parents vous laissaient souvent livré à vous-même, que vous n’aviez pas de quoi manger à votre faim, vous habiller proprement ou ne vous aidaient pas pour l’école, c’est une preuve de maltraitance importante.

#2 Vos parents vous ont traité.e comme corvéable à merci

Au fur et à mesure qu’un enfant grandit, on lui donne des responsabilités pour lui apprendre à devenir autonome et indépendant. Des petites tâches quotidiennes comme mettre la table, ranger votre chambre, passer le balai ou encore aider à porter les courses. C’est tout à fait normal. Ce qui ne l’est pas, c’est si vos parents vous asservissaient à des tâches du matin au soir, vous empêchant de faire vos devoirs, de jouer ou de vous reposer. Pire encore, de les remplacer dans leur rôle de parents si vous aviez des frères et sœurs ou de vous laisser livré à vous-même à la maison. Ces obligations, cette indépendance trop précoce et cette solitude forcée n’ont pas lieu d’être et sont dangereuses pour un enfant.

#3 Critiques et humiliations étaient monnaie courante de leur part : une des preuves que vous avez grandi dans une famille toxique

Vos parents ont le droit de vous disputer ou de vous reprendre si vous faites des erreurs ou des bêtises. Mais cela doit être constructif et bienveillant pour l’évolution de l’enfant. Le but est qu’il apprenne par ces apprentissages à grandir et à s’épanouir. Si vos parents passaient leur temps à se moquer de vous, à vous rabaisser et à vous humilier, cela n’a rien de constructif. C’est de la méchanceté gratuite et de la malveillance et la principale conséquence est la destruction de l’estime de soi de l’enfant. Si, durant votre enfance, vous vous sentiez inférieur ou dénigré à juste titre, votre enfance a clairement été toxique.

#4 Vos parents étaient rigides

A contrario, vos parents étaient très stricts. Maniaques du contrôle, ils surveillaient tout et le mot « non » était leur réponse favorite. Non pour aller chez un copain, non pour jouer dehors car vous alliez vous salir, non pour un autre gâteau, non, non, non… En grandissant, cela ne s’est pas arrangé et vous aviez l’impression d’être à l’armée. Ils ne vous faisaient pas confiance et ce même si vous étiez bon élève, serviable et poli. Leur éducation était rigide et ils voulaient contrôler votre vie à tous les niveaux : votre façon de vous habiller, vos études, vos fréquentations. Et gare à vous si vous ne respectiez pas leur volonté : fâcheries et punitions assurées. Comme si votre totale obéissance était une condition pour qu’ils vous aiment.

#5 Vos parents avaient un comportement abusif avec vous

Quand on parle d’abus, on pense aux violences verbales, émotionnelles, psychologiques, physiques et s.e.xuelles. Tout geste à caractère s.e.xuel, les insultes, la violence physique ou émotionnelle, le harcèlement moral ou le rabaissement sont des signes majeurs d’un comportement parental toxique et dangereux. Ils n’ont pas lieu d’être au sein d’une famille et ils mettent en danger les enfants. Devenus adultes, il est alors difficile de se reconstruire. Un enfant qui a été victime de telles violences a besoin d’aide pour retrouver une vie d’adulte apaisée.

De tels comportements ont évidemment des conséquences importantes une fois arrivé à l’âge adulte. Un enfant qui a grandi dans un tel climat familial présente des carences affectives, une faible estime de soi, des peurs et des phobies importantes. Il peut même reproduire le même schéma s’il n’a pas reçu d’aide pour en sortir et lui permettre de comprendre la toxicité d’un tel modèle familial.

Lire aussi : Comment éviter les relations toxiques : Apprendre à s’aimer en se protégeant des relations destructrices

5 preuves que vous avez grandi dans une famille toxique : les conséquences dans votre vie d’adulte

#6 Une fragilité émotionnelle

Le moins que l’on puisse dire, c’est que vous avez du mal à accepter, comprendre, exprimer et gérer vos émotions. Elles vous submergent, vous font peur et perdre pied. En effet, les maltraitances subies par vos parents ont pour conséquence d’avoir négligé vos émotions d’enfant. Et si vous tentiez quand même d’exprimer votre ressenti, cela pouvait entraîner des maltraitances encore plus graves. Ainsi, vous avez appris à cacher votre douleur et vos émotions.

