Parler d'Amour
Texte d’amour triste

Texte d’amour triste

Auteur

J’écris ce soir pour soulager mon cœur de toute cette tristesse, cette douleur dans mon estomac. Je ne vais pas bien ce soir. Ma gorge se serre, des larmes se créent et arrivent jusqu’au bord de mes yeux, mais je les empêche de tomber parce que les laisser couler m’entraînerait dans un cercle sans fin dans lequel plus je pleurerai, plus la douleur sera grande, alors plus je pleurerai. Et ainsi de suite. Indéfiniment. Mais je suis profondément triste. Parce que ce soir j’ai besoin d’être dans tes bras. L’attente de te retrouver devient de plus en plus insupportable. Et moins tu me donneras de tes nouvelles, plus ce sera dur à supporter. Et ce soir, j’ai vraiment ce besoin de m’allonger à tes côtés et savoir que je m’endormirai sereinement parce que tu seras là. J’aimerais pouvoir fermer les yeux et entendre ta respiration près de moi. Me laisser bercer par cette douce mélodie de ton cœur qui bat à côté de moi. J’aimerais pouvoir me recroqueviller sur moi-même alors que tu viendras m’enlacer tendrement. Je n’en peux plus d’attendre que ça arrive.

J’ai besoin de ce nouveau départ avec toi. J’en ai besoin, vraiment. Parce que je suis en train de pourrir de l’intérieur. Sans toi. Il semble que nous sommes repartis sur de bonnes bases tous les deux, et ça me donne encore plus envie d’être à tes côtés. D’être avec toi des journées et des nuits entières. A ce stade ce n’est plus de l’envie, c’est du besoin, parce que ça fait presque 5 mois que j’attends ça. 5 mois. 5 mois à commencer mes journées en pensant à toi, et à les terminer en imaginant t’avoir avec moi. Je me suis toujours conformée à ce que tu voulais, mais là, je ne peux plus. J’ai besoin de toi. De ton affection. Sentir que tu es là pour moi, que tu me prendras dans tes bras sans aucune raison, juste pour me faire du bien. Je voudrais m’endormir paisiblement à tes côtés en sachant que je me réveillerai à cette même place, en sachant que la première chose que je verrai en ouvrant les yeux, ce sera toi, juste là, tout près de moi. Ouvrir les yeux, voir ton corps endormi, et penser que tout ce que j’ai traversé n’est plus qu’un mauvais souvenir, puisque maintenant, tu es là. Je voudrais me réveiller au milieu de la nuit et sentir ta peau contre la mienne, et ressentir ce soulagement m’envahir : « Enfin ! ». Je voudrais simplement être là pour toi, avec toi, et te couvrir d’attention, de tendresse, parce que j’aime donner à la personne qui fait battre mon cœur. Je suis capable de tellement de choses quand j’aime quelqu’un. Et tu ne sais pas à quel point je t’aime.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

J’ai aimé très fort certaines personnes, j’en ai aimé d’autres passionnément. Mais là, c’est encore un niveau au-dessus. Je n’ai jamais aimé comme ça. Pas de cette manière. Je pourrais te donner ma vie s’il le fallait. Je serais prête à faire des choses insensées si tu me le demandais. Pour toi. Rien que pour toi. Et ça me détruit de savoir qu’il y a des choses que je ne sais pas à propos de toi, de ta vie, ton entourage, ton passé. Parce que moi, je suis prête à tout partager avec toi. Je suis prête à te dire tout ce que tu veux savoir de moi. Je veux que tu lises en moi comme dans un livre ouvert. Et ce qui me détruit encore plus c’est de savoir que des éléments de ton passé, que je ne connais pas, t’empêchent d’avancer, d’être heureux. Avec moi. Oui, je l’ai compris, tu ne seras jamais réellement heureux. Alors dans ce cas, ne soyons que relativement heureux ensemble. Laisse-nous partager ça. Au moins ça.

Amandine

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.