Inhiber ses émotions a un effet néfaste sur la construction d’une personne. Ne pas pouvoir exprimer ce qu’on ressent crée des blocages, une fragilité mais aussi une froideur émotionnelle. C’est une sorte de carapace pour vous défendre qu’il vous est difficile d’enlever. Compliqué donc de montrer vos faiblesses mais aussi vos sentiments, de faire preuve de compassion ou d’oser vous ouvrir aux autres. Les enfants issus d’une famille toxique développent un manque de sentiment de sécurité et donc une forte anxiété. Il n’est pas rare qu’ils soient irritables, hyperactifs, et angoissés.

#7 Des rapports compliqués avec les autres

Faire confiance est difficile pour vous. Vous avez grandi dans une famille qui utilisait la manipulation pour vous faire du mal, aussi vous êtes devenu méfiant à l’égard des autres. Cela vous empêche de créer des liens relationnels sains. Être élevé dans une telle atmosphère peut laisser des traces indélébiles à l’intérieur d’un enfant jusqu’à l’âge adulte. Les problèmes d’attachement sont alors difficiles à gérer ainsi que de savoir ce à quoi devraient ressembler des relations saines. S’il vous ne travaillez pas là-dessus, votre capacité à comprendre comment fonctionnent des relations normales finira par être erronée. Inconsciemment, vous vous attendez au pire de la part des autres. Vous risquez de développer des formes de dépendance affective ou encore un syndrome de solitude chronique. Cela peut conditionner toutes vos relations, amicales comme amoureuses, si vous ne faites rien pour soulager ces peurs.

#8 De nombreuses peurs et phobies émotionnelles : une des preuves que vous avez grandi dans une famille toxique

A cause de ce que vous avez subi, vous avez développé de nombreuses peurs qui sont devenues parfois des phobies. Elles occasionnent alors des blocages, des carences et des difficultés dans l’épanouissement de votre vie d’adulte. Peur de l’échec, peur du rejet et de l’abandon, blemmophobie, syndrome de l’imposteur, complexe d’infériorité… Les enfants élevés dans un environnement toxique ont l’impression de ne pas être à la hauteur, de n’avoir aucune valeur ni légitimité. Ils se rabaissent, se déconsidèrent et ont une mauvaise perception d’eux-mêmes, à tel point qu’ils pensent que les autres les voient également ainsi. Ils n’ont jamais expérimenté la gratitude, ne connaissent pas les compliments, les encouragements ou les félicitations. En d’autres termes, vous avez développé une faible estime de soi.

#9 Un énorme manque de confiance en soi

Il n’est évidemment pas étonnant que tout cela occasionne un énorme manque de confiance en soi. Un enfant non considéré a du mal à devenir un adulte sûr de lui. Il va au contraire se dévaloriser, se critiquer. Car depuis tout petit il pense être stupide, sans valeur et ne méritant pas quelque chose de bien. Cela va vous empêcher de prendre des décisions, de vous lancer dans des projets, car vous pensez que vous n’en êtes pas capable. Vous avez grandi avec la conviction d’être moins bon que les autres, sans pouvoir changer la situation car vous ne receviez pas les encouragements nécessaires. C’est cela qui vous a conduit à une si faible estime de vous-même. Ce n’est pas irrémédiable, vous ave le pouvoir de changer ça.

#10 La difficile construction de votre identité

S’il y a une chose qui est sûre, c’est que vous ne vous aimez pas beaucoup. Pire, que vous avez du mal à vous aimer. Et cela rejaillit forcément sur votre vie. Vous ne parvenez pas à trouver votre place et donc à construire votre identité. Qui êtes-vous vraiment ? C’est une question à laquelle il vous est difficile de répondre tant vous vous êtes senti transparent, oublié, malaimé, de trop depuis toujours. Le manque d’amour parental et les mauvais traitements entrainent de fortes carences affectives et une crise identitaire forte. Aussi, depuis toujours, vous vous êtes mis de côté, laissant la priorité aux autres, recherchant leur approbation pour tout et quémandant un peu d’attention et d’amour. Mais ce schéma n’est pas le bon. Et c’est en travaillant votre confiance en vous, en développant une meilleure estime de vous-même que vous pourrez enfin savoir qui vous êtes et en être fier.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire